DORIS WALLIS IS A BITCH


Mes chères Paulette, j’ai envie de démarrer cet article par un grand : Waouh ! J’ai adoré cette pièce de théâtre !

 
Pourtant, tout avait mal commencé : Mon +1 m’avait lâchement abandonnée via un texto reçu 15minutes avant le début de la représentation et tout au long du chemin entre le métro et le théâtre, une pluie froide et abondante fut ma meilleure amie… Vous pouvez donc imaginer mon état d’esprit à mon arrivée : mon karma intérieur était au bout du rouleau ! Et là, boum, la magie du théâtre a opéré. Tout d’abord, le décor est apaisant car des images de poissons se baladant gaiement dans l’océan sont projetées sur les murs. Ensuite, aller seule au théâtre a un grand avantage : on peut écouter ses voisins ! Ainsi, j’ai pu apprendre que Dubaï, c’est presque comme la Guadeloupe ou que Gmail, c’est vachement pratique pour gérer son agenda.
 
> Doris, une Cruella d’Enfer moderne
 
Ouf ! Les lumières s’éteignent et le spectacle peut commencer. Doris est une journaliste à la plume acérée qui est très méchante avec tout ce qui bouge et surtout avec les acteurs. Son grand plaisir, c’est d’aller voir un film ou une pièce de théâtre et de vite rentrer chez elle pour pondre un article assassin à l’aide de champagne et de drogues dures. C’est une Cruella d’Enfer moderne prête à mordre quiconque voudrait lui tenir tête. C’est un véritable régal pour le spectateur de voir et d’écouter cette femme qui n’a aucune limite dans la "bitch attitude" ! On rit, on est surpris, choqué et au fond, on envie sa liberté d’expression parce que comme toute bonne méchante qui se respecte, elle a une faille la petite Doris, elle est un peu trop seule dans son vaste appartement et cache son manque d’amour derrière une excentricité typiquement british.
 
> Marianne Sergent, fabuleuse comédienne 
 
L’affreuse Doris est jouée par la fabuleuse Marianne Sergent qui en plus d’être habitée par son personnage, arrive à marcher avec des talons de 15 cm et porte le minishort en cuir aussi bien qu’une Claudia Schiffer ! Une véritable petite bombe à la chevelure incendiaire qui déploie une énergie réjouissante. Les autres comédiens sont eux aussi parfaits dans leur rôle (notamment la comédienne Amélie Etasse, qui a déjà écrit une chronique pour Paulette). Mais je m’arrête là, car je ne souhaite pas vous en dévoiler plus, étant donné que Doris Darling est une pièce très absolutely fabulous mais aussi une comédie à suspense…
 
Happy dinguerie en perspective ! Réservez vite une place et entrez dans le jeu !           
 
DORIS DARLING
Une comédie anglaise de Ben Elton                  
avec Marianne Sergent
Traduction, Adaptation,
Mise en Scène : Marianne Groves
Au Théâtre du Petit Saint-Martin

SURPRISE
 
Paulette vous offre 3×2 places pour assister à la pièce le 17 octobre 2012. Les 3 gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses à la question suivante : Quelle pièce, mise en scène par Marianne Groves, a remporté le prix du meilleur spectacle au Festival d’Avignon Off 2005 ? 

Concours clos, les gagnants ont été prévenus par mail. 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *