COUP DE COEUR : AYO

Photos d’Erwan Manchec pour Paulette Magazine

La douce AYO revient cet automne avec un quatrième album Ticket to the World, prévu le 7 octobre prochain. Interview.
 
Paulette : Cet été, tu as présenté Summer of Soul sur la chaîne franco-allemande Arte, comment s’est déroulée cette première expérience en tant que présentatrice ?
Ayo : Je suis vraiment fière d’avoir participé à cette émission. J’ai senti qu’il était nécessaire que je fasse partie de cette aventure, sachant que l’émission Taratata ou encore One Shot Not par Manu Katché n’existent plus. Il fallait redonner une place à la musique. Sans compter que cette émission parlait de la musique soul, et c’est exactement ce que je suis, mes influences, mes premiers pas dans la musique. C’était un vrai challenge en tout cas. Mes premiers pas dans le monde de la télévision et qui plus est en français. Je devais lire le prompteur et uniquement m’exprimer en français, un travail de titan (rires)
 
Tu es donc devenue bilingue ?
Oui, « maintenant je parle comme une parisienne » (en français) !
 
Il y a quelques semaines, tu étais sur scène au côté de Mathieu Chedid dans le cadre du lancement de l’émission musicale Alcaline, est-ce que tu as collaboré avec lui sur votre nouvel album ?
Non, nous n’avons pas travaillé ensemble sur cet album mais nous avons écrit une chanson ensemble. Il s’agit d’une chanson qui n’apparaît dans aucun de nos albums. Elle est en français, c’est Mathieu qui l’a écrite et composée et nous l’a chantons toujours ensemble. C’est l’une des plus belles chansons à mes yeux. Elle s’appelle « Mais tu sais » qui au final signifie mé-ti-ssé. J’espère qu’un jour nous l’a sortirons sur un de nos disques…
 

 
Ton nouvel album en 3 mots :
Pure, complet et honnête.
 
Le message principal de cet album ?
Il y a plusieurs messages mais le principal c’est l’Amour. Je ne parle pas de l’amour physique, amical ou amoureux, mais de l’Amour et du Respect. J’ai essayé d’apporter une certaine prise de conscience dans chacun des titres de cet album. Je n’avais pas envie de chanter dans le vent mais d’essayer de communiquer la bonne parole et de faire prendre conscience aux personnes que le monde ne tourne pas rond en ce moment. Dans les années 60 – 70, la musique était un outil de communication très efficace. Et c’est bien ce qui manque actuellement.
 
De quoi t’es tu inspirée pour cet album ?
La vie et la réalité.

Et musicalement ?
De Michael Jackson, le plus grand artiste que notre monde ait connu et qui ne sera jamais inégalé. Sinon il y a aussi d’autres artistes : Nina Simone, Bob Marley, Donny Hathaway, Mahalia Jackson, Jimmy Clif, Peter Tosh.

 
Qu’est ce que tu écoutes aujourd’hui ?
Lauryn Hill, spécialement The Miseducation of Lauryn Hill. Sinon The Fugees, Jill Scott, Nas, Kings Of Leon. James Blake, Je n’ai aucune barrière musicale tant qu’il s’agit de vraie et de bonne musique ! Parfois c’est aussi une question de voix, j’aime des chansons de Bruno Mars alors que je ne suis pas fan de ce style de musique. Mais tant qu’il y a du talent, j’écoute (rires) !
 
Une chanson préférée dans ce nouvel album ?
C’est difficile de choisir ma préférée… mais c’est vrai qu’il en existe une que j’aime beaucoup chanter : I’m walking. C’est la chanson préférée de mon père c’est peut être pour ça…
 
Un mot en français pour nos lecteurs ?
« Machin truc ! »
 
AYO :: TICKET TO THE WORLD
Sortie le 7 octobre
Mercury
 
 
Concerts :
24/10 : Coopérative de Mai, Clermont
26/10 : Le Fil, Saint Etienne
4 et 5 /11 : La Cigale, Paris
 
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *