COUP DE COEUR : KID WISE


Photos de Claire Dorn

En concert à Paris ce samedi 16 novembre au 3 Baudets à Paris, on a rencontré Kid Wise à Toulouse, avant qu’ils ne montent sur scène pour assurer le show à notre soirée Paulette for rêveurs au Connexion Café et nous présentent leur nouvel EP, Renaissance.
Attention, on vous prévient, impossible de ne pas tomber sous le charme de ces 6 garçons âges de 17 ans à 27 ans,  attachants, désarmants, drôles et toujours très… inspirants ! Rencontre avec Augustin (piano et chant), Léo (batterie), Théophile (Guitare), Vincent (guitare), Clément (violon) et Nathan (basse).
 
Paulette : Les garçons, vous pouvez nous dire comment tout a commencé ?
Augustin : J’ai fondé Kid Wise il y a un peu plus d’un an, en tant que projet solo. Je faisais de la musique, dans ma chambre, avec mon ordi. J’ai sorti un EP, qui s’appelait La Sagesse, je l’ai fait tourner un peu sur internet et les retours ont été relativement positifs. J’ai commencé à faire des concerts et pendant cette période, j’ai rencontré pas mal de gens, dont les garçons. Aujourd’hui, on est 6 et, depuis mars, la formation est complète. On est très bien tous ensemble (rires).

Vous concevez toujours vos morceaux dans ta chambre ? C’est toi qui écris ?

Augustin : On s’envoie plein de maquettes, on pioche des idées dans les morceaux de chacun et on concrétise le tout en studio. Et oui, j’écris les textes, en anglais, même si j’aimerais beaucoup écrire en français, mais pour le moment, je n’y arrive pas, il faut que je murisse un peu. Je trouve qu’aujourd’hui, beaucoup d’artistes maltraitent la langue française, autant dans le rap que dans la pop.

 
Des exemples ?
Les garçons : Dans la nouvelle pop française il y en a pas mal… mais on n’est pas là pour balancer !
 
Votre premier single, Hope, a fait carton. Le clip, un mini court métrage sublime, a déjà été visionné plus de 100 000 fois…
Augustin : Oui, on est très contents ! Et pourtant, le clip est un bricolage artisanal. On est allés tourner ça dans ma maison de campagne, en Corrèze. Les acteurs ne sont pas des pros, ce sont nos potes ! On a voulu raconter l’histoire d’une jeunesse hyper sincère, avec des amis complices, on ne pouvait pas mentir, pas se mentir. Pour info, la fille qui joue la joggeuse c’est notre styliste, Mademoiselle Germaine, ses créations sont très chouettes ! Au final, on a passé une semaine de dingue, hyper intense. On dormait 2 heures par nuit car on se levait à 4h pour avoir la lumière de l’aube mais c’était vraiment génial !
La condition idéale pour écouter Hope?
Clément : Les vacances sont finies, tu rentres au boulot ou au lycée, t’es au fond du seau et tu t’évades avec Hope !
Augustin : En fermant les yeux, n’importe où.
Léo et Théo : En se baladant, en skate.
Vincent : Sur la plage.

Qu’est ce que vous aimez le plus au monde ?

Clément : Les méduses. Parce que c’est beau, les méduses.
Léo : T’es sérieux là ?  
Augustin : Sans hésitation, les smoothies inocent fraise-banane. Les meilleurs !
Vincent : J’adore être dans ma couette, quand il pleut dehors. Mais j’aime bien la morue, aussi.
Léo (rires) : Mais les gars, vraiment, vous ne pouvez pas dire des choses comme ça !
Théo  (après une longue réflexion) : Moi, j’espère que je n’ai pas encore trouvé ce que c’était…
Les autres (en chœur) : Quel beau gosse ce Théo !

Qu’est ce qui vous exaspère ?

Léo : Quand je rate le dernier métro !
 
Si vous deviez écrire un livre, quel en serait le titre ?
Clément : Sombre héros.
Les autres : Ok, c’est parti, bataille de punchlines !

Le plat que vous réussissez à tous les coups.

Augustin : Les cookies !
Clément et Vincent : Les pâtes carbo !
Théo : Le magret de canard accompagné de frites, que je fais frire dans l’huile du canard.
Léo : Je te suis sur le magret de canard, mais avec une sauce roquefort !
 
Qu’est ce que vous trouvez rédhibitoire chez une fille ?
Augustin : La mauvaise haleine !
Vincent : La transpiration
Clément : La superficialité
Léo : Moi j’aimerais parler de la désillusion de l’amour. Les filles ne croient plus en l’amour. Elles disent que les mecs ce sont tous des cons, qu’elles n’ont plus confiance en nous et moi, ça, ça me saoule.



Et tu proposes donc quoi pour y remédier ?

Et bien moi, Paulette, je ne suis pas un connard, je crois encore à l’amour, au romantisme… Et ça, les lectrices doivent le savoir !
Vincent : adopteunbatteur.com ! (rires)
 
L’album que vous écoutez en boucle ?
Vincent : And so I watch you from afar, de All hail bright futures
Léo : Walking Seasons, de Caspian
Clément : Nonesuch Retrospective de Steve Reich.
Augustin : Psychic, de Darkside
Théo : Hymn, to the Immortal Wind, de Mono.
 
Quels sont vos projets à venir ?
Augustin : Prendre le temps, faire de nouvelles compos et enregistrer un autre EP ou un mini album… Et on rêve d’aller en Islande. On est fascinés par l’Islande, la scène Islandaise, les paysages nordiques. Ça a un petit côté mystique qui nous intrigue tous.
Clément : Puis on veut aussi continuer la route qu’on a tracée.  Actuellement, on a de supers opportunités qui se présentent mais on ne veut pas se précipiter, on veut prendre notre temps !
 
Une dédicace à Paulette pour conclure ?
Vincent : Je fais un bisou à ma grand-mère parce qu’elle s’appelle Paulette.
Léo : On espère faire un concert spécial pour les Paulette à Paris… et rencontrer toutes les lectrices !
Clément : Ah ah > adopteunbatteur.com 
Léo : A toi de dire le mot de la fin Gustou !
Augustin : Soyez sages !
 
KID WISE : RENAISSANCE (EP)
 
 
Concerts :  
16/11 : Trois Baudets, Paris
07/12 : Bar en trans, Rennes
12/12 : Bikini, Toulouse. Avec Cascadeur et Micky Green
 
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *