CÉLÉBRONS LA JEUNESSE CRÉATIVE

La marque Reebok s’associe à IFM Paris, une des écoles de mode les plus réputées au monde, afin d’accompagner les prochaines générations de créateur·rices.

Le 28 février dernier, à l’occasion de la Fashion Week de Paris, l’Institut Français de la Mode (IFM) a dévoilé son défilé digital de fin d’année. Un invité spécial fut de la partie… *roulements de tambours*… Reebook ! 

En quête de nouveauté

La marque a confié à deux étudiantes, Maria Siqueira et Judith Itarte, un challenge bien spécifique : réinterpréter les Sneakers Classic Leather. C’est pourquoi Maria s’est orientée vers une conception inspirée d’un motif typique de son pays natal, le Portugal. Celle-ci cherchait à donner un côté urbain à ses silhouettes et qualifie sa création de « newstalgique« . Quant à Judith, elle a modifié la structure du pied en lui ajoutant des empiècements en cuir de chaussures de ville, en rapport avec le storytelling de sa collection hybride entre atmosphère office et streetwear. Judith aime jouer sur les oppositions avec un aspect institutionnel, classique et ancien, et mise sur les contrastes de couleurs, de textures.

Reebok ne s’arrête pas là. La marque challenge aussi les étudiant·es du Master of Arts in Fashion Design, en les invitant à interpréter et à concevoir une série d’accessoires qui soient en lien avec son ADN, afin que la silhouette soit coordonnée avec les Classic Leather. 

Reebok Classic Leather de Maria Siqueira, focus chaussures teinte bleue et blanche
Reebok Classic Leather de Maria Siqueira © Sacha Héron & Guillaume Roujas
Image d'illustration, défilé IFM, attroupement des mannequins sur le catwalk
Défilé IFM Master of Arts in Fashion Design 2022 © Sacha Héron & Guillaume Roujas
Reebok Classic Leather de Judith Itarte, chaussures en noir et blanc
Reebok Classic Leather de Judith Itarte © Sacha Héron & Guillaume Roujas

Reebok est fière de donner la parole et l’opportunité à des étudiant·es d’exprimer leur créativité. À noter que cette démarche reste en corrélation avec sa dernière campagne, dont le slogan, Life is not a spectator sport, invitait chacun·e à croire en soi et à être le personnage principal de sa vie !

On dit OUI à cette collaboration qui permet de mettre en avant des étudiant·es/créateu·rices émergent·es, le tout dans l’accompagnement, la bienveillance et la liberté d’expression. 

Un article de Joséphine Papazian

Vous pourriez aimer...