DÉSOLÉE POUR HIER SOIR

Alors là, cette fois c’est décidé, je ne boirai plus !

Combien de fois ai-je laissé cette phrase raisonner dans ma tête ? Et combien de fois l’ai-je profondément pensé !  Et pourtant, oui, j’ai recommencé…
 
Il faut croire qu’il y a une forme d’amnésie dans ce processus. Je veux dire par là que tu sais très bien que la migraine s’emparera de ta tête le lendemain, tu sais très bien que tu auras envie de passer la matinée allongée près de la porte de tes toilettes, et, pourtant, à chaque fois, tu recommences !
 
Parce que finalement, c’est la soirée qui l’emporte. Évidemment ! C’est comme si passer une soirée entre copines valait tous les maux de tête et gueules de bois du monde. Insouciante, tu enchaînes les Cosmo sans te soucier une seconde que demain, les regrets te rongeront, et que tu pourras zapper ton dimanche !

La honte s’emparera même de toi quand l’image de tes petites fesses dandinant sur le bar viendront te hanter. Et c’est à ce moment précis que tu tenteras d’appeler ta meilleure amie pour qu’elle t’aide à reconstituer le puzzle de ta nuit. Dès que tu auras raccroché,  tu tomberas bien évidemment sur les textos enflammés que tu as (malencontreusement) envoyés à ton ex.
 
À cet instant où j’écris cette chronique les Paulette, je suis vautrée sur mon lit, j’essaie désespérément d’ouvrir un œil, à défaut d’ouvrir les deux.  J’aimerais juste une chose : qu’on m’asperge la bouche d’eau. Je me demande encore où sont passés mes 20 ans, le temps où, sortir d’une soirée étudiante et enchaîner avec mon cours d’anatomie  n’était qu’une simple formalité.
 
VRAIMENT, C’EST DÉCIDÉ, HIER C’ÉTAIT LA DERNIÈRE.

 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW