CARTE POSTALE : SÉVILLE

Collage, Lily l’éclair 

¡ Holà Paulette !

Je t’écris depuis les bords du Guadalquivir, ce fleuve qui traverse Séville. Ici, ambiance fin d’été, l’air est bon (32° C quand même) et les touristes ont commencé à mettre les voiles. L’occasion de sillonner cette ville à taille humaine, qui offre pas mal de distractions et de bons spots !

Première étape, la cathédrale et la Giralda
Incontournable, la plus grande cathédrale gothique du monde se visite en 2h environ (entrée : 8 euros / étudiant : 2 euros). L’intérieur, qui n’est pas sans rappeler la Basilique Saint-Pierre de Rome par ses dimensions monumentales, abrite le tombeau de Christophe Colomb. À l’extérieur, on prend plaisir à se promener dans un jardin d’orangers avant l’ascension finale de la Giralda, un ancien minaret construit sur le modèle de la Koutoubia de Marrakech (37 étages tout de même). La vue vaut le coup d’œil !

Deuxième étape, les tapas de la bodega Santa Cruz
À deux pas de la cathédrale, calle Mateos Gago, on s’arrête pour gober quelques tapas à la bodega Santa Cruz. Le personnel est un peu rude (on notera que c’est une constante chez les personnels de bodegas) mais les patatas bravas ainsi que les poissons fris sont excellents (compter 2 euros pas tapas environ).

Troisième étape, les jardins de l’Alcazar
Bienvenue au palais des Mille et une nuits, dans le plus pur style arabo-andalou (entrée : 8.50 euros / étudiant : 2 euros). Mais ce sont les jardins et ses belles allées ombragées qui remportent la palme. Quel délice de déambuler entre les palmiers pour digérer !

Quatrième étape, botellón sur les bords du Guadalquivir
Après une longue journée de marche dans les ruelles de la vieille ville, direction le supermarché de quartier pour acheter quelques bonnes tranches de jamón ibérico et de la bière Santa Crúz pour un botellón (sorte de pique-nique) improvisé sur les bords du fleuve. Le meilleur spot se situe au niveau du pont Isabel II. L’occasion également de checker les prix des différentes bases nautiques qui proposent des tours en pédalo ou petits bateaux à moteur.

Cinquième étape, Tapas party à Las Teresas
Les Espagnols dinent tard, c’est un fait. Il est donc tout à fait normal de pousser la porte de Las Teresas, resto typique fondé en 1870 de la calle Santa Teresa, pour refaire le plein de cochonnaille. Tout est bon !

Voilà Paulette j’espère que cette carte te donnera envie de visiter Séville à ton tour. En tout cas si tu cherches un bon plan auberge de charme, réserve à la Casa del Buen Viaje de Margot, c’est super mimi et très romantique pour un week-end avec Georges !

Besitos

 

Bonus musical



Taz Travel offre -10\% de réduction sur un WE
à la Casa del Buen Viaje

+ les frais de dossier offerts
+ un cadeau de bienvenue remis sur place
Code promo : "PAULETTEASEVILLE" *

* à entrer lors du processus de réservation sur Taztravel.com


Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *