ÉTÉ INDIEN : NOTRE TOP 3 DES DESTINATIONS À FAIRE

Vous n’avez pas la possibilité de vous envoler pour de nouvelles contrées cet été ? Pas d’inquiétude, l’été indien sera votre alternative. On vous rassure, il a plu une belle partie des vacances alors vous n’avez pas loupé grand-chose. Et puis à partir de septembre, les prix sont nettement moins élevés. Et plus, vous serez loin de la foule et des touristes. Et le must du must c’est que l’été indien c’est sublime, doux et très coloré. Bref, voici la sélection des destinations les plus cool à faire au post-summer.

La Gaspésie, au centre-est du Québec, au Canada.

C’est THE place to be à la mi-octobre. Les températures sont fraîches si vous êtes habitués aux mois d’octobre made in France. Mais au Canada, 5°c, c’est chaud ! Sans trop exagérer, cette période de douceur sans vent ni pluie est un petit cadeau du ciel avant l’arrivée du grand froid. L’été indien en Gaspésie, c’est un plongeon au cœur de la nature et des grandes forêts québécoises. C’est une impression d’être minuscule face à des paysages gigantesques et surtout, ce sont plusieurs rencontres inoubliables avec des animaux dont vous ne connaissez même pas encore le nom ! Un orignal, ça vous parle ?

C’est où ?

Dans la province du Québec, en Amérique du Nord. La péninsule de 30 341 km2 est entourée d’eau… Le fleuve du Saint-Laurent au nord, le golfe du Saint-Laurent à l’est et enfin de la Baie des Chaleurs au sud. C’est idéal pour apercevoir les dernières baleines de la saison ou quelques phoques en pleine séance de bronzage !

On y va comment ?

De Paris, comptez entre sept et huit heures de vol jusqu’à Montréal. Une fois sur place, notre meilleur conseil est la location de voiture. En quatre à cinq jours, aventurez-vous façon roadtrip sur les routes de Gaspésie ! Des Airbnb typiques et reclus des villes vous attendent tout au long du périple. Pensez à réserver afin de dessiner votre trajet et de savoir où dormir chaque soir. En octobre au Québec, à moins d’être aguerri·e, le camping est relativement compliqué, voire dangereux…

Situation sanitaire

Notez qu’il faudra être patient avant de pouvoir tester l’été indien au Canada, les frontières étant toujours fermées aux étrangers à ce jour. En attendant, documentez-vous, préparez votre voyage et faites-vous rêver. Le jour venu, votre aventure ne sera que plus belle !

Florence, Sienne, San Gimignano, Le Chianti, la Toscane avec un grand T 

Évidemment, Rome est aussi à faire à cette période de l’année. Apaisée des touristes de la saison estivale, la ville offre une bouffée culturelle et historique incomparable. Mais avez-vous déjà ressenti la dolce vita toscane ? Collines verdoyantes, domaines viticoles, restaurants, places, villes médiévales, tout y est ! Dépaysement garanti. Les petites villes italiennes vous enchanteront par leur chaleur accueillante et leur atmosphère bien à elles. Fin septembre, mi-octobre, début novembre, les amateur·ice·s de vins et amoureux·euses de la cuisine italienne seront ravi·e·s.

C’est où ?

Au centre de l’Italie, bordée par la mer Tyrrhénienne. La Toscane est une vaste région de plus de trois millions d’habitants.

On y va comment ?

En voiture pour les plus téméraires ou en avion, pour celleux souhaitant réserver plusieurs semaines à l’avance. Comptez dix à douze heures de voyage entre Paris et Florence en voiture ou en van.

Situation sanitaire

L’entrée sur le sol italien est très contrôlée, mais n’est pas interdite à ce jour. Il vous faudra consulter régulièrement le site internet du Gouvernement français. Cela vous permettra de connaître les informations de dernières minutes liées au virus. Le passeport sanitaire vous sera demandé pour passer la frontière ou bien un test négatif de moins de 48 h (ou encore un certificat de guérison).

La Laponie, entre Norvège, Suède, Finlande et Russie

Les couleurs seront comme vous l’imaginez en fermant vos yeux. Du rouge, du jaune, du vert, beaucoup de lacs, un peu de neige, et même parfois, des aurores boréales. Les animaux sont ici chez eux et les températures sont encore agréables. L’été indien y est doux. Si vous aimez la nature et le calme, les randonnées et les feux de camps, alors foncez !

C’est où ?


La Laponie se trouve au nord de la Finlande, bordée par la mer Baltique. La région compte peu d’habitants et beaucoup d’étendues sauvages.

On y va comment ?


Moins accessible que les destinations précédentes, la Laponie se fait désirer. Depuis Paris, comptez une à deux escales par vol. Le voyage peut être long, mais le lieu en vaut le détour. Privilégiez une arrivée dans des régions plus peuplées et aventurez-vous en voiture ou en van. L’aventure, la vraie !

Situation sanitaire


Comme pour l’Italie, l’entrée sur le sol finlandais est très contrôlée, mais reste possible.

Alors, on se la fait cette virée « été indien » ?

Article de Margot Hinry

Vous pourriez aimer...