BOUQUIN : UN PEU DE SOLEIL DANS L’EAU FROIDE

Crédit photo, Insouciance

Un peu de soleil dans l’eau froide… Quel joli titre pour encadrer une romance violente entre Gilles, un journaliste parisien, et Nathalie, une jolie rousse, mariée à un notable de province.

Ils se rencontrent à Limoges, la ville de la porcelaine et des jeunes qui rêvent de partir dans une plus grande agglomération où ils pourraient exister d’une manière plus présente. Gilles a décidé de venir se reposer dans le Limousin car la vie parisienne commence à le fatiguer lourdement. Les soirées cigarettes, whisky et petites pépées n’arrivent plus à masquer sa dépression. Il ne sait plus comment vivre, comment continuer à évoluer avec son être.

Quant à Nathalie, c’est une femme entière qui attend de reconnaître l’amour absolu. Elle tombe aussitôt amoureuse de lui. Elle décide de tout quitter pour emménager à Paris avec cet homme brinquebalent. Mais Gilles, qui se sent diminué, n’arrive pas à accueillir au mieux ce lien passionnel terriblement fragile. C’est tragique comme certaines personnes n’arrivent pas à accepter des moments de bonheur.

Gilles, totalement inconscient, pompe l’énergie de Nathalie ; sa bonne humeur et les battements de son cœur jusqu’à l’épuisement. Elle n’a plus rien de la rousse flamboyante et terrienne qu’elle était avant leur rencontre. Nathalie devient de plus en plus inconsistante jusqu’au drame final …Beaucoup d’eau froide – voire glacée – pour un peu de soleil.

À lire absolument cet été !
 

FRANÇOISE SAGAN :: UN PEU DE SOLEIL
DANS L’EAU FROIDE

Le Livre de Poche

6,50 euros

 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *