COMMENT J’AI TROUVE MA VOIE

 
Je pense que nous sommes toutes et tous d’accord sur un point : s’orienter pour une future carrière pro, c’est la croix et la bannière. Si l’on n’a pas une vocation précise, s’orienter est réellement difficile, voire impossible.
 
Je me suis dirigée après mon bac ES en licence d’économie-gestion car l’économie ne me déplaisait pas. Mais autant vous dire que ce n’était pas non plus un hobby pour moi : je ne suis pas du genre à suivre avidement le cours de la bourse, ni à lire The Economist en sirotant ma tasse de thé le matin.
 
En passant en 2ème année, je me suis rendue compte de plusieurs choses : c’est le management et la communication qui m’attirent VRAIMENT. D’accord, c’est bien beau, mais ça reste super vague n’est ce pas ? Oui mais pourtant, après maintes prises de tête sur des forums étudiants où je ressortais en sueur et plus paumée qu’avant (histoire vécue par des millions de jeunes en France, hum !), j’ai enfin trouvé comment me renseigner de façon efficace.
 
J’ai enfin trouvé comment me renseigner de façon efficace.

Les réseaux sociaux ! Faites du networking ! C’est comme ça que le brouillard dans ma tête s’est dissipé petit à petit. En parlant à des anciens, ou des étudiants actifs. En écoutant leurs expériences, ce qu’ils ont vécu, quels jobs ils ont désormais, comment ils ont évolué dans leur carrière… J’ai de ce fait trouvé un master de Fashion Management dans une business school de ma région.
 
Et surtout, il faut garder en tête vos centres d’intérêts : ils seront eux aussi décisifs du point de vue de votre choix ! N’occultez pas cela, n’ayez pas honte de ce que vous aimez. Par exemple j’ai une passion pour le blogging, et au lieu de renier ce domaine, je cherche désormais à l’inclure totalement dans ma vie étudiante et, par la suite je l’espère, professionnelle. Vraiment, quand l’on remarquera que vous êtes passionnées et spécialisées dans un domaine qui vous est propre, vous allez marquer des points immédiatement  les Paulette ! Alors si comme moi vos avez un blog, n’hésitez pas à le mentionner sur votre CV, ou en parler lors de concours pour des écoles, des entretiens. Si cela vous apporte une véritable valeur ajoutée, pourquoi le cacher ?
En exploitant à fond mon blog, je sais que je serais prête à répondre aux questions du jury pour des admissions futures, je sais de quoi je parle, j’ai des connaissances et je les mets à profit. A MON profit. Je contacte, je deviens copine, j’ECHANGE. On me le rend souvent bien, car ma démarche est toujours honnête et sincère. Je sais où je vais, je sais quelle personne va m’apporter un plus, des connaissances, de l’inspiration.
 
Enfin, ça y est, je sais vers quoi me tourner. Faites marcher vos relations, vos réseaux, et vous finirez par trouver la lumière au fond du gouffre des choix qui s’offrent à vous ! Farfouillez sur les pages Facebook des écoles, faites vous RT vos questions : réponses positives assurées ! Il ne faut vraiment pas hésiter à aller de l’avant, à communiquer, à poser des millions de questions. On ne plaisante pas avec son orientation parce que c’est notre avenir qui est en jeu.

Il faut donc bien s’y prendre, établir une petite tactique presque, pour arriver à ses fins.
 
N’oublions pas que nous sommes dans une société où il est désormais hyper facile d’échanger, alors autant en profiter non ?

J’espère vraiment que ces quelques conseils en aideront certains/certaines. Je sais d’expérience la galère de l’admission post-bac, mais cette galère ne finit pas en commençant un BTS, une licence ou une école de commerce.

En conclusion, écoutez votre cœur et votre raison (quand même un chouilla !).
 
 
>Retrouvez Victoria Macgregor sur son blog : http://godsaveourdressing.blogspot.fr
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *