ET SI ON SE METTAIT A LA DANSE TAHITIENNE ?

A la rentrée, on oublie la zumba et la gym suédoise et on se met à la danse tahitienne. C’est dé-ci-dé !

 
“Ori Tahiti” est le doux nom de la danse traditionnelle polynésienne. Les gestes de  ce ballet des îles traduisent la relation forte, presque charnelle, qui existe entre l’homme et la nature. D’ailleurs, les  danseuses se parent d’un léger pagne et glissent des fleurs exotiques dans leurs cheveux. En bande ou en solo, les vahinés ondulent gracieusement au rythme des percussions. Une imagerie paradisiaque régulièrement récupérée par Palmolive pour refourguer ses gels douche au monoï.
 
A Paris, la compagnie O’ Tahiti Nui importe cette danse ancestrale. Les quatre membres de la troupe incarnent chacune, dans leurs mouvements, un élément naturel comme l’air ou le feu. Peut-être les avez-vous croisées à la “Tropicool Party” de Paulette où elles ont mis en place un atelier d’initiation.
 

 
En parlant de cours, si vous le souhaitez, Tahia Cambet, fondatrice de la compagnie O’Tahiti Nui et médaillée d’or du Conservatoire Artistique de Polynésie Française, peut vous enseigner les rudiments de cette danse tropicale.
 
Une activité résolument dépaysante qui vous permettra de prolonger l’été. Attention, les cours reprennent le 6 septembre et les places sont limitées. Pour réserver la votre, envoyez vite un mail à cette adresse : tahia.oritahiti@gmail.com

>La page Facebook de l’association :https://www.facebook.com/o.tahiti.nui


Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW