DÉCOUVERTE : CHINOI


A peine le premier single, Peaches, balancé sur la toile que leur album éponyme fait déjà l’effet d’une petite bombe. Avec son Electro Pop aux accents mystérieux, CHINOI assemble avec brio mélodies fantasmagoriques et notes mélancoliques pour un résultat étonnant.  
Derrière ce nom farfelu : Alexandre Brihat et Mathieu Rosenzweig, deux parisiens, acolytes de toujours. Paulette fait les présentations !  
 
Paulette : Comment vous êtes-vous rencontrés ? Et comment le groupe s’est formé ?
Mathieu : On s’est rencontré au Lycée. Très vite on a commencé à jouer de la musique ensemble.
Alexandre : Auparavant, on jouait tous les deux dans un groupe de rock 60’. Mathieu et moi, on a voulu s’attaquer à quelque chose de plus personnel qui correspondait à notre univers… et CHINOI est né !  

 
Pourquoi CHINOI ?
Mathieu : C’est une référence au titre d’Arthur H, "Le paradis il est chinois" ! Dans ce morceau un peu bizarre, il raconte que "tout est chinois". Ça nous a pas mal amusé pendant une soirée.
Alexandre : C’est un terme qui fait aussi appel à notre philosophie un peu brouillonne. Un grand n’importe quoi, qui donne naissance à des choses brutes et imparfaites qui nous ressemblent.
 
Votre EP Peachesest sorti en février dernier, si vous aviez trois mots pour le définir ?
Alexandre : Torturé, original, visuel.
 
Vous les trouvez où toutes ces inspirations? 
Alexandre :On accorde beaucoup d’importance aux ambiances sonores et visuelles en général, celles qui vous transportent. Le cinéma est une grande source d’inspiration pour nous.
Mathieu : Les films de David Lynch par exemple ont quelque chose de mystérieux qu’on adore.
 
Quel est l’artiste qui vous influence le plus ?
Mathieu : Sébastien Tellier. Le coté un peu kitsch de ses compositions et du personnage est proche de notre univers.
 
 
Vous travaillez sur un nouvel EP ?
Oui un nouvel EP va sortir en septembre prochain.Avec cette fois-ci plus de titres que pour le 1er…
 
Et CHINOI au quotidien ça donne quoi ?
Alexandre : On est des fêtards casaniers ! On adore faire la fête à la maison.
Mathieu : On est des bons vivants. On aime bien cuisiner, recevoir, discuter autour d’un verre de vin et d’un bon plat.

 
D’ailleurs votre plat préféré c’est quoi ?
Alex : Rien de mieux qu’une bonne blanquette !
Mathieu : Les pâtes… je suis un grand fan de pâtes. Et les paupiettes du boucher !
 
Quelle est la musique avec laquelle vous vous réveillez le matin ?
Alexandre : Je n’écoute pas de musique le matin, je me réveille avec la radio.  
Mathieu : Le silence. La musique aurait même plutôt tendance à m’irriter le matin.
 
En ce moment, quel est l’album que vous écoutez le plus?
Mathieu : le dernier Depeche Mode, Delta Machine.
Alexandre : Poni Hoax, A state Of war.
 
Parmi ce que vous écoutez, il y a forcement des choses dont vous avez un peu honte non ?
Mathieu : Pour moi ça serait Woodkid.
Alexandre : Exotica. Mais j’assume !

 
Votre insulte fétiche ?
Mathieu : Tête de con !
Alex : Sac à merde ! On s’appelle comme ça entre nous.
 
Quel est le vice qui vous caractérise ?
Alex : Les addictions en tous genres…
Mathieu : Je fais beaucoup trop la fête. Parfois je suis épuisé, mais c’est plus fort que moi,  je n’arrive pas à dire non à une invitation.  
 
Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite?
Mathieu : Qu’un max de personnes vienne nous écouter.
Alexandre : Multiplier les concerts en tête d’affiche, les sets de qualité et jouer dans des conditions optimales.
 
CHINOI :: PEACHES
 
 
26/06 : L’International, Paris
Alexandre : Après on espère enchainer les dates. On cherche aussi à jouer en province pour faire découvrir notre son à un maximum de personnes.
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *