BYREDO LANCE SES OMBRES À PAUPIÈRES

Byredo présente ses ombres à paupières déclinées en cinq couleurs et invite à l’expression personnelle.

Byredo

En septembre dernier, Byredo a lancé sa première ligne de make-up avec des rouges à lèvres, des eye-liners et du mascara. Aujourd’hui, la marque suédoise commercialise un nouveau produit pour rejoindre la gamme : l’Ombre à Paupières 5 couleurs

 L’Ombre à Paupières 5 couleurs

Ces fards à paupières sont disponibles en trois harmonies de chacune cinq coloris : Sciomancer, Syren et Corporate Colours. Incrustés dans des écrins-coquilles dorés, ces fards oscillent entre nostalgie et glamour, résolument modernes. Ils possèdent une texture crémeuse qui permet de jouer avec l’intensité du rendu. Le plus : ils promettent une longue tenue, un toucher doux et peuvent être superposés, fondus ou estompés au doigt ou au pinceau. Bref, une infinité de combinaisons !  

« Ces objets font appel aux sens, dont le toucher : ils sont personnels, presque intimes et sensuels. Le clapet, le son qu’il produit, son aimant… Je voulais que leur qualité et qu’une certaine forme de performance se ressentent au travers de l’architecture et du poids de ceux-ci », explique Ben Gorham, fondateur et directeur créatif de Byredo.

Sciomancer

Sciomancer est la palette la plus audacieuse de la collection. Elle rend hommage au musicien Yves Tumor, qui représente l’individualisme, à travers sa musique glamour et psychédélique. Fabuleux et extravagant, tout comme ces teintes allant du violet vif métallisé au bleu électrique, avec des paillettes biodégradables. 

Sciomancer

Syren

Syren symbolise un féminisme hypnotique. Un rose frais, un bronze lumineux, un vert-or irisé, des teintes qui expriment la vision du beau, selon Byredo. 

Syren

Corporate Colours

Ici, on retrouve un rouge brique mat poudreux, un beige délicat, un expresso intense. Une palette de neutres en référence à la modernité, au minimalisme. 

Corporate Colours

Les palettes sont disponibles au prix de 62 euros l’unité, dès maintenant sur le site Byredo

Article d’Alicia Desrivieres

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.