ÊTRE LIBRE, C’EST ÊTRE PAULETTE !

Ding dong !

Hayyyyy-loooooo ! Comment ça va ? Non, j’ai pas eu de mal à trouver… Woohoo, il est super ton chez toi ! Ça sent la peinture toute fraîche et ta petite déco, c’est chouette tout ça, bravo t’as assuré ! Rappelle-moi de ne jamais louper une rubrique déco Paulette, t’as l’air d’avoir plus d’un tour dans ta pochette ! Quoi, je suis la première arrivée ? Cool on va pouvoir papoter…

Ça tombe bien, je voulais te parler de ce qu’on appelle le fashion faux-pas. Tu y crois toi ? Ça veut dire quoi en fait, un faux pas fashion (et on le récupère où le code pénal de la fashion) ? J’imagine que c’est le mauvais goût qui est pointé du doigt, mais en même temps c’est connu, tout le monde n’a pas les mêmes goûts et on n’est pas censé en discuter ! Donc ça reste très subjectif tout ça.

Je te parle de ça parce que l’autre jour je suis tombée sur le blog d’Anna Dello Russo (http://www.annadellorusso.com), grande chouchou des photographes de street style pour son style hautement fashion-décalé qui, saison après saison, a presque fait d’elle une icône fashion. Elle ose à peu près tout, du serre-tête orné de géantes cerises aux épaulettes façon ailes d’oiseau. C’est un genre de Carrie Bradshaw en plus décalée et surtout bien réelle. Bon d’accord, elle évolue dans les hautes sphères fashion ce qui lui permet d’assumer plus facilement son style décalé (difficile d’aller voir son boss pour une augmentation de salaire et être crédible avec un serre-tête pastèque sur la tête) mais bon, quand même, elle n’y va pas à moitié côté style et accessoires et potentiellement fashion faux-pas. D’ailleurs, en parlant de Carrie Bradshaw, en voilà une autre icône fashion qui a plus d’une fois frôlé la garde à vue pour cause de looks originaux. Et pourtant, c’est son style quasi unique qui a rendu des tonnes de fashionistas accros à la série dont elle est la star (moi la première) ! Si on en croit les do’s et don’ts de la fashion, Anna ou Carrie battraient tous les records de faux-pas.
Même si j’ai un style vestimentaire assez simple, j’aime les looks hors du commun, je trouve que ça fonctionne, on ne s’ennuie jamais, ça fait rêver, ça réveille et ça booste. C’est un peu comme exhiber des petits bouts de bonne humeur et d’espièglerie. S’habiller, ça devrait être un moyen de s’amuser, de jouer avec les formes, les matières, de superposer ou pas, d’expérimenter, de rester sage ou non, de découper, de customiser, de réinventer, bref d’être spontanée et ce serait dommage de brider sa créativité sur la base de règles virtuelles.

Pour toi Paulette, finalement, la mode c’est un peu comme ça que tu la vois : décomplexée, sans frontière, haute en couleurs et dans toutes les tailles ! Il était grand temps que tu arrives, je sens qu’on va prendre un grand bol d’air fashion avec toi.

Ah tiens, ça sonne : voilà les autres qui arrivent !

 

Retrouvez Sakina sur son blog http://saksinthecity.blogspot.com/

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *