Ça y est, grâce à Paulette vous pouvez enfin confectionner les emballages de vos produits de beauté maison !

> Idée n°1 : yaourt, moutarde, confiture et nutella.
A condition que ça ne devienne pas une excuse pour finir les pots à la petite cuillère, les pots en verre vide de toutes formes peuvent servir de contenants pour les produits de beauté faits maison. Et pour ne pas confondre, on conserve son gommage au yaourt dans le pot de yaourt et son gommage au Nesquik dans le pot de Nutella !
Pas très confiture ? Vous pouvez vous procurez des petits pots de toutes les tailles et de toutes les formes sur ce site. Pensez aux étiquettes sympa !

> Idée n°2 : Ma salle de bain rétro et vintage
Mordue de déco ? Pas question de gâcher le décor avec des bouteilles de shampoing en plastoc !
On chine petits pots et flacons en brocante ou bien sur ce site qui propose des bouteilles en verre à décorer avec un joli bouchon en liège. Bricolo dans l’âme ? On les customise avec des gomettes ou des paillettes !

> Idée n°3 : Y a plus qu’à !
Les Paulette peuvent aussi aller piocher directement des emballages pour cosmétiques chez un grossiste ou même chez Sephora où on trouve des petites boites transparentes de toutes les tailles, des bouteilles miniatures et même des vaporisateurs pour son spray anti-boutons !
 

Alors les Paulette, comment allez-vous ranger vos produits de beauté désormais ?



  Crédit : Marygribouille

Le matos :
>une casserole
>un bol
>une cuillère en bois pour mélanger
 
Les ingrédients (à shopper chez Naturalia ou en épicerie bio) :
>50ml d’huile de sésame 
>20ml de gel d’aloe vera 
>10ml d’huile d’argan 
>7ml de beurre de karité 
>5ml d’huile de coco 
>10g d’oxyde de zinc (disponible en pharmacie)
 
La préparation :
Dans un bol, mélangez toutes les huiles, versez ensuite le beurre de karité puis faites fondre le tout au bain-marie. 
A près avoir obtenu un mélange homogène, éteignez le feu et ajoutez le gel d’aloe vera puis l’oxyde de zinc.
 
Le résultat :
L’huile de sésame est un anti-oxydant qui protège naturellement des UV, l’huile d’argan et le beurre de karité hydratent et nourrissent la peau. Quant à l’aloe vera, il prévient et calme les brûlures tandis que l’huile de coco parfume, et l’oxyde de zinc forme un filtre réflecteur d’UV.
 
Une crème à transvaser dans un petit pot et à glisser dans son sac en cas de bout de nez qui brûle !
 
Attention les filles, si c’est pour lézarder des heures sur la plage préférez une crème avec un indice de protection élevée que vous trouverez en pharmacie (et oui, faut pas pousser mémé…).








 
La taille de bonnet est sans conteste le plus gros complexe de l’adolescente lambda : les trop fortes poitrines planquées sous un pull col-roulé ou à l’inverse le coton dans le soutif, on connaît !
 
Si à 25 ans passés vous faîtes encore partie de celles qui aimeraient bien ne plus flotter dans leur nouveau maillot 2 pièces, suivez les conseils de Paulette :
 










✭ Option n°1: le rembourrage








On oublie les chaussettes, le coton, ou même les mouchoirs ! On s’achète à la place un joli soutien-gorge push-up ou à balconnet pour mettre en valeur nos atouts. L’essentiel c’est d’avoir un bon maintien. Jetez donc un œil à notre sélection affriolante.
 
>L’inconvénient : votre nouveau Georges risque de faire une drôle de tête en découvrant la véritable marchandise…
 










✭ Option n°2 : la chirurgie








Pour passer d’un bonnet A à un bonnet C on n’a pas encore trouvé mieux que l’augmentation mammaire ! Mais décidément trop années 90.
 
>L’inconvénient : c’est pas vraiment naturel, ça coûte cher et ce n’est pas sans risque. Alors prudence les filles.
 










✭ Option n°3 : le sport








Une solution naturelle et efficace, faîtes travailler les muscles des bras et des épaules pour développer les pectoraux, votre poitrine deviendra alors plus ronde et plus ferme. 
 
>Le must : une dizaine de longueurs à la piscine toutes les semaines.
>L’inconvénient : attention à ne pas tomber dans le syndrome Charlene Wittstock, ça pourrait mal finir cette histoire…
 










✭ Option n°4 : le make-up








Un peu de Terracotta et quelques paillettes sur le décolleté, en créant un jeu d’ombre, vos seins paraîtront plus gros et attireront tous les regards.
 
>L’inconvénient : Pensez à choisir un maquillage waterproof, sinon gare aux taches sur la jolie robe blanche.
 










✭ Option n°5 : s’accepter








Tout ce qui est petit est mignon ! Et l’avantage d’avoir une petite poitrine c’est qu’on peut se permettre décolletés et petits soutifs triangle sans risque que ça déborde. En plus de ça on est sûre que Georges nous regarde droit dans les yeux.
 
>Les bons exemples : Jane Birkin, Charlotte Gainsbourg, Lou Doillon (okay, les deux dernières ont toutes deux été engendrées par la première, mais bon.)
 
 
La sélection Paulette
 
NIP+FAB – 20,83 euros



Sephora – 10,90 euros
Benefit – 35 euros
Domyos – 7,95 euros
 
Et vous les Paulette quels sont vos secrets pour pump up the volume ?





















Illustration, Adéjie

Quand le soleil pointe le bout de son nez on est vite tentée de remonter sa jupe ou de se balader les épaules nues. Mais la peau qui se remet à peine de la fraîcheur hivernale risque d’en prendre un coup.

En plus d’être très dangereux pour la peau, un coup de soleil c’est moche et ça fait mal ! Pour éviter le drame suivez ces quelques conseils avisés.

> On exfolie, on hydrate et on protège.
Avant toute chose on passe par l’étape gommage afin d’éliminer les cellules mortes. Un bon scrub sous la douche et c’est parti !
Pour se régénérer, la peau doit être constamment hydratée surtout quand elle a chaud, et par là j’entends  boire au moins 1,5 litre d’eau par jour en plus d’appliquer un lait pour le corps matin et soir.
On a beau vouloir être bronzée vite et bien, si on ne protège pas sa peau on risque de ressembler à un vieux pruneau desséché d’ici la quarantaine ! Alors on fonce à la pharmacie acheter une crème solaire adaptée à notre type de peau.

L’astuce : certaines crèmes hydratantes contiennent un indice de protection, si celui-ci est trop faible ou inexistant, mélangez votre crème solaire à votre crème de jour habituelle avant application.

> On mange
…. du carotène et des oméga 3 !
Au menu du jour : un cocktail jus de carotte et orange dès le réveil, à midi on fait le plein de poisson cru au jap’ du coin et on croque des abricots au goûter.
L’action anti-oxydante des aliments riches en beta-carotène comme la carotte ou l’abricot permet au corps de protéger la peau des rayons UV. Les oméga 3 que l’on trouve dans le poisson et les huiles végétales préviennent la déshydratation de la peau par le soleil.

> On triche
On n’est jamais mieux servie que par soi-même, alors pour celles qui en ont marre d’être pâlotte, on s’auto-bronze les filles !

Spray, lait ou poudre bronzante, on l’applique uniformément sur le corps après avoir fait un gommage, et on attend ½ journée avant de se doucher.
Piochez dans les recettes de mamie Paulette pour fabriquer votre auto-bronzant maison ou une crème bonne mine à la carotte.

Le bon plan : les poudres bronzantes avec un indice de protection.
 

La sélection Paulette
Crème hydratante teintée SPF 15
Formula.10.0.6

14,50 euros
Gelée autobronzante hydratante
Bio Beauté by Nuxe

11,50 euros
Fond de teint Matte SPF 15
BareMinerals

28  euros
 
Gommage pour le corps fruit de la passion FAKE BAKE
16,03 euros
 
Surprise !

ATTENTION : CONCOURS TERMINÉ !

Paulette x Bourjois vous offrent 3 poudres bronzantes Délice de soleil

Pour les remporter, il vous suffit de répondre à la question suivante : 

"Quel est l’ingrédient principal de la nouvelle collection Délice de soleil de Bourjois ?"

Les 3 premières bonnes réponses dans les commentaires remportent la mise !



Photos, Kiwigraphie pour Paulette

Elles sont de celles qui prônent le retour de la boucle, d’un coup de flash Paulette a capturé les plus belles frisouilles de Nantes.

Le Babyliss et leur ennemi numéro 1, mais les bouclettes leur vont tellement bien à nos Paulette !
Si petite vous n’aimiez pas que les garçons tirent sur vos anglaises, vous auriez eu tort d’essayer de vous en débarrasser. Romantiques ou sauvages, les boucles donnent un look à la fois féminin et sexy tout en restant naturelle. Une chevelure de sirène qu’on aimerait toutes avoir.

Frisée comme Camille ou avec de jolies vagues comme Sana, prenez exemple sur nos jolies modèles.
Pour dompter sa tignasse rebelle, Anaïs a préféré raser un côté, ce qui donne un look sympa qu’on copierait sans hésiter. Coup de cœur pour Anouk qui semble tout droit sortie de La petite maison dans la prairie, avec ses jolies anglaises sous son chapeau de paille.

Quant à nos autres modèles, elles nous montrent comment rester jolies bouclettes au vent…. La boucle est bouclée !

Alors les Paulette, que pensez-vous de nos jolies modèles bouclées ?


Illustration, Ini Neumann

Les cheveux grassouilles c’est un peu le complexe qui perdure depuis l’adolescence. Voici quelques astuces maison anti-cheveux gras !

Les cheveux gras sont dus généralement au sébum qui s’échappe des glandes sébacées situées à la base du follicule pileux. Plus les cheveux sont longs plus ils tirent sur les racines qui deviennent grasses. Mais le facteur le plus probable c’est le système hormonal et ça on n’y peut rien!

Pour ne pas ressembler à une friteuse, suivez les astuces de Paulette !

> Bien doser son shampoing
Essayez de limiter vos shampoings, la dose ne doit pas être plus grosse qu’une pièce de 1 euro, le surdosage et les lavages trop fréquents ne feront qu’accroître la production de sébum.

> La main dans les cheveux c’est non !
On ne vous le dira jamais assez, arrêtez de vous passer la main dans la crinière, car en les touchant vous stimulez les glandes sébacées et étalez l’excès de sébum sur les longueurs ! Pas très glamour mais bon…

> Massez-vous le cuir chevelu
Pendant le shampoing, massez-vous quelques minutes avec la paume des mains, et surtout pas avec le bout des doigts sinon vous risquez d’exciter ces satanées glandes sébacées. Le massage va stimuler les bulbes pileux et aider à lutter contre l’excès de sébum.

> Lavez et séchez à froid
L’arrivée de l’été est un bon moyen de baisser la température de l’eau pendant la douche. Quand il fait trop chaud, le cheveu transpire et devient gras, pensez aussi à utiliser le sèche-cheveux avec l’air froid !

> Testez les recettes maison anti-cheveux gras
Si malgré tout votre chevelure n’en fait qu’à sa tête, voici trois recettes bien gardées par mamie Paulette :

Gommage à l’argile verte et au sel marin
Mélangez de l’argile verte en poudre avec un peu de gros sel, ajoutez un peu de vinaigre de cidre et massez-vous le crane avec la préparation pendant 3 minutes avant votre shampoing.

Masque à l’œuf et au savon de Marseille
Mélangez un jaune d’œuf avec une cuillère à soupe de vinaigre blanc, appliquez sur vos cheveux puis frictionnez avec du savon de Marseille.

Sérum au jus de citron
Après votre shampoing, rincez-vous les cheveux avec deux cuillères à café de jus de citron dilué dans un verre d’eau.

Et vous les Paulette quels sont vos secrets anti-cheveux gras ?
 

Illustration, Guérine Regnaut


Après avoir hésité quelques temps, je me suis lancée dans cette sacrée expérience qu’est le lissage brésilien.

Et c’est donc quelques jours plus tard que je me suis rendue au salon Ethnicia à Rennes pour faire connaître à mes cheveux bouclés et plutôt épais la révolution du lissage dont tout le monde parle.

Le lissage brésilien est un soin 100\% naturel à la kératine, qui répare nos cheveux de l’intérieur tout en leur apportant de la brillance. Loin du cliché du lissage-baguette japonais, le lissage brésilien détend le cheveu, le discipline et permet par la suite un coiffage plus facile de nos chevelures rebelles ou très bouclées.

Le lissage brésilien par étapes

> Ça commence avec un shampoing spécial censé ouvrir les écailles des cheveux pour que le produit pénètre plus facilement
> Vient le moment de poser la kératine (le fameux produit spécifique à ce type de soin) mèche à mèche pour obtenir un résultat optimal
> Le brushing est ensuite réalisé au sèche-cheveux suivi d’un lissage avec les plaques chauffantes pour fixer la kératine sur le cheveu
> Pour finaliser le lissage, on procède à un deuxième shampoing 
> Une fois le séchage effectué, vous obtenez la chevelure lissée de vos rêves et que vous conserverez de 3 à 4 mois.

Le résultat

À la sortie, j’ai gagné une chevelure lissée durablement. Bon, au bout d’un mois et demi, mes boucles ont repris le dessus mais j’ai vraiment apprécié le soin qui répare et fait briller durablement.

Pour l’entretien, je vous conseille de vous laver les cheveux avec un shampoing sans sulfates (chez Bioderma, 8 euros environ) qui va prolonger les effets du lissage. Sinon je compte bien y retourner d’ici deux mois environ. Seul hic, le prix, 199 euros dans ce salon. Mais ça vaut le coup !

> Visitez le blog Ethnicia.
 


L’Occitane en Provence, toutes les Paulette connaissent, c’est le magasin qui sent bon quand on passe devant, et alors là forcement on rentre.

Et puis on trouve quoi ?

Des crèmes, des soins pour le corps, des parfums, le tout à base de plantes qui sentent bon le Sud.

Pour la petite histoire, l’Occitane c’est la rencontre entre les produits artisanaux de la Provence et ceux de la Méditerranée. Les ingrédients sont essentiellement végétaux, pour la plupart bio, et contiennent des huiles essentielles 100\% naturelles. On y retrouve le karité, l’amande ou même la fleur de cerisier.

Quatuor Regard, 27 euros

Pourquoi on aime ?

La nature, les parfums, le côté artisanal des packagings, et la qualité des soins sur notre peau. La marque avait tout pour faire craquer Paulette.

Alors en make-up ça donne quoi ?

L’Occitane lance sa nouvelle gamme make-up avec la collection Flora pivoine qui porte le nom de la déesse du printemps associé à celui de la fleur de pivoine.

Des couleurs pastel et nude qui s’accordent parfaitement aux tendances make-up de la saison, ça sent bon, c’est naturel, alors forcément on aime !

Rouges à lèvres,16euros – Duo d’ombre à paupières, 18 euros

 
Avez-vous essayé les Paulette ? Vous en pensez quoi ?

 

 

Campagne publicité pour vernis American Apparel.


Les vernis fluos moi ça me rappelle l’école primaire quand on se coloriait les ongles à coup de Stabilo avec les copines, pas vous ?


Maintenant qu’on est des grandes filles, on peut craquer pour les nouvelles collections color block de la saison, et on va pas se priver !

 
Assortis à notre jean coloré ou à notre montre flashy, nos ongles apportent une touche de pep’s à toutes nos tenues d’été !
 
Pour ce qui est du choix, les marques ont sorti l’artillerie lourde, on garantit que vous trouverez vite votre bonheur. La nouvelle collection Neon d’American Apparel nous attire comme des mouches et pour les petits budgets, allez faire un tour sur ELF.fr qui propose de jolies couleurs à seulement 1 euro !
 
La sélection Paulette

Neon vert fluo
American Apparel
9 euros
Verni violet "Bambari afrique centrale"
BBY Bread&Butter chez Colette
Verni orange
ESSIE 
6 euros
 

 
  Verni rose fluo
ELF
1 euro
Vernis Mimosa
Chanel
20,50 euros
Vernis Bleu
Séphora
4,9 euros

Vernis Vert
YSL 23 euros
Verni phosphorescent bubblegum
Models Own sur Asos
6,56 euros
 
Prêtes à color-blocker vos ongles ?
 
Photographies, KIWIGRAPHIE et Aurélien Denys

Les Paulette rendent hommage au fameux rouge lipstick avec un street-style ultra glamour !

Qui n’a pas dans son sac à main un beau baton de rouge en cas de soirée improvisée ? Personne ! En effet, le rouge à lèvres est redevenu incontournable, et pas qu’en soirée d’ailleurs !

De jour, les Paulette aiment se balader en arborant le rouge aux lèvres. Qu’il soit mat, légèrement brillant ou scintilant, rouge carmin ou bien légèrement rosé, le lipstick s’adapte à toutes les canrnations et tous les styles. 

Faites donc comme les Paulette !
Comme Hélène, jouez-la décontract avec un gros casque de musique vissé sur les oreilles pour écouter la Radio Paulette et un collier-bicyclette décalé.

Imitez Elise en vous coupant la frange et en chinant une bonne veste en jean en friperie.

Misez comme Mathilde sur le duo rouge-eyeliner, associé avec un look marin d’enfer ! Le marine sied en effet tout à fait bien au rouge, comme on peut le voir sur Camille qui met en valeur son charmant minois avec un simple coup de Rouge impérial Yves Rocher et une veste bleu profond.

Enfin, soyez rock comme Anais et son perfecto en tissu, qui maîtrise l’art du coiffé-décoiffé à merveille ou simple et rayonnante comme Julie qui a eu bien raison de choisir un rouge glossy pour aller avec sa belle chevelure.

Crédits :
Julie : Dior Addict Ultra Gloss flash 686
Camille : Yria Soie Grand Rouge – Rouge Imperial Yves Rocher
Mathilde : Mac Lipmix Rouge
Élise : Maybelline 716
Anaïs : Rouge à lèvres de sa maman
Hélène : Bourjois Rouge Hi-tech
 

TEST DES PAULETTE
LE ROUGE A LEVRES LAURA MERCIER

Aujourd’hui, trouver un rouge à lèvre remplissant tous les critères du "perfect lipstick" relève du miracle ! Bonne nouvelle les Paulette, je viens d’en dégoter un plutôt pas mal.
 

L’avis de Pascale, lectrice de Paulette
Récemment, Paulette mag m’a proposé de tester un rouge à lèvres, ce que j’ai accepté sans hésitation.

Parce que le maquillage c’est mon dada. Il est très rare – sauf quand je suis hyper malade – que j’ose sortir sans maquillage. Non pas que j’adore me transformer en pot de peinture, non non, ce que j’aime au contraire c’est de rester toujours la plus naturelle possible.
Et le rouge à lèvres est le make up que j’aime le plus. Comme j’ai la chance d’avoir un teint (sans prétention) qui me permet d’oser plusieurs couleurs, je ne me prive pas de choisir des lipsticks rouges ou rose pâle, sans que je fasse "tache" ou vulgaire, ouf…

Quand j’ai enfin reçu le dit rouge à lèvres, je l’ai tout de suite testé. Ça tombait à pic puisque quelques heures plus tard je devais me rendre à une séance d’essayage pour un shooting.  J’ai tout de suite accroché avec la couleur. Pourtant, au moment où j’ai ouvert le tube je me suis dit "mince c’est assez fushia"… Et bien non.

La teinte est très fraîche, avec une petite odeur fruitée, que mon Georges a su apprécier. Lui qui se plaint toujours de mes lèvres rouges, pour une fois il n’a pas ralé.

Ce petit rouge à lèvres a donc directement atterri dans ma trousse de toilette et ne m’a pas quittée du week-end.  J’ai pu le mettre de jour comme de nuit. Pour boire un café avec ma meilleure amie comme pour aller en soirée.
Tout à fait conquise, il a adopté mes lèvres exigeantes 😉
 

L’avis de Cécile, de la rédaction Paulette
On avait déjà craqué cet hiver pour les couleurs toutes douces de la palette Laura Mercier, alors forcément pour sa nouvelle gamme printemps-été, on l’attendait au tournant.

Le petit nouveau, le gel Lip Colour qui correspond à ce qu’on attend d’un bon rouge à lèvres :

Ni trop rouge ni pas assez, les couleurs sont exactement dosées pour souligner la carnation naturelle des lèvres.
Même après deux cappuccinos les lèvres sont toujours délicieusement colorées et miracle, il ne déteint pas sur celles de Georges !

Pour obtenir le résultat léger, soyeux et brillant de son rouge à lèvres, Laura Mercier utilise une formule à l’huile d’abricot, de pêche et d’amande qui ne contient aucun agent de conservation.

Les couleurs s’adaptent à toutes les teintes de peau, le "clémentine" est idéal pour les peaux de blonde et  le "Berry Sorbet" bien, qu’un peu foncé à mon goût, a rendu ma copine Cindy, plus bronzée que moi, complètement accro !

Pour une meilleure précision on l’applique avec un pinceau et on l’estompe légèrement avec un mouchoir en papier.
Seul bémol, il n’est disponible qu’en édition limitée alors pensez à faire des stocks !

Si vous aussi vous souhaitez tester des produits pour Paulette, contactez nous ici !

Illustration, Caroline Maerten
 

Shampoings, masques, soins, démêlants, laques, brushing, colorations… Stop à l’effet de serre et à la pollution ! On veut prendre soin de nos cheveux, certes, mais de manière responsable !

Didact-ique

Ces dernières semaines, je me suis intéressée de près à ces nouvelles pratiques de coiffures dites durables. J’ai donc fait faux-bon à mon coiffeur habituel et je suis partie enquêter dans un salon de coiffure écolo, le Didact Hair Building qui a ouvert ses portes il y a quelques jours dans le 1er arrondissement de Paris.

Autant vous dire que mon investigation a porté ses fruits puisqu’en plus de me faire une jolie couleur, les coiffeurs et coloristes, notamment Stéphane Amaru co-fondateur du salon, ont répondu à mes questions pour vous les Paulette.


C’est dans l’ancien showroom d’Agnès b. que Stéphane Amaru et Alexandre Cruzel ont ouvert le premier salon de coiffure à faible empreinte écologique. Pas de clim’ ici mais des éclairages réglés selon l’intensité de la lumière extérieure, des sèche-cheveux utilisés avec parcimonie et une eau dosée avec précision. Mais n’allez pas vous imaginer que le salon fait dans le service cheap, ici le personnel est surdiplômé en coups de ciseau et sait vous écouter.

Leur but ? Faire renaître la vraie nature de votre cheveu tout en minimisant l’impact sur la santé et l’environnement. Le salon propose aussi un bar à cheveux long où en 35 minutes et sans rendez-vous, vous obtiendrez une sublime coiffure parmi les dix modèles proposés. Un concept pile dans la tendance des Beauty Bars que j’avais déjà testés pour vous .

Paulette : La coloration botanique c’est quoi ?
Sublimer le naturel, c’est le mot d’ordre de Stéphane Amaru qui grâce à une poudre composée uniquement de plantes, donne aux cheveux une couleur naturelle et sublime les reflets. Ne vous faites pas de fausses idées, vous ne pourrez pas passer du noir profond au blond platine uniquement grâce aux plantes. L’idée c’est de garder la texture d’origine de chaque type de cheveux en le maquillant.

En quoi ma coloration traditionnelle est-elle anti-écolo?
Le métier de coiffeur est l’une des activités les plus polluantes du milieu urbain. En plus des milliers de litres d’eau consommés chaque jour, les produits utilisés contiennent généralement des parfums, des silicones, des parabènes, des ammoniaques et bien d’autres ingrédients chimiques dangereux pour la santé et pour l’environnement. Chez Didact, les coiffeurs utilisent des produits et colorations propres pour un résultat tout aussi satisfaisant qui dure en moyenne 1 mois et demi.


Les conseils de Stéphane Amaru pour conjuguer coiffure et écologie ?
Diminuer les shampooings pour les cheveux regraissant trop vite, utiliser le moins possible le sèche-cheveux qui use énormément d’énergie. Pour fignoler un brushing, préférez à la limite un petit coup de fer à lisser. Enfin, acceptez votre nature de cheveux.

Opterez-vous pour des cheveux 100\% Bio ? Moi je suis déjà conquise !

Didact Hair Building
Coiffeurs Durables

2, rue du Jour
Paris 1er

01 82 28 30 10

www.didact-hair-building.com

Le collier de pâtes aura sûrement du mal à passer une année de plus ! 

Bijoux faits main, pastilles effervescentes pour le bain, tee-shirts en soldes, dessin ou sculpture en carton pâte… Pour ce qui est des cadeaux de fête de mères, maman en a vu des vertes et des pas mûres. Allez, cette année c’est décidé, on met le paquet !

L’Atelier Gianna Rose est une marque américaine spécialisée aussi bien dans la fabrication de savons raffinés que dans le packaging des petites boîtes qui servent à les emballer.
 
Petits nœuds, caniches, animaux de la ferme ou messages doux, du glamour-rétro au très kitsch, il y en a pour tous les goûts !
La touche sophistiquée ? Les noms de ces savons américains sont en français !

Si la maman de Paulette est comme sa fille, nul doute qu’elle risque de craquer aussi. Et vous pourrez vous vanter d’être la meilleure fifille à sa maman du monde !
 

Alors quel savon kitsch fera craquer votre maman adorée ?

 
Savons Gianna Rose, en vente sur Zalando.