DE LA DIFFICULTÉ D’ÊTRE UNE FEMME TATOUÉE

  Amie, épouse, mère, employée ou, comme moi, demandeuse d’emploi,  nous n’inspirons pas confiance avec nos tatouages et nous heurtons aux sermons des moralisateurs et autres bien-pensants…

La plupart des gens associent le tatouage à certaines catégories comme les rappeurs, bikers, criminels, drogués, les hommes tatoués sont souvent des ex-taulards et les filles de grosses nymphos cassos sans aucune morale. Que d’idées reçues. Bientôt 2012 et encore des jugements basés sur l’apparence… Je suis tatouée, oui et alors ? Une femme portant fièrement une manchette ou un dos complet ne colle pas aux clichés ?
 
Mon bras droit est encré aux trois quarts et j’ai quelques autres bricoles sur le corps. Je suis en bonne santé, mariée à un homme au corps de rêve, j’ai deux beaux enfants joufflus et pleins de vie, pas mal d’expérience professionnelle et je suis sociable (comprendre je ne mange pas les gens, seulement les cons).
 
Mais, on m’a toujours demandé, plus ou moins gentiment, de planquer mes tatouages. Dans le cadre professionnel on s’arrête aux apparences. Un patron, même sympa, aura tendance à se dire que c’est un risque potentiel pour sa boite d’avoir une secrétaire ou une chargée de clientèle tatouée. Même si elle est jolie, compétente, bardée de diplômes et parfaite, il anticipera les préjugés de ses clients ou relations d’affaires.
 
Dans mon dernier job, j’ai bossé pendant deux ans en manches longues comme bon nombre de tatoués. J’ai accepté le fait que mes tattoos puissent déranger, choquer, surprendre même, mais ce n’est pas en se collant bêtement la tête dans le sable, les cachant comme une honte, qu’on va espérer pouvoir faire changer les mentalités.
 
Surtout que certaines ont vraiment des idées arrêtées et dégainent toujours les même tirades :
 
« Tu ne trouveras jamais de mec, du moins, pas un avec moins de tatouages que toi »
« Si tu te maries comment tu vas faire, on va les voir ? »
« Quand tu seras vieille ça sera moche et tout ridé »
« Tu regretteras un jour »
 
Je m’arrête là dans la liste des arguments bidons, car on pourrait passer des heures à référencer toutes les stupidités qui se disent sur le sujet. J’ai juste envie de répondre avec cette photo, elle résume exactement le fond de ma pensée.
 

 
On peut vieillir tout en étant tatouée et toujours très jolie. En bref, on nous demande d’être sympa, de fermer notre gueule, de tout cacher et de rester dans notre petite case de bonne femme bien sagement et de ne plus en bouger mais moi je dis non au nouveau dictât du soit belle, normale et tais toi !  

Donc pour conclure, une petite citation de Virginia Satir, « Peu importe de quoi j’ai l’air, ce que je dis et fais, ce que je pense et ressens à un moment donné; c’est moi, c’est authentique. »
 
Retrouvez Madi sur son blog Kitschnfactory !
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *