DJ : SAM TIBA

Crédits, Ro


Les quatre DJ’s lillois sous les pseudos de Canblaster, Panteros666, Myd et Sam Tiba forment le Club Cheval. Le (Club) Cheval, c’est génial !
 
Morgane s’est intéressée au plus chevelu d’entre eux, Sam Tiba – même s’il vient de se couper les cheveux. Qu’importe, il vient aussi de sortir son EP Black Eyed Weed sous le label Marble. On vous laisse écouter les excellents "420" et "Zig Zag". Galop 3 pour Sam Tiba.
 
Paulette : Comment te distingues-tu des autres membres du groupe ?
Sam Tiba : Je suis plus grand, j’ai les dents super écartées, et j’écoute énormément de rap. 
Tu viens de Roubaix, Paris t’as définitivement adopté ?
Je crois bien, oui. J’adore cette ville, je n’ai jamais vraiment compris pourquoi tant de gens imaginent la vie à Paris comme un enfer. Et c’est important de ne pas être en province pour avancer musicalement. Tous les gros collectifs sont à Paris, on doit se confronter à la réalité du jeu. Je retourne parfois à Roubaix, ça ne me manque pas mais je n’oublierai jamais de rappeler d’où je viens. 
Où peut-on te croiser ?
Je ne sors pas beaucoup. J’ai dû aller dans maximum dix bars en deux ans. Je sors principalement au Social Club pour les soirées de mes amis, et on va très souvent au resto avec notre famille Marble / Sound Pellegrino / Club Cheval. Notre spot préféré, c’est le restaurant japonais Issé, près d’Opéra. Et sinon, vous pouvez me croisern’importe où dans Paris, j’aime bien marcher sans but. 
Ton meilleur set ?
Amsterdam, 27 juin. Petit club, grosse grosse fatigue, état second, mais énorme énergie et engouement du public. J’ai joué une heure de plus que prévu, je pouvais plus m’arrêter. La légende de la symbiose avec le public peut être vraie. 

Black Eyed Weed, un tacle pour la musique à la Black Eyed Peas et un hommage à la beuh ? Ou juste du LOL ?
Je n’ai vraiment pas envie de tâcher Black Eyed Peas. Je ne suis pas hyper fan de leur musique mais comme je le dis souvent, je respecte à 100\% leur démarche et leur montée en puissance. Donc, référence plutôt que tacle. J’aimerais bien être pote avec Will I am et pouvoir dire en face à Fergie qu’elle ressemble à mon oncle.  Et petit hommage à la Weed, of course. 


"LE SWAG, CA N’EST PAS JUSTE AVOIR UNE CASQUETTE SUPREME ET UN SAC EASTPACK EN SOIREE"
 
J’ai cru comprendre que tu n’aimais pas l’usage du mot "Swag", mais, justement, crois-tu que le Swag est inné ou s’acquiert avec le temps ?
Le mot Swag, au fond, je m’en fous un peu. Mais toute cette caste de mecs qui gueulent "Swag" à n’importe quelle occasion, sans vraiment savoir d’où ça vient, ce que ça veut dire, et pourquoi ils le disent, ça me fait doucement rire. Je trouve ça hyper drôle aussi que la plupart de ceux qui passent leur temps à dire "Swag" soient blancs. Y a un gros décalage culturel en grande partie dû au succès de Odd Future. Le Swag, ce n’est pas juste avoir une belle chemise et une casquette Supreme avec un sac Eastpack qu’on garde en soirée. J’imagine que c’est plus profond que ça. Que ça implique d’autres choses, moins esthétiques. Je n’ai pas vraiment d’avis sur la question, ça passera j’imagine. Plus personne ne dit "groovy", aujourd’hui. Pourtant, ça serait mille fois plus cool de faire une référence à Easy Rider plutôt qu’à Tyler The Creator. 
Paulette, c’est Swag ?
Je ne sais pas, est-ce que Paulette met des casquettes ? 
Tu donnerais quel conseil aux Paulette qui veulent pécho un Dj ?
Je leur dirais qu’elles se trompent de cible !
 
SAM TIBA :: BLACK EYED WEED (EP)



Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW