COSMÉTIQUE NATURELLE : LES YOUTUBEURS ET LES MARQUES MONTENT AU CRÉNEAU

Youtubeuses, blogueuses, vlogeuses sont les nouvelles reines de la beauté 2.0. D’après une étude réalisée par Birchbox, aujourd’hui, 43% des femmes consulteraient quotidiennement des blogs et chaînes de beauté sur youtube. Plus de 90% d’entre elles découvriraient de nouveaux produits et de nouvelles marques grâce à ces vidéos, mais surtout, 54% seraient prêtes à acheter les cosmétiques présentés après avoir consulté les sites ou vidéos.

Des chiffres importants qui poussent de plus en plus les acteurs de la cosmétiques à monter au créneau. Ces derniers mois, suite à l’accumulation de scandales sur la composition des cosmétiques notamment (voir notre article sur la liste des 185 produits cosmétiques à bannir), on a effectivement vu des Youtubeurs et marques prôner de plus en plus le retour au naturel et alerter sur les dangers de certains produits.

Sensible au sujet, Paulette a rencontré la youtubeuse Alys Boucher, membre de l’association slow cosmétique, et Boho Green Make-Up, une marque de cosmétique bio et naturelle. Discussion à coeur ouvert sur les dérives de la cosmétique de synthèse, la multiplication des produits bio et l’avenir de la consommation éthique.

Paulette : Pouvez-vous vous présenter ?
Alys Boucher: Je m’appelle Alys boucher et j’ai 24 ans, je suis actuellement en première année de Master cinéma à Montpellier. Deux de mes passions sont la cosmétique naturelle et la vidéo, d’où l’idée d’une chaîne youtube. Je suis aussi membre officiel de l’association slow cosmétique depuis deux ans environ.

Boho Green Make-Up: Boho Green Make-Up est une jeune marque lyonnaise de maquillage naturel et bio, qui est le fruit d’une philosophie simple : qualité, engagement éthique, éco-conception et militantisme sociétal (travail avec un ESAT lyonnais). En effet, la marque propose une grande ligne de produits naturels et éco conçus tout en gardant une qualité professionnelle sur ses couleurs et ses pigments, à prix abordables. Forte de ses engagements, boho green met un point d’honneur à soutenir des actions visant à protéger l’environnement, en reversant 1% de son chiffre d’affaires annuel à des associations membres du 1% pour la planète.

Depuis quand fais-tu des vidéos, pour quelle raison ?
Alys Boucher: Cela fait maintenant 5 ans et demi que je suis passionnée de cosmétiques et soins naturels. Depuis cette date, je partage mes recettes en vidéo sur ma chaîne youtube : l’idée était de rendre les recettes accessibles à toutes (et à tous !). Mais à cette époque, il était beaucoup plus dur de trouver des informations autour de la cosmétique naturelle, les recettes étaient bien moins diversifiées qu’aujourd’hui et les seules informations que l’on trouvait étaient souvent écrites en anglais.
Pourtant, la cosmétique naturelle a sauvé mes cheveux et grandement aidé ma peau alors, j’ai eu envie de tout partager !

“La cosmétique naturelle a sauvé mes cheveux et grandement aidé ma peau alors, j’ai eu envie de tout partager !”

Aujourd’hui, on voit apparaître sur la toile une sensibilisation de plus en plus importante sur la composition de nos cosmétiques. Quel est votre avis sur ce phénomène ?
Alys Boucher: C’est une très bonne chose ! Les cosmétiques synthétiques sont néfastes pour la planète, le porte-monnaie, soi-même… Bref, pour tout le monde ! Il y a une réelle prise de conscience qui s’opère, en particulier chez les jeunes. C’est une excellente nouvelle et tous les spécialistes s’accordent à le dire : il faut changer les choses, maintenant ! Et il n’y a pas de petit progrès ! Alors dénoncer et informer, c’est bien, de même que proposer des alternatives saines et réalistes.

Boho Green Make-Up: Absolument. Aujourd’hui de nombreux consommateurs sont capables de décrypter les fameuses listes (INCI) des ingrédients des produits cosmétiques mais ce phénomène s’est bien amplifié depuis 2005, année pour laquelle j’ai le souvenir d’un reportage TV en 2005 d’Envoyé Spécial sur la problématique de certains ingrédients suspectés d’être nocifs pour l’organisme et notamment la vague de panique que cela avait provoqué pendant de nombreuses années. Mais il faut nécessairement relativiser.
C’est une très bonne chose d’aider le consommateur à comprendre la formulation d’un produit cosmétique et que les industriels doivent s’impliquer dans ce processus pédagogique afin que ce dernier puisse consommer en étant bien informé.

Lorsque l’UFC-Que choisir a recensé une centaine de cosmétiques comme toxiques, quelle a été votre réaction ?
Alys Boucher: Très honnêtement, je n’ai pas vu la liste mais ça ne m’étonne pas du tout. Les cosmétiques synthétiques sont néfastes, il y en aura encore bien d’autres. Le problème c’est qu’une fois qu’une molécule est répertoriée comme étant nocive, elle est aussitôt remplacée par une voisine, très similaire mais bien sûr tout autant dangereuse… A moins d’avoir un changement législatif radical ou un boycott massif de la part des consommateurs, on tourne un peu en rond. Heureusement, les consommateurs se réveillent et les choses commencent à basculer.

Boho Green Make-Up: Nous sommes des professionnels de la beauté et il est tout à fait normal que des organismes de protection des consommateurs et en particulier UFC-Que Choisir, puissent selon différentes thématiques exposer certains sujets auprès de ces derniers, toujours soucieux et à juste titre, de consommer de la façon la plus saine possible. C’est d’ailleurs ce principal leitmotiv qui nous a conduits à développer des cosmétiques biologiques et naturels car nous sommes convaincus qu’il existe une véritable alternative de consommation.
Nous avons donc étudié ce dossier comme tous nos confrères industriels et de ce que nous pouvons en dire, le débat est intense sur ces questions hautement sensibles. Toutefois, nous avons orienté toutes les consommatrices qui souhaitaient en savoir plus vers le site web de la FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté) www.febea.fr et en particulier sur leur communiqué de presse daté du 22 Février 2016 en réponse à cette enquête.

Face à ces scandales sanitaires, pensez vous que les femmes sont aujourd’hui plus vigilantes, en se tournant davantage vers des produits naturels ? Et qu’elles consultent plus de blogs, vidéos sur la green attitude et les cosmétiques naturels ?
Alys Boucher: Oui complètement ! Cela fait trop longtemps qu’on essaie de nous vendre de la cosmétique dont les effets sont éphémères. Non seulement les produits naturels sont sains et vrais, mais en plus ils n’offrent que des avantages : économiques, écologiques, faciles d’accès, simples à utiliser… Les produits naturels ne maquillent pas les cheveux et la peau à coup de silicone pour leur donner un meilleur aspect immédiat, mais va permettre une beauté et une santé véritable et durable… La nature est parfaite, alors pourquoi vouloir la changer ?

Boho Green Make-Up: Tout à fait. C’est d’ailleurs incroyable de constater à quel point le pouvoir d’internet est fédérateur.
Les femmes sont plus ouvertes sur la green attitude aujourd’hui car elles ont d’une part conscience de la nécessité de comprendre ce qu’elles consomment et d’autre part sont en quête de sens au regard des problématiques écologiques que nous pouvons vivre. Les blogs sont nombreux et certains sont mêmes spécialistes sur ces questions de naturalité. En tant que consommatrice, il est ainsi très agréable de trouver en quelques clics les réponses à d’éventuelles questions et qu’il est possible de creuser davantage certains sujets, ce qui n’était pas possible il y a encore quelques années en arrière. C’est donc une chance pour toutes les entreprises qui ont un message à faire passer !

“Les influenceurs étant spécialisés dans la beauté naturelle commencent à prendre une part importante sur le web.”

Aujourd’hui, peut-on dire que les influenceurs du web (blogueurs, youtubers) en matière de beauté naturelle constituent-ils un contre-pouvoir face aux marques de cosmétique synthétique ?
Alys Boucher: Certainement, oui. Nous sommes des monsieur-madame-tout-le-monde, nous n’avons rien à vendre et notre démarche (en tout cas la mienne) est totalement sincère quant aux produits que nous utilisons. De ce fait, les internautes sont plus confiants envers notre discours. En effet certaines marques synthétiques ont déjà essayé de me solliciter. Preuve que notre avis compte et qu’elles aimeraient bien nous avoir dans leur poche ! À nous de ne pas se laisser acheter et de ne pas décevoir nos interlocuteurs.

Boho Green Make-Up: Comme le nom l’indique, les influenceurs du web ont déjà un grand pouvoir face aux marques, qu’elles soient conventionnelles, naturelles et/ou bio. Les influenceurs étant spécialisés dans la beauté naturelle commencent à prendre une part importante sur le web. En effet, passionnés et intéressés, ils savent décrypter les ingrédients bons et mauvais, les expliquer, et savent mettre en avant les atouts des marques présentées. Ils sont des sources sûres pour leurs lecteurs et sont très engagés. Je ne sais pas si nous pouvons parler de « contre pouvoir » mais beaucoup de blogueurs et youtubeurs ont de belles communautés, tout aussi importantes que d’autres influenceurs. Je pense notamment au blogueur belge Julien Kaibeck (http://www.lessentieldejulien.com/) qui a réussi à créer une association et une mention très reconnue aujourd’hui, la slow cosmétique.

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *