COMMENT SURVIVRE À LA GUEULE DE BOIS DU NOUVEL AN ?

1er janvier, 13h. Vous ouvrez les yeux avec difficulté pour voir votre oreiller couvert du mascara de la veille et votre smartphone pleins de textos honteux envoyés à votre ex-Georges après votre sixième cocktail. Bref, un début d’année en fanfare, et surtout en grosse gueule de bois.
Même si on vous croit quand vous jurez qu’on ne vous y reprendra plus, on vous donne quand quelques petits conseils pour survivre à cette cuite et à votre prochaine gueule de bois.

> La gueule de quoi ?

La gueule de bois, ou “veisalgie” si vous voulez trouver un mot médical pour expliquer votre absence du vendredi matin en cours, tire son nom de la sensation d’avoir la bouche très sèche le matin. Elle est généralement causée par un excès d’alcool, qui a tendance à déshydrater l’organisme. D’où les maux de tête, nausées et faiblesses. Selon les personnes, elle peut être causée par un ou plusieurs verres d’alcool. C’est la taille, le sexe et le poids font la différence.

> Vrai ou faux ?

Non, mélanger les alcools n’aggravera pas votre gueule de bois. Rien ne prouve que les effets secondaires sont intensifiés si vous mélangez bière et Mojito, cela augmente juste votre consommation.
Non, manger après “n’épongera” pas les effets de l’alcool. Si vous aviez le ventre vide, l’alcool est absorbé plus vite et est déjà dans votre sang.
Non, prendre un paracétamol le lendemain ne vous soulagera pas. Les médicaments ne soulagent pas les maux d’une gueule de bois.

> On l’évite comment ?

Chaque soirée bien arrosée mérite une préparation soigneuse. Le premier conseil à ne jamais occulter : bien manger avant de boire. Et de préférence on mise sur des matières grasses qui ralentiront le passage de l’alcool dans le sang et on évite le trop salé.
Deuxième petit tuyau : bien s’hydrater. Et non, on ne parle pas de rajouter de l’eau dans le berger blanc, mais bien faire des petites pauses pour boire de l’eau tout au long de la soirée, ou après. Puisque l’alcool cause une déshydratation quand elle se transforme en sucre, mieux vaut prévenir que guérir !

> Et si le mal est fait ?

En plus de prendre son mal en patience et de bien se reposer, Paulette vous donne quelques astuces pour vaincre votre gueule de bois :

On continue à boire beaucoup d’eau (thé vert, bouillon de légumes, eau minérale ou gazeuse) pour essayer de compenser notre consommation

On résiste à la tentation de manger un bon burger pour privilégier de la nourriture légère comme les yaourts. Cela vous évitera d’avoir (plus) des nausées.

Buvez un smoothie à la banane dont le potassium soulage les digestions difficiles, ou du jus de tomate, très bon pour se réhydrater.

On évite le café, dont les effets diurétiques peuvent aggraver la situation.

Et on vous souhaite bien du courage !

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *