CHAIRLIFT, BROOKLYN DROIT AU COEUR

Photos, Sephora Talmud

Le Rocher de Palmer, Bordeaux.
The XX donnent le premier concert de leur deuxième tournée et ont demandé à Chairlift d’ouvrir pour eux.
L’occasion de rencontrer la sublime chanteuse du groupe fondé en 2005 de l’autre côté de l’Atlantique : Chairlift. Vous avez sûrement entendu leur chanson Bruises dans une publicité Apple en 2008. 

Présentant leur deuxième album Something, qu’ils ont mis un an et demi à élaborer, le duo désormais composé de Caroline Polachek et Patrick Wimberley suite au départ d’un membre fondateur du groupe, livre un opus expérimental, rythmé et profondément personnel. Produit par Dan Carey (Hot Chip, La Roux, SIA, CSS), cet album pop aux mélodies créatives portées par la magnifique voix de Caroline, nous entraîne dans les méandres schizophrènes des relations humaines.
 
Paulette : Les clips de "Amanaemonesia" pour lequel tu as travaillé la chorégraphie trois heures par jour pendant trois mois,  et "Met Before" sont très réussis.  Y en aura-t-il d’autres pour des chansons issues de Something ?
Caroline Polachek : Oui certainement. Nous en réalisons un actuellement et nous sommes très excités. Nous avons traduit les paroles de “I Belong In Your Arms” en japonais. Et on va sûrement faire une version pour la chanson au Japon, mais pas aux USA. 

 
Pourquoi vouloir faire ressembler "Amanaemonesia" à un spot publicitaire ?
Quand on a écrit la chanson, ça nous a d’abord semblé très commercial. Ca nous a fait penser aux pubs des années 50 du genre Coca-Cola (elle chante) qui passaient dans les supermarchés. On a donc cherché à faire rire en dissimulant un peu la chose, même si ça devait faire penser à une pub. Je crois que la pub doit vendre du rêve, même si tu ne sais pas quel produit elle vend, que ce soit un produit pharmaceutique qu’on essaierait de rendre plus agréable grâce à la pub. On a essayé de se venger de la dimension commerciale de notre mélodie.
 
Tu collabores souvent avec d’autres artistes comme Washed Out ou Violens. L’as-tu toujours voulu ou est-ce arrivé par hasard ?
Je crois que je n’y ai jamais vraiment réfléchi. C’est juste arrivé. Vivant à New York, tu tombes sur des musiciens et il se trouve que tu peux collaborer avec eux et créer avec eux tout simplement. 
 
Hormis Chairlift,  avec qui aimerais-tu monter sur scène ?
Ouh, question difficile ! J’adore le nouvel album de Frankie Rose. Il y a tant de belles harmonies… J’aimerais bien partager une date avec elle !
 
Dans quel univers musical avez-vous grandi Patrick et toi ? 
Pour moi ce fut une combinaison de musiques croisées, en classique comme Puccini et Mozart. J’adore l’opéra ; cela vient de mes parents qui m’ont fait regarder beaucoup de cassettes vidéos de ballets Je ne comprenais pas grand-chose aux discours mais les magnifiques costumes me fascinaient beaucoup. Et puis dans les 90’s j’ai commencé à écouter de la musique contemporaine "adulte", comme Sade, Isabelle Antena, des jazz women qui m’ont beaucoup influencée. Concernant Patrick, il a baigné dans un univers plus rock.
 
"LE MAUVAIS GOÛT C’EST QUAND TU ESSAIES DE RESSEMBLER À UNE IDÉE COMMERCIALE DU COOL"
 

Tu as un style chic très personnel, (Elle porte un chemisier déchiré aux épaules avec des dessins  de préservatifs multicolores comme motif). Qu’est-ce qu’avoir mauvais goût en mode, selon toi ?
Oh Man ! Je pense que le mauvais goût c’est quand tu essaies tout le temps de ressembler à une idée commerciale de ce qui est "normal" ou "cool".
 
Que signifie ce serpent à quadruple tête pour l’initiale de Chairlift ?
Patrick et moi sommes tous les deux gémeaux, et on plaisante beaucoup sur le fait que nous ayons chacun deux personnalités différentes. Quand nous préparions cet album, nous avions toujours des discussions sans queue ni tête, nous répétant des questions que nous nous étions déjà posées auparavant. Même après ce disque, je change de personnalité constamment. Ca reflète vraiment nos personnalités. Certaines paroles parlent de cette difficulté que nous éprouvons tous les deux à avoir du mal à choisir, à prendre des décisions comme dans "Cool As Fire"  ou " Guilty As Charged". C’est vraiment difficile de vivre avec cette indécision constante, parce que je me donne beaucoup de solutions et au final je mets beaucoup de temps à choisir. Donc, le serpent à deux double têtes nous représente un peu Patrick et moi.
 
Avez-vous des idées pour le 3ème album ? Qu’allez-vous faire des 29 chansons que vous avez écrites pour Something et qui, finalement, n’ont pas été divulguées ?
Certaines chansons qui ne sont pas sur Something seront publiées sur notre album japonais. Et certaines vont se retrouver sur un EP, je pense. Pour le prochain album, j’y réfléchis actuellement, je note mes pensées sans savoir ce que je vais en faire…
 
As-tu toujours souhaité devenir artiste ? Quelle définition donnerais-tu à ce mot ?
Oui, j’ai toujours voulu être artiste. Je pense que c’est l’idée qu’une chose est tellement intéressante qu’on cherche à l’atteindre sans qu’il n’y ait aucune explication pour les autres. Vous êtes attiré par elle, comme un rêve ou un message, sans pour autant l’expliquer socialement.
 
5 chansons ?
Chris & Cosey – Sad & Dreamy
 
Une dédicace à Paulette ?
Je veux m’assurer que Paulette passera un très bel été !
 
 
CHAIRLIFT :: SOMETHING                        
Sortie le 24 janvier 2012
Columbia / Young Turks
 
 
Concerts
6/06 : La Gaité Lyrique
Description : https://mail.google.com/mail/u/1/images/cleardot.gif

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *