Iggy Pop, pochette album "We will fall"

Connue de toutes, la marque de prêt-à-porter Sandro se lance dans une nouvelle collaboration pour le moins inattendue.
Plus rock que sa sœur Judith Milgrom fondatrice de Maje, c’est le chanteur des Stooges Iggy Pop que la créatrice Evelyne Chetrite a choisi comme effigie pour sa collection printemps/été masculine. 
Si la collection Sandro homme connait un immense succès depuis son lancement en 2008, ce choix de collaboration semble plutôt  ravir la clientèle féminine. Ça tombe bien, depuis la mode de la chemise loose et du jean boyfriend, Paulette adore fouiner dans le dressing de Georges ! Evidemment, si celui ci ne jure que par Snoop dog et 50 cents ça risque de ne pas fonctionner !
 
Alors pourquoi Iggy Pop, cette icône rock 70’s à la démarche atypique, toujours torse nu pour des tee-shirts ? Pour comprendre il faut réécoutez le mythique I Wanna Be Your Dog, précurseur du mouvement punk ou encore The Passenger qui sont les influences musicales de la créatrice.
Si l’on ne se lasse pas de ces vieux tubes, on craque surtout  pour les tee-shirts à cols ronds, ni trop larges ni trop serrés, comme le fait si bien Sandro. Des coloris très rock, noirs, blancs ou gris, illustrés d’une photo en noir et blanc du chanteur, qu’on porte avec une jupe courte et des bottines pour un look canon !
 
     

Prix : 55 euros

Disponible depuis la mi-janvier, la collaboration entre la marque française et le leader des Stooges s’annonce déjà collector !  

 

Le créateur Alexandre Vauthier est l’invité des 3 Suisses pour la collection Printemps/été 2011. L’occasion pour les Paulette de découvrir (et de craquer sur) les créations originales de ce styliste talentueux.

S’il a travaillé avec les plus grands durant des années, Thierry Mugler et Jean-Paul Gaultier pour ne citer qu’eux, Alexandre Vauthier vole désormais de ses propres ailes. Depuis 2009, il s’est spécialisé dans une ligne sophistiquée, pointue et très architecturale. Et son truc à lui, ce sont les épaulettes et les drapés, c’est simple, il en raffole !

Alors forcément, dans les 8 pièces qu’il a conçues pour les 3 Suisses, on retrouve ces épaules carrées et ces flous artistiques sensuels qu’il affectionne tant. Accessibles à partir de 99 €, ces pièces sont ultra sexy et donnent une allure très… femme fatale. Chez Paulette, on s’offrirait bien la veste de smoking, raccourcie façon spencer, qu’on porte avec un ceinturon or. Ou alors la robe rouge, effet assassin.
Une chose est sûre, ce n’est pas pour rien qu’Alexandre Vauthier est le fournisseur officiel de Rihanna (voir ici, ici et ), pour laquelle il a d’ailleurs signé la préface du livre The Last Girl on Earth. Alors n’attendez pas trop pour vous décider !
 
Le coup de coeur caritatif de Paulette :

Le foulard dont les bénéfices sont reversés aux
droits des femmes <3

15 euros

  Site : 3 Suisses
 

Illustration, Davy Khau

Paulette vous présente la toute première collection Comptoir des Cotonniers bijoux signée par Eric & Lydie, elle a un chien fou !

Dans nos esprits, Comptoir des Cotonniers c’est avant tout de jolies campagnes de pub mères/filles, épurées, sages avec un soupçon de rock’n’roll dans les dernières collections. Comptoir, c’est la marque de notre premier trench acheté au lycée, à défaut d’un Burburry hors de prix, celle des bons basiques offerts par maman lors de virées shopping mémorables. Des vêtements simples, des matières "100\%", des couleurs douces, voilà ce qui fait la renommée de Comptoir. 

Pour la nouvelle collection Printemps/été 2011, la marque lance sa première collection de trois bijoux exclusifs. Elle a fait appel pour ce faire aux créateurs Eric & Lydie, véritables amoureux de mode et d’art. Depuis l’ouverture de leur première boutique en 1995 dans le quartier d’Etienne Marcel à Paris, ils fabriquent avec passion des bijoux artisanaux inspirés de la nature et des bijoux de nos grands-mamans. Gilles Rosier et Christian Lacroix leur ont confié l’accessoirisation de leurs défilés prêt-à-porter et haute couture. D’autres couturiers et créateurs leur ont fait confiance : Valentino, Ungaro, Tehen, Vanessa Bruno – Kenneth Branaght pour son film Hamlet et Luc Besson pour Adèle Blanc Sec.

Pour Comptoir, Eric & Lydie ont décidé de créer deux modèles de broches et un collier, à partir de métal plaqué bronze et rehaussés de pierres en cristal. Faisant un clin d’oeil à la médaille militaire, ces petits bijoux n’en restent pas moins très féminins grâce à leurs couleurs douces et pastels. D’apparence vintage, ils raviront vestes et décolletés.

On aime : le petit bulldog, hommage à leur mascotte Léon !

La sélection Paulette


Broches émail epoxy, perles fantaisie, ruban coton
65 euros
Collier chaîne en métal laiton & bronze, strass en cristal Swarovski
125 euros
Broches émail epoxy, perles fantaisie, ruban coton
65 euros

Alors, ces bijoux tu LOVE ou tu HATE ?

 
Site : www.comptoirdescotonniers.com
Blog : www.brevesdestyle.com



Que vous soyez plutôt "jogging matinal" ou "dimanche pyjama", Paulette joint le style et l’agréable et ose le look sportswear mode et bio !

Dépassé, pas assez sexy, trop sport mais néanmoins hyper confortable, on avait tendance à réserver le sweat à capuche pour les dimanches à la maison devant la télé, en chaussettes et maquillage en option.

Pour rendre le sweat plus élégant, la marque Ô-coton a misé sur des coupes ajustées, des couleurs douces et des détails tendances. De quoi réactualiser un indispensable de notre penderie. Tout doux et en coton 100\% bio, on approuve en plus l’impact écologique du concept !


Ô-coton est le premier sweat à lier mode et engagement en partenariat avec l’association "Save the Children".

Les bénéfices viennent en aide aux familles des bidonvilles de New Delhi en Inde en leur procurant de l’eau potable, grâce à un système de pailles filtrantes, les fameuses Lifestraws (voir la photo ci-dessus). Ces "pailles de vie" ont été conçues pour filtrer la quasi totalité des impuretés, bactéries et virus de l’eau afin de la rendre potable. Les Lifestraw Family distribuées par Ô-Coton permettent de filtrer 18 000 litres d’eau et donc de couvrir les besoins en eau potable d’une famille de 5 personnes pendant plus de 3 ans !
 

   
PROFITEZ DE LA RÉDUCTION PAULETTE DE 10  !

Ô-coton et Paulette vous offre 10 € de réduction pour toute commande sur 
la e-boutique !

Vous n’avez qu’à entrer le code promo Paulette !

 
Beige, marron ou bleu marine, quel sweat Ô-Coton allez-vous choisir pour votre prochaine après-midi cocooning ?
 
Illustration, Lucie Birant

On les croyait définitivement proscrits de nos manuels de mode, les escarpins à bouts pointus sont pourtant bel et bien de retour !

 
Si elles sont incontournables cette saison, les chaussures à pointes sont souvent propices à de graves erreurs de goût. Depuis les années 90, les bouts pointus ont mauvaise réputation : trop sexy, trop vulgaires, et pas classes pour un sou. Ils ont vite été classés dans la catégorie des chaussures ringardes.
Alors, comment expliquer ce retour de fortune ? Et bien pour commencer, les défilés Isabel Marant ou Prada ont remis les 50’s au goût du jour et fait des petits. 
 
Le conseil de Paulette ? On joue sur les associations ! N’en déplaise à Georges, on oublie le slim et la mini-jupe et on porte plutôt les escarpins avec une jupe midi à la Mad Men ou avec un pantalon chino retroussé à mi-mollet pour un effet plus décontract.
 
Classy ou flashy, voici la sélection de Paulette :

Isabel Marant
405 euros

 
Asos
44,87 euros
Zara
39,99 euros
Maje
229 euros
La Redoute
12 euros
Jonak
47,40 euros

 


Décidemment, Paulette n’en finit pas de mettre les fifties à l’honneur cette semaine : entre la nouvelle série mode Premier Baiser et son coup de coeur pour le teddy, on se croirait tout droit sorti d’une scène de Grease !

Fred Perry, la célèbre marque à la couronne de laurier, aurait-elle lu dans les pensées de Paulette ? En effet, l’enseigne so british dévoilera très bientôt une collection imaginée en collaboration avec Richard Nicoll. Ce designer londonien a réussi le pari audacieux de donner un coup de fouet aux tenues sages des Britanniques, notamment en insufflant une touche moderne à des collections classiques.

Avec cette collaboration, Fred Perry et Richard Nicoll signent le retour aux styles féminins des 50’s, revisités à la sauce XXIe siècle. Par exemple, les vestes ont une coupe améliorée et les pull-overs sont embellis grâce à un savant mélange de style rétro et moderne. 
 

 
Fred Perry, collection Laurel Wreath par Richard Nicoll (prix non disponibles pour le moment), disponible à partir du 24 janvier en boutique Fred Perry ou sur l’e-shop de la marque.

 


Vous avez remarqué comme la marque Monoprix s’invite même jusque dans les blogs mode ?
Il est vrai que les rayons mode de la célèbre enseigne n’ont plus rien à envier à certaines marques spécialisées chiffons. Des collections jeunes et créatives à la pointe des dernières tendances et à des prix plutôt abordables, qui l’eut cru ?

En plus de ces lignes mode, Monoprix propose ponctuellement, comme le géant suédois, des collections réalisées en collaboration avec des grands créateurs, comme dernièrement Erotokritos, Madame à Paris ou encore April First.

Et le 26 janvier prochain, c’est la célèbre marque de tricots haut de gamme Le Mont Saint Michel qui se prêtera au jeu, en dévoilant en exclusivité chez Monoprix une collection certes classique mais un brin odacieuse !

La sélection Paulette
Foulard
30 euros

Sac
45 euros

Trench
95 euros
Ballerines
80 euros

Et la bonne surprise, c’est que les Georges ne seront pas en reste car une partie de cette collection leur sera dédiée. En tout cas, quand Paulette a l’occasion de se looker chic et pas cher, elle fonce !

Au Monoprix à partir du 16 février.

Photo par StyleStocker

En bonne fashionista, Paulette n’est pas passée à côté du revival modesque des 50’s. Et son nouveau nounours, et bien c’est le teddy !

S’il ne vous évoquait jusqu’à présent que la fameuse marque d’oursons en peluche, le teddy deviendra très vite une pièce phare de votre penderie.
Le célèbre uniforme sportif des universités américaines permettant d’identifier chaque équipe par des couleurs et des logos différents, fut assez vite délaissé au profit du sweat à capuche et autres bombers super moches.
2011 marque le grand retour du blouson sportif et donc du fameux teddy. Et pas besoin de le piquer à Georges : pour être tendance le teddy adopte définitivement une coupe féminine.
 

La sélection de Paulette 
Converse (aux Galeries Lafayette)
160 euros

Topshop
50 euros

American College USA
170 euros

 Etam
69,95 euros
 Only
29 euros
 Franklin & Marshall
179 euros
Alors, allez-vous céder à la tentation de Teddy l’ourson ?
Si je vous dis Centre Commercial, vous pensez certainement à des boutiques par centaines et à des allées bondées.

Et pourtant, Paulette vous cause aujourd’hui d’un concept-store parisien tout beau qui accueille des marques éco-responsables et made in Europe. The new place to be pour les bobos de la capitale !
 

Ouvert il y a quelques semaines aux pieds du canal Saint-Martin, le Centre Commercial est en fait un concept-store imaginé par les fondateurs de la marque de sneakers Veja, Sébastien Kopp et François-Ghislain Morillion, où se cotoient meubles vintage, objets insolites, vêtements et accessoires tendances.

Le Centre Commercial propose donc une vingtaine de marques, telles que Repetto, Saint-James ou encore Camilla Norrback, et des articles plutôt hypes qui feraient craquer la majorité d’entre nous ! Une chose est sûre : Paulette adore se retrouver au milieu de ces labels de mode et de ces meubles tout droit sortis d’une brocante !

Le Centre Commercial
2 rue de Marseille – 75010 Paris
01 42 02 26 08

 


Illustration, Julie Levoyer

Euh… Vous avez dit body ? On vous le concède, le body en hiver, c’est un peu une blague.

Mais pour une soirée ou pour cocooner chez nous, on exhibe notre extravagance en body tout chaud. On profite de l’hiver pour adopter la maille qui décomplexe l’effet too much. Et surtout, on accessoirise la tenue !
 
> Le body en laine se porte casual cocooning :
La maille grise enveloppe de douceur nos membres somnolents. Avec sa grande fermeture éclair, le body tout chaud devient notre nouveau pyj’ ! A enfiler dès le lever avec de grandes chaussettes en maille torsadée.
 

 
> Le body en laine se porte BCBG :
Le body à manches longues s’embourgeoise en revêtant cachemire et couleur camel. On craque pour le col Claudine noir accordé à la fine ceinture en cuir. A porter avec des collants ou des bas en maille, ainsi que des escarpins de luxe. Rien n’est jamais trop chic pour le body bèce-beige.
 
 

> Le body en laine se porte montagnard :
Le body gravit des sommets en motif jacquard ! Rouge à flocons blancs, fermé jusqu’au cou en un éclair, le body à la D&G s’accessoirise d’un masque de ski, de gants rouges et de moumoute aux pieds. Les bottes en fausse fourrure attireront tellement le regard que personne ne remarquera le body !
 

Alors, alors ? Oserez-vous le body en plein hiver ?  
  

La sélection de Paulette :
 
  Morgan
35 euros
  Urban Outfitters
16 euros
  American Vintage
40 euros

Et pour les vrais fans du body, une vidéo à ne pas rater ici !

 

Illustration, Clio de Frégon

Les bisous qui piquent de pépé Jeannot sont redevenus à la mode. Oui, mais pas que !

Car les moustaches s’affichent partout : sur nos Georges on l’a dit, mais aussi dans notre dressing, dans notre sac à mains ou encore dans notre salon. Pour remettre un peu d’ordre dans tous ces poils, Paulette fait le tri et vous propose une sélection de moustaches des plus tendances.
 

Bague – 10,50 €
 
Verres or – 19,90 €
 
T-shirt – 38,66 €
 
Pansements – 9 €
 
Broche – 14,90 €
 
Headband – 10,50 €
 
Collier liberty – 28,50 €
 
Sticker – 1,17 €
 
Slip unisexe – 16,40 €
 
Sac – 10,50 €
 
Badges – 23 €
 
Porte-clé – 23,40 €
 
Crayons – 11 €
 
Collier or – 46 €
 
Écharpe – 46 € Finger-tache – 11 €

Et pour parfaire votre culture des moustaches, rendez-vous sur le drôlissime American Mustache Institute.


Ce n’est pas parce qu’on a rangé escarpins et ballerines au placard en attendant le réchauffement climatique qu’il faut virer citoyen du Pôle nord !
Paulette l’a bien compris, les it-chaussures de la saison ce sont les boots fourrées (lire notre article Top Moumoutes), une tendance à respecter sous peine de finir les orteils congelés.
On les choisit dans les tons marron, beige ou noir et toujours à talons ! Compensés ou pas ! Le détail à ne pas négliger ? La moumoute qui dépasse !
Et pour que vous ne passiez pas une soirée de plus les pieds collés au radiateur, voici la sélection Paulette :
 
     
Asos
83,33 euros

Bata
49,90 euros

La Halle aux Chaussures
54,99 euros

     
Urban Outfitters
65 euros
Mim
39,90 euros
Topshop
98,50 euros


Player
: écoutez Nancy Sinatra avant de partir à l’assaut du net !