CLAIRE LAFFUT : « J’AI PRIS LE MICRO, JE SENTAIS QUE MON SOL TREMBLAIT »

Sensible à l’art et rêveuse du jour et de la nuit, Claire Laffut -artiste Belge de 27 ans- est aussi douce que le bleu de l’océan… ou que la couleur de ses cheveux, de son poisson, de son vernis à ongles ou de la pochette de son album ! Fil conducteur ou hasard ? Elle nous répond, en vidéo.

Cette artiste plasticienne exprime son art entre dessins et toiles. Elle troque les bancs de son école de graphisme pour découvrir Paris, la nuit, valise en main. Le jour, elle travaille dans une galerie d’art, la nuit, elle arpente les rues parisiennes et fait de nouvelles rencontres. Un jour, elle s’empare d’un micro pour « rigoler » et comme elle nous l’explique, le ciel lui tombe sur la tête. « J’ai senti comme un frisson dans tout le corps ». Chanter devient une nouvelle manière de s’exprimer pour Claire Laffut.

Ensemble, on a discuté de la sortie de son tout premier album. Elle assume sa posture de débutante et pour ce faire, elle décide de casser l’engouement (et le stress) autour de cet enjeu. Aujourd’hui, elle se livre intimement à son public via des textes issus de sa vie personnelle.

« Bleu » était dévoilé le 3 septembre et le sublime clip du titre « Hiroshima » est aussi en ligne… C’est esthétique, dansant, artistique et très bleu ! Que dire de plus pour vous convaincre ? Foncez ! 

Nous, on l’adore – et sans spoiler, croyez-nous, son album est super…

Article de Margot Hinry

Vous pourriez aimer...