Une collaboration unique et exclusive entre Adidas et Prada va sortir le 4 décembre prochain. Un événement dans le monde du prêt-à-porter pour les 50 ans des Adidas Superstar. 

Adidas célèbre les 50ans de ces mythiques Superstar et pour l’occasion, la marque s’offre une collaboration avec Prada. Une paire de sneakers qui garde un design sportif donc, mais qui épouse tous les codes d’une paire de chaussures de luxe. Un cuir blanc immaculé, made in Prada. Autres détails qui rappellent tout d’une collection de luxe: un nombre limité de pièces. Seuls 700 exemplaires seront produits. Sur chaque chaussure apparaitra le numéro de production de la paire. 

Adidas revisite ses Superstar, Prada son Bowling Bag

Autre pièce de cette collaboration de prestige, le Bowling Bag de Prada. Une édition également totalement blanche. Là encore, une pièce fabriquée dans les ateliers italiens de la marque de luxe. Sur les deux pièces, la seule touche de couleur est le noir présent sur les rebords et utilisé pour graver le nom des deux marques.

Une collaboration qui est une première, mais pas la dernière entre les deux marques. En effet, Prada et Adidas devraient de nouveau collaborer dans le futur. En attendant, vous pourrez retrouver cette collaboration unique et limitée à partir du 4 décembre prochain. Les pièces sont vendues en duo et sont disponibles sur prada.com et adidas.com ainsi qu’en boutique.

Article par Charline Bouzon.

Pour célébrer toutes les femmes mais surtout les mamans, le média Les Louves s’est associé à la marque Merci Maman pour créer un bijoux unique. 

Une collaboration qui sonne comme une évidence et qui donne naissance à un bijoux célébrant la féminité et la maternité. Un collier en or qui porte toute une signification, longuement étudiée par les deux marques.

Rien n’est choisi au hasard pour ce bijou. Tout d’abord une lune, allégorie intemporelle de la fécondité et de la complexité féminine. Un astre changeant, qui a toujours été associé au rôle de la mère protectrice. Le choix de la nacre, comme pierre, vient renforcer cette symbolique. Cette pierre est considérée comme « la mère des pierres » et on lui prête des vertus régénératrices et de protection. Symbole de l’amour maternelle et de la tendresse, elle était un choix évident pour ce collier.

Dernier détail du bijou, la gravure « Louve » faite à la main sur le médaillon. L’animal fétiche du média, est là encore le symbole d’une maternité tendre et sauvage. Caractéristique de Merci Maman, la gravure est faite à la main par leurs artistes. Un bijou élégant et féminin, personnalisable, pour protéger et embellir toutes les mamans.

Merci Maman, c’est une marque crée à Londres en 2007, par Béatrice de Montille, avec une volonté de concevoir des bijoux uniques pour célébrer les femmes et la maternité. Aujourd’hui, c’est une marque reconnue qui s’étend à travers l’Europe.

Alors si vous cherchez un bijou unique pour célébrer votre maman, votre femme ou vos amies n’hésitez pas à vous rendre sur le site de la marque.

Article par Charline Bouzon

Le Black Friday débarque le 29 novembre. Comme chaque année, c’est l’occasion de profiter de remises exceptionnelles sur une quantité de marques. Paulette vous fait un petit récapitulatif. 

Noël approche à grands pas. La question des cadeaux de Noël pointe le bout de son nez. Mais pour ceux qui ont déjà une idée et qui se disent « si seulement il y avait des soldes avant Noël ». 2 mots en 11 lettres sont la solution à votre problème du moment : Black Friday ! Comme chaque année, pendant toute la journée du vendredi  29 novembre (voir tout le week-end), les grandes marques font des réductions inespérées pour les budgets de fins d’années.

Alors si tu cherches à faire plaisir à toute ta famille ou à te faire plaisir (parce que tu en as le droit), petit point sur les réductions (généralement) offertes par un grand nombre de marques.

Citadium : jusqu’à -50% sur plein de produits.

FNAC : jusqu’à – 50% sur toute une sélection de produits.

Glossier : à l’occasion du Black Friday, la marque américaine offre -20% sur tout son site. 

Urban Outfitter : jusqu’a -50% sur toute une selection de produits.

Amazon : la plateforme Internet poussera les réductions jusqu’a -70%. 

ASOS : -20% sur tout le site.

Khiel’s : la marque de cosmétiques fondée en 1851 offre -20% sur l’ensemble de ses produits.

& Others Stories : envie d’un manteau, un pull ou un jean, la marque suédoise offre jusqu’à -70% de reduction sur un grand nombre de ses pièces. 

Zalando: Carhartt, Puma ou Calvin Klein font partie des marques qui proposent une sélection de vêtements, de chaussures et d’accessoires jusqu’à – 50%.

Sephora : le site applique -30% et plus sur une sélection de produits et de marques.

Nike : -50% sur une sélection de chaussures.

The Outnet : jusqu’à -80% sur une sélection de vêtements.

Alors profitez bien de ces réductions avant les fêtes de fin d’année !

Article par Charline Bouzon 

Au début du mois de septembre, Nike a dévoilé sa campagne pour les chaussures D/MS/X. Les chaussures sont aussi colorées, jeunes et audacieuses que leur ambassadrice, la chanteuse Rimon. Nous avons parlé de musique et de mode avec l’auteure-compositrice-interprète.

A 21 ans, Rimon est une artiste à suivre sans attendre. Installée à Amsterdam, la jeune femme a sorti son premier EP BBYGIRL FOCU$ en novembre 2018. De la soul au hip-hop en passant par l’electro, elle mêle ambiances et émotions. Adepte du streetwear depuis ses plus jeunes années, elle est maintenant le visage de la campagne D/MS/X de Nike.

Quelle est ton rapport au streetwear et à Nike ?

J’ai grandi avec le streetwear. J’étais un garçon manqué à l’époque, alors j’adorais les survêtements et les vêtements confortables. Quand j’étais jeune, nous n’avions pas beaucoup d’argent à la maison. Je me souviens très bien du moment où, chaque année, ma mère m’achetait de nouvelles Nike Airforce. J’étais vraiment heureuse de montrer mes nouvelles chaussures le lendemain à l’école.

Quel vêtement ou paire de chaussure emportes-tu partout ?

J’emporte toujours un sweat à capuche avec moi, surtout quand je voyage. Même l’été, parce que le temps aux Pays-Bas est toujours imprévisible, et un sweat à capuche permet de rester au chaud et confortable.

Comment décrirais-tu ton style, de musique comme de mode ?

C’est un mélange de beaucoup d’influences. En fait, j’aborde la musique et la mode de manière très similaire. Je puise vraiment dans chaque inspiration, chaque influence, et j’en fais ma propre création. J’aime mélanger un style simple et sensuel, et c’est pareil pour la musique. J’aime chanter mais j’aime aussi le rap, et j’essaie de combiner ces deux univers car ils forment mon identité.

Où puises-tu ton inspiration ?

N’importe où… Mais surtout d’événements et de situations réels, des choses que je traverse personnellement ou que vivent les gens qui m’entourent. Quand il s’agit de mode ou d’esthétique, je consulte Pinterest et j’ai tout un dossier Instagram avec beaucoup d’images qui m’inspirent. Ces derniers temps, je me suis beaucoup intéressée aux tribus africaines et à leurs traditions et vêtements.

Comment était ton adolescence ? Tu faisais du sport ?

J’étais une ado rebelle, j’adorais provoquer et dépasser les limites juste pour voir ce qu’il se passerait. Et j’adorais le sport ! Lorsque j’étais au lycée, j’ai été acceptée dans la « classe sportive », une classe spéciale pour les personnes qui veulent se concentrer sur le sport en plus des études. Je dansais et je jouais au handball.

Quand as-tu décidé de te consacrer à la musique ?

Je pense que j’avais autour de 18 ans quand j’ai vraiment commencé à prendre la musique au sérieux. Je me suis rendu compte qu’il était assez facile de sortir de la musique et de trouver des fans grâce à Internet et aux services de streaming. Et c’est là que j’ai commencé à voir les opportunités qui s’offraient à moi.

Propos recueillis par Juliette Cardinale

La marque californienne Patagonia rejoint la Grève pour le Climat, menée par les jeunes partout dans le monde, les 20 et 27 septembre 2019. Tous les magasins Patagonia seront fermés ces deux vendredis.

Patagonia est une marque de vêtements californienne fondée en 1973 par Yvon Chouinard, un alpiniste américain accompli. La marque vend du matériel de montagne et d’autres vêtements de sport de plein air, ainsi que des équipements tels que sacs à dos, sacs de couchage et nourriture de camping. En septembre 2019, l’enseigne rejoint le mouvement de jeunesse pour l’action climatique mené par Greta Thunberg. Les vendredis 20 et 27, les 107 magasins de la marque (dont Chamonix et Marseille en France) seront fermés pour encourager les employés et clients à rejoindre la Grève pour le Climat.

https://www.instagram.com/p/B2eociuHS7_/

“La crise climatique est un enjeu humain qui nous concerne tous. Cette jeune génération de militants à la tête de ce mouvement mondial nous inspire beaucoup. Patagonia appelle à une action urgente et décisive en faveur des populations et de notre planète. […] Nous invitons le monde des affaires et tous ceux qui se préoccupent du sort de notre planète et de l’humanité à réagir par l’action et à nous rejoindre,” a déclaré Ryan Gellert, le directeur général Europe de Patagonia.

Dès le début de sa création, la marque a fait en sorte d’utiliser des matériaux durables et responsables, et s’est renseignée sur les conditions dans lesquelles ils sont récoltés. Lorsque PETA a été révélé en 2005 que les fournisseurs de laine de Patagonia ne traitaient pas leurs animaux correctement, la marque a changé de source au plus vite.

Une marque engagée

Patagonia prend souvent des mesures pour le climat, qu’il s’agisse d’organiser des boycotts, de donner 100 % des ventes du Black Friday à des groupes environnementaux en 2016 ou de poursuivre le gouvernement américain et le président Donald Trump pour avoir réduit la taille de parcs nationaux. Chaque année, l’entreprise verse 1 % de son chiffre d’affaire à des groupes environnementaux par l’entremise de l’organisme One Percent for the Planet – dont Yvon Chouinard était un membre fondateur. En juin 2019, la marque Patagonia a annoncé qu’elle reverserait à des groupes qui luttent contre le changement climatique les 10 millions de dollars obtenus grâce aux réductions d’impôts accordées par Donald Trump.

L’entreprise a également créé une plateforme appelée Worn Wear. Les client peuvent retourner certaines marchandises de Patagonia en bon état en échange d’un bon d’achat. Ensuite, les articles sont nettoyés, réparés et vendus sur le site de Worn Wear.

Article de Juliette Cardinale

« Moins acheter. Bien choisir. Faire durer. » est une des devises de Vivienne Westwood. Les Galeries Lafayette parisiennes ont lancé leur campagne « Changeons de mode » pour une industrie de la mode plus durable avec une conférence de la reine de la mode punk. Elle y a décrit son économie mondiale idéale et prouvé qu’elle était toujours aussi punk que dans les années 70.

Le changement climatique est bien là et beaucoup de consommateurs font plus attentions à ce qu’ils achètent. Du coup, de plus en plus de marques changent pour une production durable. Mais Dame Vivienne Westwood s’intéresse à l’environnement et l’avenir de la mode depuis des années. Il est donc logique qu’elle soit l’invitée des Galeries Lafayette pour lancer la campagne « Changeons de mode ». L’événement, qui s’est tenu le 4 septembre 2019 en compagnie de l’activiste américaine Kimberly Drew, fait suite à l’initiative Go for Good des Galeries entamée à l’été 2018.

Vivienne Westwood est une créatrice de mode célèbre depuis des dizaines d’années. De sa petite boutique à King’s Road à Londres, où elle a habillé les membres des New York Dolls et des Sex Pistols, elle a façonné la scène punk des années 70. Au cœur du mouvement, Westwood voit « la jeunesse et la colère contre l’âge ». Les jeunes en voulaient à la génération responsable de la guerre du Vietnam mais qui était toujours au pouvoir. Avec son compagnon de l’époque et manager des Sex Pistols, Malcolm McLaren, elle a utilisé les vêtements pour transmettre ses idées politiques.

Au cours de sa carrière de créatrice de mode, son style a évolué mais est toujours resté fidèle au punk. Elle n’a cessé d’utiliser sa plate-forme pour partager ses idées politiques et elle s’est notamment intéressée à la préservation de la planète. Vivienne Westwood a lancé un site web militant climaterevolution.co.uk pour partager ses réflexions, analyser et trouver une solutions aux problèmes environnementaux. Elle estime que tout le monde doit se soucier du changement climatique, car il impactera riche ou pauvre sans discrimination. Et si rien n’est fait, il sera bientôt trop tard. Elle conseille donc, entre autres, de réduire sa consommation ou de faire des achats responsables et de ne pas utiliser de voiture.

S’engager pour le climat

Westwood voit un problème principal dans le monde actuel, et c’est le « dollar pourri ». Les gouvernements ne cherchent qu’à faire du profit et le système crée de la pauvreté et de la criminalité. Et s’ils sont à l’origine du crime, les politiciens sont donc eux-mêmes des criminels. Elle n’a pas peur d’interpeller les dirigeants, que ce soient les suspects habituels comme Donald Trump et Boris Johnson ou des politiciens plus appréciés comme Barack Obama.

Vivienne Westwood a créé une bannière qui résume sa vision du monde pour son talk aux Galeries Lafayette. Au cœur de sa philosophie se trouve ce qu’elle appelle “1 World Rent. » Elle estime que les humains ne sont que des locataires sur Terre le temps de leur vie. Dans son monde idéal, la terre ne devrait ni appartenir aux individus (capitalisme) ni à tout le monde (communisme) mais à personne. On ne ferait que louer des terres à un gouvernement responsable qui détiendrait l’autorité et la confiance d’une démocratie et s’assurerait que la planète est protégée. Elle s’est penchée sur la manière de rendre heureux les agriculteurs et ceux qui vivent de la terre : ils ne se verraient pas retirer leur terrain et pourraient l’utiliser à perpétuité tant qu’ils le traitent avec respect.

Se battre pour le futur

Malgré les difficultés, Vivienne Westwood reste positive et continue de se battre. Elle se sent “terriblement fatiguée parfois,” elle est de nature optimiste et quand elle se sent possédée par une idée, elle se doit d’agir en conséquence. Elle a « beaucoup de raisons de vivre » et se soucie des autres. En fin de compte, elle « croit en la vie ». Les jeunes militants comme Greta Thunberg l’impressionnent. La jeune suédoise « est merveilleuse » et « sert la cause de la démocratie » en donnant un but aux gens.

Tout en appréciant la devise « réduire, réutiliser, recyler », elle veut se concentrer sur « réduire », en particulier dans la production de la mode. La saison prochaine, Vivienne Westwood réduira sa collection de moitié et la fera produire en Italie (l’essai au Royaume-Uni n’a pas été concluant) pour que moins de personnes doivent se déplacer. Si elle continue à travailler dans le milieu de la mode, c’est qu’elle veut créer une entreprise de mode modèle pour l’avenir. Elle voudrait qu’une fois développée à un certain point, on ne puisse plus agrandir une marque et que l’on doive reverser ses profits à des œuvres de bienfaisance. Westwood est également convaincue que les matériaux très coûteux en ressources ne sont pas nécessaires (jean, cotton…). Elle a donc aussi arrêté de fabriquer des jeans et conseille aux clients d’aller dans des magasins de seconde main.

Article par Juliette Cardinale

Nike et Levi’s s’associent une nouvelle fois et dévoilent une collaboration en deux parties au cours du mois d’août 2019. La collection capsule permettra d’abord aux clients de personnaliser leurs baskets sur le site de Nike, puis proposera deux modèles dans les magasins Levi’s.

En 2018, la collaboration Levi’s x Air Jordan 4 a été un très grand succès. Certains acheteurs ont personnalisé leurs nouvelles baskets Nike en vieillissant et en blanchissant le jean Levi’s qui les recouvrait. Du coup, pour leur nouvelle collaboration, les deux marques iconiques ont décidé de permettre à la créativité de leurs clients de s’exprimer. La première partie de la collaboration, Levi’s by You, propose donc aux adeptes de personnaliser à nouveau leurs baskets. La seconde, Nike by Levi’s, offre un choix de deux paires qui sont chacune gravée des logos des marques.

Créer vos propres baskets

Depuis des années, Nike by You permet aux clients de créer leurs versions personnalisées de leurs chaussures préférées. Aujourd’hui, Nike leur propose d’utiliser les matériaux de la marque de denim Levi’s, grâce à la première étape de la collaboration, Levi’s by You. Trois modèles emblématiques de Nike sont proposés : la Air Force 1 Haute, la Air Force 1 Basse et la Air Max 90. Ensuite, les clients peuvent choisir leurs tissus préférés comme le denim ou le cuir et les couleurs qu’ils veulent sur leurs chaussures. Les baskets sont disponibles à partir du 19 août en exclusivité sur Nike.com.

Le 26 août, ce sera au tour de Levi’s de proposer la deuxième partie de la collaboration. Certains magasins, dont Paris Champs-Elysées, Soho et London Regent Street, vont ajouter à leurs rayons deux paires de baskets. Cette fois, il ne s’agit pas de modifier les designs mais de faire la part belle aux deux marques. Recouvertes des logos de Nike et Levi’s, la Air Force 1 Haute sortira en denim rose tandis que la Air Force 1 Basse sera disponible en indigo. Les deux paires porteront l’étiquette rouge emblématique de Levi’s sur le talon droit.

Article par Juliette Cardinale