BOUQUINS : BD, POLAR ET ROMAN

Illustration, Zakaria, J. H.

Chroniques de Jérusalem
, de Guy Delisle
 
Guy Delisle est un auteur et un observateur perspicace des temps modernes. À l’aide de son double, qui se promène dans ses bandes dessinées depuis maintenant plusieurs années ; il arrive à emmener doucement le lecteur dans ses voyages. Le voici parachuter à Jérusalem, ville aux problématiques géopolitiques multiples, pour suivre sa femme, médecin humanitaire à Gaza. Aucun jugement arbitraire pour décrire ce monde où les mamans voilées ou qui portent une perruque emmènent leurs enfants au square et où les ados rêvent à une soirée entre copains au bord de la mer. 

Nous suivons un protagoniste qui, d’emblée, cherche à composer un portrait morcelé et paradoxalement lumineux des nombreux quartiers qui constituent Jérusalem où cohabitent dans la tourmente les plus grandes religions monothéistes. C’est un très joli objet livre où les dessins et les couleurs servent merveilleusement bien le scénario de Guy Delisle. La nature douce de son avatar donne très envie d’aller boire un jus de citron-menthe avec l’original, le talentueux Monsieur Delisle.

 
Sorti le 16 novembre
Editions Delcourt, collection Shampoing
23,75 €

 

Jolie poupée, de Martina Cole
 
Un joli titre au service d’une histoire ténébreuse. Nous sommes à Londres, très loin des beaux quartiers et des journées shopping qui se terminent autour d’un chocolat chaud. Joanie survit dans un petit appartement insalubre avec ses trois enfants. Le vin, la vodka et les bières ont remplacé depuis longtemps le tea time. Pour permettre à ses enfants d’avoir des toasts au petit-déjeuner, Joanie se prostitue. Toutes les nuits, son corps ne lui appartient plus et l’aube venant, elle se presse de rentrer chez elle pour enlever son maquillage criard et surtout pour réveiller sa petite dernière, Kira, tout juste onze ans, qui souffre d’une léger retard mental.

Elle surveille ses devoirs en l’encourageant et économise pour lui acheter de beaux vêtements, jusqu’au jour où sa fille chérie, son innocente, disparaît…Qui peut être à l’origine de son enlèvement ? Les jours passent et la souffrance perdure jusqu’au dénouement final qui laisse le lecteur abasourdi…Cruel World !

 
Sorti le 5 octobre                                         
Livre de Poche 
7,50€

> Romance nerveuse, de Camille Laurens
 
Camille Laurens a l’art de se mettre en scène pour donner une voix aux cœurs brisés qui peuplent notre terre. Dans cette romance nerveuse, une relation amoureuse s’instaure entre le double de l’auteur et un paparazzi, Luc, avide d’aventures et d’images. Elle a besoin de silence, d’un logement propre et de lire du Stéphane Mallarmé. Il vit dans sa voiture, au milieu de ses appareils photos et de papiers gras. Luc est un homme fuyant qui ne supporte aucune contrainte, qui après une belle nuit d’amour, est capable de dire les pires cochonneries à sa compagne assommée par tant de méchanceté injustifiée.
Voilà une femme qui vit de littérature qui n’arrive plus à trouver les mots face à un partenaire fantasque. Mais pourquoi est-elle aussi captivée par cet homme si borderline ? C’est qu’il réside en elle une petite fille perdue qui est attirée par les précipices. Encore une enfance qui a été saccagée…Un très beau récit d’amour mais, surtout, un très bel hommage à tous ces enfants dont l’innocence a été volée.
 
Sorti le 13 octobre                                      
Folio
5,70 €

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *