COUP DE COEUR : RHUM FOR PAULINE

Photos de Martin Bachelier
 
Nantes, West Coast, été 2007. Alors qu’ils terminent le lycée, Pol (guitare) et Romain (chant et clavier) créent Rhum for Pauline, un duo orienté folk/blues.

Thibaud et Emile les rejoignent en juin 2008, respectivement à la basse et la batterie, pour former un quatuor plus électrique et électro. Après un premier album, Miami, sorti en 2010, ils s’apprêtent à sortir leur prochain EP en  janvier 2012. On leur souhaite bon vent !

 
Vous êtes Nantais, dites-nous ce qui vous manquerait le plus si vous deviez vous délocaliser ?
Un paquet de choses, finalement ! Les cafés, les cheeseburgers de la Baraka, les concerts au Violon Dingue… Mais nos potes, avant tout. Sans vraiment le revendiquer, nous avons conscience d’appartenir à une famille, un collectif, une scène… On n’a pas le terme exact mais on se comprend ! On fait partie de notre ville, voilà tout.
 
On parle beaucoup de Reims avec les Bewitched, The Shoes, Yuksek, etc. Si on faisait un combat Nantes vs. Reims, qui gagnerait selon vous ?
Nous, bien évidemment ! (Rires.) Non, sérieusement on n’en sait rien – d’autant qu’on s’est très bien entendu avec les Bewitched Hands lors de notre date à l’Olympic l’année dernière. Mais c’est marrant de faire ce parallèle car c’est vrai qu’aussi bien chez eux que chez nous, des passerelles se créent entre la pop et l’électro.
 
Les gars, pourquoi avoir posé avec un poney sur vos photos ?
Et pourquoi pas ? Non, c’est juste qu’on était dans la maison de vacances de Quentin (du groupe Minitel Rose) à Pornic cet été. Son poney est un peu la star du jardin et on a profité du fait que notre pote photographe soit là pour faire quelques photos avec lui.
 
 
Quelles sont vos inspirations pour votre musique ?
On va chacun de notre côté défricher beaucoup de son, tout le temps. Et chacun s’intéresse à des styles musicaux différents, c’est ce qui fait l’intérêt de notre écriture : réussir à synthétiser toutes nos influences – du punk à l’afro-beat – au cœur de chansons pop. Concernant les paroles, notre nouvel EP est en quelque sorte un clin d’œil à la soul 60’s, avec des textes super épurés, des histoires de filles qui s’en vont et de mecs délaissés prêts à tout pour les séduire à nouveau.
 
La chanson "Can reach the top" est-elle autobiographique dans le sens où effectivement vous seriez prêts à beaucoup pour une fille ?
Chaque membre du groupe est effectivement capable de se surpasser pour une fille. Après, de là à dire que c’est autobiographique…
 
Qu’est ce que vous avez fait de plus fou par amour ?
Romain : Je ne sais pas si c’est la chose la plus folle, mais il s’était passé un truc assez drôle lors notre première FVTVR Party il y a deux ans. C’était un peu compliqué avec ma copine de l’époque, et, pour la reconquérir, j’étais descendu dans le public lors de notre rappel pour l’embrasser. On s’est remis ensemble le soir même !
 
Le label FVTVR vous a pris sous son aile aux côtés de College, Minitel Rose et Pegase. Comment ça s’est passé ? 
Notre rencontre avec le FVTVR a eu lieu début 2009. Emile a intégré Minitel Rose au même moment où Rhum for Pauline est devenu un quatuor ; un week-end où Raphaël et Quentin de Minitel Rose étaient sur Nantes, Emile leur a proposé de venir nous voir sur scène. À notre grande surprise (parce qu’on avait fait un concert pourri), ça leur a vraiment plu. On a commencé par faire une reprise de leur titre "Continue" pour la sortie de leur nouvel EP et, quelques mois plus tard, on préparait l’enregistrement de notre mini album Miami. C’est allé assez vite !
 

 
Votre clip réalisé par The Incredible Kids a fait un buzz sur la toile !
Et pourtant la genèse du clip relève vraiment du défi. Nous devions initialement bosser avec un autre pote, finalement pas disponible. On voyait nos échéances se rapprocher et il nous fallait absolument une vidéo pour débuter la promo du nouvel EP. C’est alors sur un coup de tête qu’Emile a fait appel à nos potes, Félix et Tristan du collectif Incredible Kids, pour réaliser notre clip. Ils avaient carte blanche, mais avec une seule contrainte : ils avaient six jours (Rires).
 
Quels sont vos projets ?
Notre premier objectif est de trouver un tourneur. On cherche aussi à agrandir le cercle de personnes travaillant à nos côtés pour donner le plus de concerts possibles, le plus loin possible pour présenter sur scène notre nouvel EP. On espère également commencer à tourner avec Pegase (soit Raphaël, le chanteur de Minitel Rose).
 
Est-ce qu’on peut envisager de vous faire changer votre nom de groupe en "Rhum for Paulette" ?
On en doute. Par contre, on peut lancer un jeu afin de trouver le meilleur détournement de notre nom ? Avec le temps, on en a récolté quelques uns : Vodka for Bernard, Planteur pour Amadou, Pastis for Ginette.
 
Une dédicace aux Paulette justement ?
À la vôtre !
 
 
RHUM FOR PAULINE : CAN REACH THE TOP (EP)
FVTVR
Disponible à partir du 25 janvier 2012
Single I can reach de top disponible dès aujourd’hui
sur Itunes
 
 
Concerts :
17/12 : Nantes
28/01 : Nantes
10/02 : FVTVR Party à la Flèche d’Or, Paris

 
 

Paulette vous offre 3 trousses Lab Shine de Make Up Forever
composée de 4 petits gloss Beige Clair, Rose Frais, Rose Electric et Rouge Rubis.

Pour gagner répondez correctement à la question suivante :
Le gloss a été inventé en 1932, par qui ? 
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *