BAL POP’ TRICOLORE

En 2014, le dancing champêtre connaît son apogée.

>La petite histoire du Bal pop’

A l’origine, la fête nationale du 14 juillet célèbre la prise de la Bastille, épisode déterminant de la Révolution française. Au programme de ces réjouissances annuelles ? Un défilé militaire en grande pompe, un feu d’artifice et des bals de pompiers à gogo.

Pendant les années 50, cette guinguette musicale a permis à nos grands-parents de faire connaissance sous un ciel étoilé… Nos parents, eux, ont plutôt connu les casernes animées où des pompiers un peu éméchés s’improvisaient chipendales d’un soir.

 
En 2014, l’esprit bal musette a le vent en poupe. Les lampions par milliers, le noeud pap’, le babyfoot et la charcut’ dégustée sur le pouce connaissent un étonnant regain d’intérêt. Bref, le 14 juillet a l’ADN idéal pour s’imposer comme la soirée la plus cool de l’année.

> L’esprit Cocoricool

Ce soir, la France entière va guincher en plein air. Les parisiens sont attendus au Bal des Pompier du Point Ephémère avec option djs et merguez. Demain, dès 16h, ils pourront faire un tour au Bal en Tong sous la gigantesque tente du Mad Garden. De leur côté, les bordelais peuvent compter sur le collectif Merci Gertrude pour leur concocter une guinguette aux petits oignons (loto, pétanque, jambon de Bayonne).

A Lille rendez-vous ce soir dès 18h pour le Grand bal pop du Vieux-Lille place Louchart.

Paulette Lyonnaises, direction le Bal des pompiers de Confluence ce soir et demain soir, assurément the place to be (plus de 2500 personnes attendues !)

 

Et pour jouer le jeu jusqu’au bout, optez pour un dressing “made in France” comme Françoise la Française !
 
Sélection Cocoricool


Noeud papillon, Dagobear, 29 euros
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *