BOUQUIN : LES REVENANTS

Photo par Charlotte Abramow

Cette semaine Sandrine, notre lectrice passionnée, nous présente Les Revenants de Laura Kasischke.

Après En un monde parfait, Laura Kasischke revient avec un nouveau livre aussi pénétrant et brillant que son précédent. Nous suivons des étudiants sur un campus américain. On ne peut pas dire que la joie de vivre étreint leur cœur, trop empêtré dans des angoisses plus ou moins justifiées. Dans les couloirs de l’université déambulent des jeunes gens qui pensent à leur prêt étudiant, à leur prochaine nuit blanche, à perdre cinq kilos, à rendre leur mémoire à temps ou à leur maman qu’ils n’ont pas appelée depuis plusieurs semaines.

Et au milieu de toutes ces petits vies encore hésitantes, une jeune femme, soi-disant morte dans un accident de voiture, décide de revenir parmi les vivants. D’étranges événements surviennent alors : mystérieux appels téléphoniques, cartes postales énigmatiques, apparitions de la jeune morte…ou d’une fille qui lui ressemble tout du moins. Son ex petit ami sombre peu à peu dans un état de démence qui ne lui permet plus de différencier la réalité du monde des rêves. Comment accepter le monde des ténèbres alors qu’on commence à peine à construire son existence ? Comment se protéger face à la découverte effroyable que nos proches peuvent disparaître à jamais ?

C’est un roman d’apprentissage, une forme d’éducation sentimentale contemporaine que Laura Kasischke a écrit à l’intention des grands en devenir. Il n’y a aucune réponse, juste ce refus féroce de laisser les souvenirs se matérialiser et devenir la proie de cartons ou de caves poussiéreuses. On peut réussir à évoluer sans renoncer à ce que nous sommes et à ce qui nous habite. Il faut continuer, vaille que vaille, à combattre ce monstre qu’on croit tapis sous son lit. Vivre, Grandir et…Survivre !
 

LAURA KASISCHKE :: LES REVENANTS                        
Septembre 2011

Éditions Christian Bourgois

22€

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *