BEREAL, LA NOUVELLE APPLI QU’IL VOUS FAUT

Il y a quelques années, vous installiez sur votre smartphone, cette appli qui allait devenir un classique du quotidien (Oui, on parle de Snapchat). Tellement courante, que le mot « snap » fait pratiquement partie du dictionnaire. « J’ai chopé son snap » is the new « J’ai chopé son numéro ». Préparez-vous à passer à la nouvelle plateforme que la Gen Z télécharge à fond depuis quelques semaines. Une photo par jour, caméra avant, caméra arrière. Pas de description, de l’instantané, de l’authentique. C’est simple, rapide, efficace, c’est Bereal. 

Et toi, tu as fait ton Bereal aujourd’hui ? 

© Capture d’écran Instagram bereal_app

Si vous n’arrivez pas à suivre le rythme des tendances en ligne, que pour vous l’époque de Facebook était déjà compliquée et que vous venez à peine de télécharger Instagram… Alors ne parlons pas de TikTok. Cependant, vous pouvez tenter le coup avec Bereal. C’est super simple et très naturel et puis surtout, cette appli permet de donner des nouvelles à ses proches à l’instant t. On vous explique.

Un jour, un Bereal

Téléchargez l’appli, créez votre compte et en 3 minutes, pénétrez dans le monde de Bereal. L’appli vous envoie une notification par jour : « C’est l’heure du Bereal ! ». À cet instant, foncez-vous faire votre selfie, puis la caméra se retourne et capture l’instant que vous vivez. Vous avez 2 minutes top chrono. Ensuite, publiez. Vos proches s’abonnent à votre profil (souvent, des pseudos non reconnaissables tels que Marielakilleuse, Momow, QueenTeen ou encore Lolitax) et peuvent commenter votre photo du jour. Chaque internaute joue le jeu en ne reprenant pas plusieurs fois sa photo pour obtenir la meilleure pose (on vous voit, ceux·celles qui trichent). Le but étant de partager des photos au plus proche de la réalité pour faire rire ses ami·e·s. 

Qu’est-ce qu’on en pense ?

Pour une fois que l’on n’a aucun moyen de modifier son visage, mettre un filtre ou se cacher derrière des effets vintage, ça nous plaît ! On peut pourtant se questionner sur la notion d’intrusion dans la vie privée. Parce que c’est une énième manière d’étaler son intimité, de montrer un peu plus, tous les jours. Et pourtant, c’est un beau moyen d’encourager l’authenticité et le réel !

Alors, vous aussi, vous allez vous y mettre ?

À télécharger juste ici.

Un article de Margot Hinry

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *