CINOCHE : FAITES LE MUR !

Documentaire sur le street art ou film à vertu édificatrice sur la célébrité ? C’est toute la complexité de Faites le mur !, le premier long métrage du célèbre artiste graffeur britannique Banksy.
 
Cultivant le secret sur son identité, Banksy a contribué à la reconnaissance et à la légitimité artistique du street art, jusqu’alors assimilé à du vandalisme. À l’origine de coups médiatiques sans précédent, l’artiste s’est notamment fait connaître pour avoir apposé sur le mur de la honte ses compositions poético-politiques. Immigré à Los Angeles avec sa famille, le Français Thierry Guetta a filmé de manière compulsive son quotidien pendant des années. C’est l’œil vissé à la caméra qu’il approche le premier, le monde clandestin des artistes de rue, auprès desquels il se rend indispensable. Et de caresser le rêve de rencontrer le mystérieux Banksy… jusqu’au jour, précisément, où celui-ci le contacte. Guetta gagne sa confiance, devient son ami et suit son travail sur plusieurs mois. Un matériau inestimable dont le Frenchy… ne fera rien.
Les cassettes, qu’il jette sans étiquetage, s’amoncellent par centaine dans des boîtes. Quand Banksy lui demande de monter le film, il découvre, médusé, la supercherie : une accumulation de séquences sans queue, ni tête, tout droit sorties du cauchemar halluciné d’un type qui aurait avalé une zappette. Il récupère les bandes et décide de s’atteler lui-même à la réalisation. Pour faire diversion, Banksy encourage Guetta à se lancer dans l’art. Sans qu’il en mesure les conséquences, il engendre Mr Brainwash (nom d’artiste de Guetta), qui ne va pas tarder à devenir la coqueluche du gratin hollywoodien. Aujourd’hui, le Français vend ses œuvres jusqu’à 300 000 dollars pièce et Madonna lui a confié la réalisation d’une pochette d’album.
Faites le mur ! est donc l’histoire d’un ahurissant double détournement. À la fois, du point de vue de son sujet – ce ne sera pas un film sur Banksy mais bien sur le fantasque Thierry Guetta, qui a hérité du Pop art, son opportunisme de génie -, mais aussi, au regard de l’objet film lui-même qui pourrait être une installation à part entière. Le doute et l’incrédulité persistent même longtemps, tant le parcours de Guetta semble relever de l’imposture et de la farce.
À sa manière hilarante, enlevée et très documentée, Banksy interroge le mystère qui entoure la consécration d’un artiste, laquelle se loge parfois au tréfonds de la folie. Guetta est-il un vrai artiste, un cinglé, un profiteur ? Chacun tranchera. Mais s’ils sont parfois à la rue comme Guetta l’hurluberlu, reste l’énergie contagieuse des street artists à laquelle ce revigorant documentaire rend justice.  

 

FAITES LE MUR ! :: Banksy

avec Rhys Ifans, Banksy, Thierry Guetta…

Sortie le 15 décembre


Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *