DEUX VIDEOS CHOC CONTRE LE VIOL ET LE HARCELEMENT DE RUE

Aujourd’hui, deux vidéos choc suscitent l’émotion sur la toile.

En compétition pour le Nikon Film Festival, le court métrage « Je suis à l’heure » d’Isabelle Quintard et Fabien Motte dénonce la non assistance à personne en danger et met en scène un voyageur lambda qui assiste, passif, à une scène de viol dans un RER.

« Me touchez pas ! Aidez-moi. » Dans une rame de RER, on entend une jeune fille crier et tenter de se débattre de son agresseur. Les passagers de la rame, passifs, font mine de ne pas entendre les cris, les coups, puis le viol. Un jeune homme en particulier, écouteurs dans les oreilles, préfère se concentrer sur sa musique et sur son entretien professionnel qu’il ne doit absolument pas rater. Oui, il arrivera à l’heure à la Défense pour son entretien, mais à quel prix…
Une vidéo qui choque et interpelle.

On quitte Paris pour New-York où le mouvement mondial Hollaback -dont la mission est d’abolir les agressions de rue- a filmé en caméra cachée une jeune femme qui marche dans les rues de la grosse pomme pendant 10 heures. Le résultat est édifiant, la jeune femme se fait interpeller par plus de 100 hommes au court de son trajet. Pire, certains hommes n’hésitent pas à la suivre ou à marcher à côté d’elle tout en l’harcelant. Glaçant.

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *