BERNHARD WILLHELM, ICÔNE DE BUREAU


Photo de Bruno Staub

Papi à la pistoche la frite sur l’épaule, bonnet tricoté pink et trainers assorties, mamie en combinaison homard, tout buste de sortie sous des découpes araignées. Pépé enfilant comme personne le legging, impressions à la Jacobs estampillées sur ses deux jambes allongées par des claquettes plateforme XXL, mémé flanquée de son pantalon satin froissé, froufrous parallèles style Cendrillon de la cougar.

 
Et toujours, des paires de ciseaux farceuses s’invitant tantôt premier degré, tantôt dans leur action démesurée, sur les volumes déjà insolemment créés.
 
Telles ne sont pas les dernières déclinaisons d’albums pour enfants – bien que Martine s’en trouve rhabillée – mais bel et bien la dernière collection de prêt-à-porter d’un créateur à l’apogée du loufoque, ex assistant d’Alexander McQueen et Vivienne Westwood entre autres. Et là, tout s’explique soudain. Bernhard Willhelm, celui là même qui quelques années plus tôt recrutait ses mannequins à la sortie d’une station de métro parisienne, projette donc en ce déballage d’imagination appelé Fashion Week ses envies de toucher le fond de la piscine en pull tout sauf bleu marine.

 
Motifs, coupes, découpes, volumes, matières, il mobilise tout en un vaste WTF criard, transpirant des points d’interrogations entrecoupés par nos esclaffades de dinde au bout du rouleau. Vous l’avez compris, la piscine, c’est le nouveau in. Nouveau break fascinant, garanti tranche de poilade, en direct d’un quotidien de boulot débordant.
 

Il en faut de l’audace pour concurrencer Alain Delon en sortie d’eau époque La Piscine, et pour oser l’explosion visuelle saturée aux antipodes de l’élégant. Ils sont fous ces Allemands ?
 

Site : http://www.bernhard-willhelm.com/collections/s-s-14-women-men/

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *