CES INITIATIVES QUI ONT CHANGÉ LA VISION DE LA BEAUTÉ EN 2015

Même si il est encore rare d’ouvrir un magazine féminin et d’y trouver la photo d’un modèle faisant plus d’une taille 38, comme dans Paulette par exemple, la conception de la beauté des femmes commence peu à peu à changer. Et ce n’était pas trop tôt !

Cette année, plusieurs marques, entreprises et personnalités ont ainsi réussi à faire avancer la lutte contre le “body shaming” et à nous montrer que non, nous n’avons pas forcément besoin d’être mince et d’avoir une peau parfaite pour être belle. Et comme chez Paulette, on souhaite avant tout vous encourager à vous aimer comme vous êtes, on vous fait un petit récap’ des initiatives qui nous ont donné confiance cette année.

> Les actrices et chanteuses aux formes généreuses lancent leurs marques de fringues

En 2015, bon nombre d’artistes ont voulu changer les choses. Melissa McCarthy, actrice connue pour ses rôles dans Gilmore Girls ou plus récemment Spy, a lancé sa propre marque de vêtements grande taille avec pour mantra “Faire du shopping ne devrait jamais nous faire nous sentir mal”. De même pour l’actrice de Pitch Perfect Rebel Wilson, qui a lancé une collection capsule avec Torrid à l’automne. Une ligne de 31 pièces, “plus-size” et rock, encore disponible actuellement.
Beth Ditto, chanteuse du groupe Gossip, a elle créé une gamme grande taille avec Jean-Paul Gauthier, disponible dès février. Lorsque l’on sait que le monde de la mode et Hollywood sont les deux générateurs des diktats de la minceur, on apprécie ce genre d’initiatives !

> Fini les mannequins trop minces

En fin d’année, l’Assemblée Nationale a adopté la loi pour lutter contre la minceur excessive des mannequins. Désormais, les modèles devront présenter un certificat médical qui atteste leur bonne santé. Les clichés un peu trop retouchés par photoshop devront également ajouter une mention “photo retouchée” en crédits. Quelques campagnes de mode, dont celle de la marque Yves-Saint Laurent, avaient d’ailleurs été retirées des panneaux publicitaires pour cause de maigreur excessive. Au-delà de la lutte contre le body-shaming, cette mesure fera avancer le combat contre l’anorexie, une maladie encotre trop présente sur les podiums.

> Les campagnes de body-positivisme

En décembre, la mannequin plus-size et photographe Silvana Denker a lancé la campagne #bodylove. L’idée est simple : prendre en photo des femmes de toute tailles, morphologies et âges en sous-vêtement, avec “body love” écrit sur le corps. Sa belle initiative a très rapidement fait le tour des réseaux sociaux, pour mettre en avant la beauté et la diversité de ces modèles d’un jour. D’autres marques comme notamment &Other Stories ont aussi mis en scène des femmes au naturel, avec leurs cicatrices, tatouages et poils. Sans oublier le calendrier Pirelli, qui a abandonné l’idée de photographier des mannequins pour plutôt mettre en avant des femmes remarquables.

> Plus besoin de photoshop !

Aujourd’hui, la tendance n’est plus à la peau lisse et au corps parfait : on veut des femmes au naturel. C’est du moins ce que certaines stars revendiquent lorsqu’elles dénoncent les retouches photoshop. La jeune actrice Zendaya a posté une photo d’elle avant et après retouche dans un magazine, en déplorant cette volonté de la rendre plus mince alors qu’elle se trouvait très bien sur la photo d’origine. La mannequin grande taille Denise Bidot a également posté une vidéo d’elle en maillot de bain certifiée sans retouche pour la campagne Swimsuits for all. Cellulite et vergetures apparentes, la top ne cache pas son corps, et elle a bien raison !

> Le retour de Belle toute nue sur M6

Cela pourrait paraître anodin, mais l’émission Belle Toute Nue diffusée sur M6 est l’une des premières du genre à assurer que la beauté ne rime pas forcément avec minceur. D’abord lancée en 2008, l’émission est de nouveau diffusée sur nos écrans depuis le 16 novembre avec Chris Carvillo aux manettes. Le principe ? Des femmes complexées par leurs rondeurs apprennent à accepter leur corps ainsi qu’à le mettre en valeur sans faire de régime ou même vouloir le changer. Et on n’a pas honte d’être au rendez-vous devant notre télévision tous les lundis !

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *