CLIP DE LA SEMAINE : FEVER RAY

Réal. : Martin de Thurrah. Musique : Fever Ray, When I Grow Up, 2009

Fever Ray, c’est le projet de la Suédoise Karin Dreijer Anderson, moitié féminine de The Knife.
Paulette a littéralement succombé à son charme mystique, particulièrement bluffant dans le clip du morceau When I Grow Up. Décryptage. 
Sa voix quasi inhumaine résonne dans l’obscurité, enveloppée de rythmes lancinants, de paroles angoissées… Son album éponyme incarne toutes les peurs : peurs enfantines de forêts trop sombres, de maisons trop vides ou d’eau sale… Faire l’expérience de sa musique, c’est se projeter dans une cérémonie occulte, un rêve irréel. Non, je ne suis pas gothique.

Même dans les moments les plus noirs, se dégage une certaine lumière, une mélancolie planante. Le clip de When I Grow Up, réalisé par Martin de Thurrah qui avait notamment signé le clip de Röyksopp, Whatesleisthere, dans lequel Karin faisait un featuring (tiens donc), est très intéressant à cet égard.

Une fille étrange danse à côté d’une piscine. Non, ce n’est pas un clip de R’n’b. La piscine a l’air glacée et la fille danse de façon plutôt chamanique, avec des vêtements en lambeaux sur le plongeoir. Le paysage automnal en mode feuilles mortes-vent-brume forestière et les plans lents, reflètent l’atmosphère planante et effrayante du morceau.

Puis, tout monte en intensité. On en a carrément froid dans le dos. La fille nous envoûte, l’eau semble prendre vie au fur et à mesure de ses mouvements (d’où le "When I grow uuuup" ?), pour finir en tempête aquatique. Brrr… Flippant, mais mystérieusement hypnotisant !

 

 

 
 


 

ALBUM

FEVER RAY :: Fever Ray ::: Rabid Records

2009


  

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *