CHEAP MONDAY LANCE RECYCLE OR DIE, SON JEU LUDIQUE POUR LA BONNE CAUSE

Crédit : RecycleouMeurs! / Cheap Monday

Un jeu vidéo pour sensibiliser sur le recyclage textile, c’est le nouveau pari de Cheap Monday avec Recycle ou Meurs ! Sur PC, Mac ou même sur téléphone portable, tout le monde peut y faire la chasse à la chaussette de sport.

 
Dans ce jeu d’inspiration arcade des années 90, retrouvez Skully, le héros, qui doit ramasser le plus de chaussettes de sport usagées. Facile, pensez-vous ? Eh bien non, Skully fait face à quatre ennemis qui font tout pour l’empêcher de recycler : les poubelles jaune, bleu, rose et orange. Pas de panique, si vous arrivez à boire une bière, vous devenez invisible et vous pouvez ramasser vos chaussettes en toute tranquillité. 
Vous avez trois vies par partie, le rythme du jeu augmente jusqu’à ce que le joueur perdre et à la fin, vous recevez des alertes sur l’importance du recyclage textile. Un jeu ludique qui éveille aussi les consciences, voilà l’ambition de la marque durant la conception de ce nouveau projet.

Crédit : C/O Cheap Monday

 
Le jeu est déjà disponible ici, d’ailleurs, le 22 octobre, le meilleur score remportera un prix spécial : un total-look Cheap Monday. Pour les neuf meilleurs scores suivant, il y aura tout de même un lot de consolation : un hoodie à l’effigie du jeu. 
 
Cheap Monday est une marque en croisade environnementale depuis 2016 déjà. Avec ses collections C/O Cheap Monday, elle expérimente de nouvelles techniques de production toujours plus propres et respectueuses de l’environnement. D’ailleurs, la marque vous donne toutes les informations sur ces techniques sur son site afin que tous les clients puissent se renseigner. Depuis la collection automne-hiver 2018, toutes les pièces de l’enseigne possèdent une étiquette « sustainable » (éthique, en français). Vous l’aurez compris, Cheap Monday met l’environnement au cœur même de son histoire et de son identité. 
 
Crédit : C/O Cheap Monday

Crédit : C/O Cheap Monday

Le but de Cheap Monday aujourd’hui est d’amener la société à faire du recyclage textile un automatisme. Belle initiative, n’est-ce pas?
 
> Article de Justine Roux
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.