CARTE POSTALE : DAKAR

Collage par Lily L’éclair

Chère Paulette,

"Na ga def" ? Oui oui je sais dire "Comment ça va ?" en wolof ! T’inquiète et oui meuf, je suis au Sénégal.

Je suis arrivée il y a une semaine, on dort chez des amis à Ouakam. Le quartier est un peu excentré, mais attachant.


Tous les jours, j’ai envie d’aller faire un tour au marché. J’aime parler avec les femmes qui vendent leurs légumes pour presque rien. Une salade verte pour moins de 15 centimes d’euros, deux ou trois poivrons pour le même prix.


À midi, j’aime aller dans la gargotte de Penda, lancer un sonore "Salamalekoum", pour m’entendre répondre de joyeux "Malekoumasalam". Le plat du jour y est à 800 cfas. Et c’est un régal. J’ai pensé te glisser dans l’enveloppe un peu du mafé que j’ai mangé à midi. Mais du riz, avec une sauce à la tomate et à l’arachide dans une enveloppe, en fait c’est un peu dégueu.


Sinon, je fais du scooter avec mon amoureux sur la corniche. Les balades y sont magiques. Parfois le soleil se couche et le ciel devient fou, sombre et en feu.

Dans le centre ville, tu vas me trouver bête, mais je surkiffe une sorte de diner américain, le Times. Les burgers y sont tellement bons. Et il y fait si froid. Un délice comparé à la chaleur du dehors, en moyenne 30° C (minimum). Attention sortie difficile. Ensuite, pour le dessert, je vais à la Palmeraie, avenue Pompidou. Leurs sorbets sont à tomber par terre.


Un petit verre de bissap pour accompagner le tout. J’irai acheter les fleurs d’hibiscus au marché pour t’en préparer un en France. C’est simple, il faut faire infuser les fleurs dans l’eau chaude, puis ajouter du sucre, de la menthe et un peu de fleur d’oranger.


La nuit, on m’a initiée aux vraies boîtes sénégalaises de Dakar. Ma préférée c’est le Faro, en plein marché artisanal. Quand il fait sombre, il n y a plus d’ébénistes, mais la boîte se réveille et on peut boire des Flag, la bière d’ici, pour 1200 cfas (soit un peu moins de deux euros)… Tout le monde danse le Goana, la danse à la mode en ce moment. Du coup, j’écoute ça aussi dans mon i-Pod rose, mais je tourne aussi beaucoup à Vampire Weekend. Pour rester dans les rythmes africains, mariée à la pop occidentale. Bref, la vie est belle. Et toi ça va?

Bises belle.

PS. : n’hésitez pas vous aussi à nous envoyer vos cartes postales (pauletteredaction@ paulettemag.com) !

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *