EXPOS : LE TOP 10 DE LA RENTRÉE


Et oui, la rentrée est là ! Ne soyez pas amères pour autant, chères Paulette, puisque la fin des vacances estivales est aussi synonyme de reprise d’une vie sociale et culturelle intense. Pour ne pas vous décourager, on a sélectionné pour vous quelques-unes des meilleures expositions d’art qui vont vous faire aimer la rentrée.

> PARIS 

L’impressionnisme et la mode, Musée d’Orsay 

25 septembre 2012 – 20 janvier 2013

Soucieux de rendre compte de la vie contemporaine, l’impressionnisme a privilégié la représentation de la figure humaine dans son milieu quotidien et saisi l’homme "moderne" dans ses activités habituelles, à la ville comme à la campagne.

Bien qu’ils ne s’attachent pas à la représentation scrupuleuse de la physionomie, du costume et de l’habit, les impressionnistes n’en rendent pas moins compte des modes et des attitudes de leur temps. Ils y parviennent par leur volonté de considérer le portrait comme l’instantané d’un homme dans son cadre familier, par leur capacité à renouveler, du double point de vue de la typologie et de la topographie, la scène de genre et surtout par leur attention à "la métamorphose journalière des choses extérieures", pour reprendre l’expression de Baudelaire.

De leurs positions esthétiques, la réalité de l’homme des années 1860-1880 et de son habit subit une incontestable transfiguration.

Bohèmes, Grand Palais

26 septembre 2012 -14 janvier 2013

Chantée, filmée, versifiée, exaltée, cent fois déclarée morte et toujours renaissante, la « Bohème » fait partie des mythes modernes. À travers plus de 200 œuvres, de Turner à Corot, de Courbet à Manet, de Van Gogh à Matisse, cette exposition révèle au grand public tout un pan de notre culture jusqu’ici occulté. Elle met en lumière la profonde transformation du statut de l’artiste dès le milieu du XIXe siècle ainsi que l’apport fondamental des peuples nomades à la construction de l’identité européenne.
 
Dali, Centre Pompidou 

21 novembre 2012 – 25 mars 2013

Le Centre Pompidou rend hommage à l’un des créateurs les plus complexes et prolifiques du XXème siècle : Salvador Dalí. Plus de trente ans après la rétrospective que l’institution lui avait consacrée en 1979-1980, cette exposition demeure à ce jour le plus grand succès de fréquentation de son histoire. Dalí est à la fois l’une des figures magistrales de l’histoire de l’art moderne et l’une des plus populaires. Il est aussi l’un des artistes les plus controversés, souvent dénoncé pour son cabotinage, son goût de l’argent (on le surnomma «Avida Dollars») et ses prises de position politiques provocatrices. C’est à la fois toute la force de son œuvre et toute la part qu’y tient sa personnalité, dans ses traits de génie comme dans ses outrances, que cette exposition, inédite, se propose d’aborder frontalement.
 
> MARSEILLE

Julien Friedler, Les Disparus,
Galerie Gourvennec Ogor

2 septembre – 3 novembre 2012

Avec Les disparus, l’artiste belge Julien Friedler signe sa première exposition personnelle à la Galerie Gourvennec  Ogor à Marseille. Confrontant le spectateur à une série de photographies prises ce printemps dans son atelier bruxellois, l’artiste nous emmène aux confins intimes de son œuvre, dans le cercle privé de sa mémoire d’homme et d’artiste.

 

René Seyssaud, L’ivresse de la couleur,
Palais des Arts
14 juillet – 18 novembre 2012

 

La Fondation Regards de Provence rend hommage au peintre marseillais René Seyssaud (1867-1952). Peintre de paysages, scènes champêtres, natures mortes et marines, son œuvre illsutre une ardente et puissante personnalité. Elle se situe entre le Fauvisme, pour l’intensité de ses coloris, et l’Expressionnisme, pour l’extrême force de sa vision de la nature réaliste, soulignant le vrai des émotions directes de l’artiste. Peintre indépendant, d’une personnalité bien affirmée, il exprime son amour de la Provence par la hardiesse de sa facture, par le triomphe de la couleur ramenée à sa pureté, par son respect de la profondeur dans la construction de l’espace. La Provence est au cœur de la création d’avant-garde à laquelle Seyssaud appartient.
 
> TOULOUSE

ManifestO, festival d’images

15 septembre – 7 octobre 2012

Ce festival a pour vocation de mettre en avant la création dans le domaine de l’image, toutes les images, avec tous les supports et les médias possibles. Pour célébrer la 10e anniversaire10 invités d’honneur exposeront leurs travaux, 10 artistes prestigieux exposés et publiés aux quatre coins du monde. Titulaires de nombreux prix internationaux, les invités comptent parmi les photographes les plus importants et ont un point commun : le talent de chacun d’entre eux s’est forgé à Toulouse ! Une place d’honneur parmi les invités prestigieux est réservée à un homme qui a profondément marqué l’histoire de la photographie et de Toulouse, artiste auquel on tient particulièrement à rendre hommage : Jean Dieuzaide. Photographe d’exception et militant indéfectible, on n’oublie pas ce que l’on doit à l’immense travail qu’il a accompli en faveur du rayonnement de la photographie. Ce dixième anniversaire est pour tous le moment de partager son rêve de faire de Toulouse une capitale de la photographie. 
 
> BORDEAUX 

Carlo Scarpa & Tobia Scarpa :
Dialogo sospeso, Musée des Arts Décoratifs
14 septembre – 31 décembre 2012

 

Succédant aux designers et architectes européens des XXe et XXIe siècles, exposés au musée des Arts décoratifs depuis 2003 – Martine Bedin, Sylvain Dubuisson, Jasper Morrison et Michele De Lucchi – le choix cette année du vénitien Tobia Scarpa a entraîné la présence des oeuvres de son père Carlo, décédé en 1978 dont il fut l’apprenti puis l’associé ; avec l’accord et l’aide de Tobia, pour la première fois, ils sont réunis dans une même exposition.

La formation de Tobia auprès de son père, un héritage transmis de son vivant, lui a permis de grandir et de cultiver sa différence, notamment en s’investissant davantage dans le design, tout en s’inscrivant dans une continuité naturelle. Le visuel conçu par Tobia pour l’exposition, un double portrait du père et du fils face à face, sous-titré "dialogo sospenso" est révélateur de leur relation sans doute difficile mais aussi exemplaire ; celle-ci permet de présenter, à travers ces deux artistes, un siècle d’architecture et de design en Vénétie, s’articulant en deux séquences historiques, la modernité et la contemporanéité.
Autre réflexion sur la présentation de ces deux figures du design et de l’architecture : le musée des Arts décoratifs a fait le pari que le regard et la réflexion de Tobia sur l’oeuvre de son père seraient un enrichissement pour l’exposition

 
> MONTPELLIER

Corps et Ombres, Caravage
et le caravagisme européen, Musée Fabre

23 juin 2012 – 14 octobre 2012

Deux musées s’associent pour présenter la première exposition consacrée, en France, au mouvement caravagesque dans son ensemble.  Le musée des Augustins et le musée Fabre, dans le cadre de l’organisme de coopération culturelle franco-américaine FRAME (French Regional American Museum Exchange), présentent une exposition exceptionnelle consacrée à Caravage et à son influence révolutionnaire sur la peinture européenne
 
> LILLE

Babel, Palais des Beaux-Arts
08 juin 2012 – 14 janvier 2013

BABEL est la première exposition exclusivement contemporaine sur le thème universel de la Tour de Babel, la plus célèbre des allégories architecturales de l’histoire de l’art. 
BABEL présente une centaine d’oeuvres de 40 artistes qui illustrent les multiples facettes du mythe biblique dans l’art contemporain… L’engouement actuel pour la Tour de Babel répond à celui du XVIe siècle flamand. A l’exemple des tours de la Renaissance flamande, qui fourmillent de détails, l’immense richesse graphique de ces visions contemporaines entre en résonance avec certaines tragédies du monde moderne.

Dans la peinture, la photographie, le cinéma d’anticipation et la BD, les Babel contemporaines et futuristes confrontent l’hommes à sa propre vanité et à la part d’insensé qui gouvernent parfois ses actes, guidés par l’orgueil et l’ambition. 

Dans cette perspective morale et philosophique, l’exposition condense les références anciennes, modernes et actuelles pour produire un effet de vertige dans le temps et dans l’espace. 
(A. Kiefer ; J. & D. Chapman ; D. Zhenjun ; R. Fischer ; F. Schuiten…)
 

Le FANTASTIC de François Muselet,
Maison de la Photographie

23 novembre – 21 décembre 2012

Qu’il s’agisse de photos d’enfants, d’artistes, de musiciens, de cuisiniers, Thomas, trente-trois ans,  installé à Douai et spécialisé dans le portrait et le photomontage, est un génie de la création numérique. Roi des trucages et de la retouche, cherchant toujours un rendu artistique de qualité, il réalise à tous les coups des créations originales et uniques. Méticuleux et très technique, de nombreux magazines spécialisés publient aujourd’hui ses articles. Mettant son talent, sa créativité et sa sensibilité au service des univers de chacun, Thomas est un artiste hors normes en pleine expansion.
 
BONUS
Notre chouchou, à voir absolument

Edward Hopper, Grand Palais, Paris

10 octobre 2012 – 28 janvier 2013

Les peintures d’Edward Hopper ont la simplicité trompeuse des mythes, l’évidence des images d’Epinal. Chacune d’elles est un condensé des savoirs hypothétiques, des rêves que nous inspire l’Amérique. Expression des sentiments les plus poignants, ou pures constructions mentales, ces peintures donnent lieu aux interprétations les plus contradictoires. Romantique, réaliste, symboliste, et même formaliste, Hopper a été enrôlé tour à tour sous toutes les bannières. C’est cette complexité, signe de la richesse de cette œuvre que s’efforce d’éclairer cette exposition.
 
Conçue chronologiquement, elle se compose de deux grandes parties : la première, consacrée aux années de formation, rapproche les œuvres de Hopper de celles de ses contemporains et de celles, découvertes à Paris, qui ont pu l’inspirer. La seconde partie à l’art de la maturité, des premières peintures emblématiques de son style personnel à ses œuvres ultimes.

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW