ET SI ON PARLAIT SEXUALITÉ ?

Qui de mieux que Léa, la fondatrice de @mercibeaucul_, pour échanger sur ce qu'est la sexualité aujourd'hui.

Femme allongée sur le dos sur un coussin clitoris
Léa, fondatrice de @mercibeaucul_ -© Fatou Wagué

La sexualité, est un mot qui déclenche énormément de réactions au sein de notre société… Ahurissant, n’est-ce pas ? Aujourd’hui, on libère la parole. Léa, sexothérapeute et danse-thérapeute certifiée, nous présente @mercibeaucul_, son compte Instagram qui met à l’honneur la sexualité positive et consciente.

Hello Léa, qu'est-ce qui t'a amené à créer ce compte Instagram ?

Je me posais moi-même des questions sur ma sexualité, et la sexualité en général. J’ai commencé à me documenter énormément, à faire des recherches, à me former. A trouver des réponses vraiment intéressantes que j’ai eu envie de partager, de manière légère mais sourcée, et Instagram semblait le média parfait pour ça.

Peux-tu nous en parler plus en détails ?

J’aime dire que je parle de sexualité de manière consciente et positive, j’aide les gens à développer leur potentiel orgasmique. Je recueille aussi beaucoup les témoignages des abonné·es, en leur posant des questions, en lisant, en répondant et en partageant leurs réponses, ce qui donne une dimension interactive au compte et permet de créer un vrai lien. J’alterne entre quizz, jeux, posts ultra-documentés sur un sujet précis, interviews… J’essaye de varier un maximum. On parle autant de lâcher prise, que de sextoys, que d’anatomie, d’amour, de kinks… Le cul c’est tellement vaste comme sujet, il n’y a pas de limite. J’ai aussi développé plusieurs workshops pour approfondir l’expérience et proposer des contenus plus explicites, qu’Instagram n’autorise pas.

Comment imagines-tu l'avenir de @mercibeaucul_ ?

Orgasmique ! J’ai mille envies et projets. Après avoir créé la page, mon site, les podcasts, le jeu Discultons avec les supers éditrices Playgendergames, les workshops, les rendez-vous deep dating avec les abonné·es… J’ai encore de nouveaux projets réjouissants qui arrivent. Beaucoup de travail, une équipe qui s’agrandit et toujours une belle relation de partage avec les abonné·es !

Comment faire pour que la notion de "sexualité" ne soit plus un tabou dans notre société ?

Communiquer. Tout le temps, avec tout le monde. Entre ami·es, avec sa·son·ses partenaire·s, avec ses enfants, à l’école… On est en bonne voie, il ne faut rien lâcher.

Merci Léa pour tes réponses, on te souhaite le meilleur pour la suite.

Foncez (re)trouver Léa sur sa page Instagram, elle n’attend que vous.

Un article de Joséphine Papazian

Vous pourriez aimer...