À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Gambettes Box renouvelle son projet : le Leg Studio.

Crédit photo : Sabino Aguad Castoldi

Après son engagement l’année dernière pour une consommation plus responsable de ses collants avec des matières recyclées, Gambettes Box s’engage encore une fois avec le Leg Studio.

Un projet collaboratif engagé

Pour sa seconde édition, le Leg Studio regroupe 16 femmes aux parcours et horizons différents. En effet, on y retrouve des abonnées de la marque, mais aussi des femmes qui inspirent et respirent la confiance en soi, via leur physique, leur carrière ou encore leurs engagements, comme l’humoriste Nadia Roz, la mannequin Nami Isackson et l’entrepreneuse Audrey Gagnaire. 

À travers ce joli projet, Gambettes Box met à l’honneur la beauté de toutes les jambes pour (re)donner confiance aux femmes. On note ici une volonté de décomplexer cette partie du corps. Selon la griffe française, montrer ses jambes symbolise la liberté. 

Un espace d’expression

Plus qu’une ode aux gambettes, c’est un réel espace d’expression et d’inspiration pour toutes. On peut découvrir le parcours de ces 16 femmes qui racontent leur rapport à leur corps et donnent des conseils pour entretenir sa confiance en soi. 

Chez Paulette, on soutient ce joli projet et ses femmes qui inspirent leur communauté et rassemblent autour de l’accomplissement de soi.

Plus d’informations sur le site de Gambettes Box.

Un article d’Alicia Desrivieres

La marque Glossier lance son premier Beauty Bag, une trousse destinée à nous accompagner partout !

Glossier Beauty Bag

The Beauty Bag

Glossier dévoile son nouveau bébé : le Beauty Bag. Conçu pour notre routine beauté, il est assez spacieux pour contenir tout ce qu’on utilise au quotidien et se glisse facilement dans notre sac à main. Quoi de mieux ? 

En plus de son joli packaging, il est très pratique puisqu’il est doté de plusieurs compartiments pour y ranger crèmes hydratantes, flacons, nettoyants… Mais aussi de poches pour les plus petits objets, comme des barrettes, des chouchous et des pinces à épiler.

Si la crise sanitaire nous empêche de voyager, on peut également poser son Beauty Bag dans la salle de bain ; il est fabriqué à partir d’un coton résistant à l’eau. La version sustainable de la Pink Pouch, en somme, cette pochette à bulles rose adorée par la communauté de la marque américaine. Plus qu’une trousse beauté, c’est un accessoire de rangement, qui est un régal pour les yeux !

Arrivant juste à temps pour le nettoyage de printemps, le Beauty Bag incarne une bonne raison de se séparer de notre pile de produits qui grandit sur nos étagères, et de revenir à l’essentiel.

Et pour les plus rapides, Glossier propose son Beauty Bag avec un set de trois produits best-seller : le Cloud Paint, le Boy Brow et le Lash Slick en édition très limitée pour le prix de 61 €. 

Retrouvez dès maintenant le Beauty Bag sur le site de Glossier au prix de 30 €.

Un article d’Alicia Desrivieres

À l’occasion des 30 ans de No Name, la marque de sneakers des années 90 invite des designers à revisiter quelques modèles phares.

No Name x Kitesy Martin

Deux marques engagées

Tout le monde se souvient de ces chaussures à plateformes emblématiques durant les nineties. No Name incarne une féminité décomplexée qui séduit toutes les générations. Elle est à la fois urbaine, décontractée, engagée et fun.

Afin de souffler ses 30 bougies, No Name choisit Kitesy Martin, la créatrice de bijoux vintage, qui a su faire la différence.

Kitesy Martin est une passionnée de bijoux chinés au fil de ses rencontres. Elle crée sa marque éponyme en 2018. Sensibilisée par les questions environnementales, l’upcycling est son mantra.

Une collaboration anniversaire

Pour cette collaboration, Kitesy Martin personnalise la Kross Low Boots Ivory de la marque No Name, le modèle adulé de l’été dernier. Elle décide de la customiser subtilement en utilisant un bijou entièrement réalisé à partir de chutes de tissus et d’accessoires dénichés dans les archives des ateliers No Name. 

La chaussure Kross Ivory par Kitesy Martin est en série limitée à 56 exemplaires. Chaque paire est numérotée et parée d’un bijou unique. 

La collection No Name x Kitesy Martin est disponible sur l’e-shop et dans le flagship No Name situé au 16 rue du Bourg Tibourg, à Paris, au prix de 169 €. 

Un article d’Alicia Desrivieres

Le 27 janvier 2021 est le jour où j’ai appris que ma mère était atteinte d’un cancer du sein. Cette date est pour moi, marquée à jamais. J’étais ce jour-là, en vacances en Guadeloupe avec ma meilleure amie, afin d’échapper quelque temps à la crise sanitaire.

Crédit photo : Site de l'association "Ruban Rose"

Mon frère me demande via l’autre bout de l’Atlantique, pourquoi maman pleure. J’ai tout de suite deviné. Je ne sais pas comment. Peut-être parce que cette situation ne m’était pas inconnue et que ma mère ne pleure quasiment pas. Ça ne pouvait être que grave. 

Le cancer est un sujet sensible dans ma famille, étant donné que ma mère est déjà tombée malade d’un cancer de la peau en 2012 et a connu une récidive en 2018. Nous étions dévastés, mais il nous a rendus inséparables et liés à jamais. 

Ce mercredi 27 janvier, j’appelle donc mon père et lui demande ce qui se passe. Il tente de me l’annoncer et tout est flou. En cette fin de séjour, malheureusement, le cœur n’y était plus.

Un retour à la dure réalité

Après mes vacances, il fallait affronter cette dure réalité. Entendre que son cancer était de stade 3, très agressif et qu’il fallait commencer le traitement au plus vite. Au total, six mois de chimiothérapie, l’ablation du sein et de la radiothérapie. Très dur à encaisser. 

Je pensais qu’on en avait fini avec tout ça. Que le pire était derrière nous et que nous étions comme immunisés contre la maladie, le chagrin.

Mais à 48 ans, ma mère doit encore se battre. Là où nous avons le plus besoin de câlins, d’affection et de tendresse, le virus le plus célèbre de la planète nous en empêche. 

À la suite d’une nouvelle comme celle-ci, on passe généralement par plusieurs phases : la tristesse, l’incompréhension, la colère, l’acceptation, l’espoir et la force. Et parfois tout se mélange. 

Pourquoi (encore) elle ?

C’est alors qu’un flot de questions envahissent mon esprit. Comment les cancers du sein surviennent ? Les médecins disent que c’est souvent héréditaire. Mais quand personne de la famille n’a eu de cancer, quelles peuvent être les raisons ? 

Plusieurs études montrent un grand nombre de causes qui ne correspondent pas au style de vie de ma mère. Les médecins ont alors supposé que c’était lié à un facteur psychologique et qu’elle serait le paratonnerre de la famille… Et au moment où j’écris cette chronique, elle m’annonce que ses cheveux commencent à tomber. 

Comment faire face ?

Alors, comment faire face ? Je décide d’accepter sa maladie et de tout savoir d’elle. Je m’informe, pose de questions et fais des recherches. Je continue à vivre, à rire. Le plus important selon moi, est d’être présente et de rassurer autour de nous. Mais aussi de changer sa façon de penser, son état d’esprit et son énergie. De devenir quelqu’un de plus positif au quotidien.

Le cancer peut tuer, mais peut aussi sauver des vies. Il nous donne une certaine force et un besoin de renouveau. Il peut améliorer des relations, faire mûrir, faire naître de nouveaux projets de vie et objectifs… Nous avons hâte que tout ça soit derrière nous. Je remercie le personnel soignant : médecins, infirmières, naturopathes, psychologues qui consacrent leur vie à celles des autres. 

Une chronique d’Alicia Desrivieres

Jil Sander et Uniqlo annoncent une nouvelle collection collaborative attendue pour le printemps-été 2021.

Uniqlo + J

Uniqlo + J printemps-été 2021

Après leur collaboration à l’automne dernier, le duo revient avec une collection inédite. La ligne est inspirée du printemps. Elle est synonyme de renaissance, d’énergie et de douceur. On retrouvera, pour sûr, un vestiaire aux lignes minimalistes, modernes, dédiées aux hommes et aux femmes.

« Dans la collection printemps-été + J 2021, je vise un optimisme tranquille. Les couleurs sont belles mais sobres, élégantes et d’une grande netteté. Je continue à rechercher la qualité, également dans l’innovation textile. L’idée générale est la sophistication, une sorte de pureté qui nous laisse penser à la régénération et à un nouveau départ », déclare Jil Sander au magazine d’Uniqlo, LifeWear. 

Au vu de la précédente collection, on peut s’attendre à retrouver quelques basiques comme des t-shirts, des pantalons, des vestes… 

La collection devrait sortir au printemps prochain sur le site d’Uniqlo.

Un article d’Alicia Desrivieres

La griffe française lance sa toute première collection printemps-été 2021 inspirée des sixties.

Crédit photo : Arthur Degorce 

L’univers MARJANNE

MARJANNE est une marque de prêt-à-porter féminin engagée et transparente qui promet qualité et prix juste. Elle s’adresse aux femmes de caractère, modernes et hédonistes. 

Jeanne Marchive, la fondatrice, puise son inspiration dans les sixties et reste en phase avec son époque. La griffe française incarne les valeurs républicaines.

Une marque engagée

Avec sa première collection, MARJANNE accorde une grande importance à son impact environnemental et social. Pour ce faire, la marque privilégie des entreprises françaises et européennes pour la confection de ses créations. Elle utilise des fibres végétales et animales les plus écologiques possible afin de garantir transparence et traçabilité.

Outre son engagement envers l’écologie, le label s’est engagé vers une démarche de solidarité et d’inclusivité en travaillant avec des ateliers de couture en réinsertion sociale et professionnelle. Notamment avec l’Association pour l’insertion et la Réinsertion professionnelle et humaine des Handicapés. 

« Mon ambition est de contribuer activement à la réintégration de certaines techniques et savoir-faire de l’industrie textile en France, aujourd’hui délocalisés. Je souhaite à terme, faire rayonner l’artisanat français représenté par des métiers nobles et de passion, et atteindre une autonomie dans la fabrication d’un vêtement 100 % français », déclare Jeanne Marchive. 

Afin d’éviter tout gaspillage, MARJANNE adopte une stratégie de réduction des stocks. Ainsi, la collection sera commercialisée exclusivement en précommande. 

Tenue Républicaine

La première collection printemps-été 2021 nommée  « Tenue Républicaine », se compose de cinq pièces : une veste, un pantalon, une robe et deux t-shirts aux couleurs pop, acidulées et aux lignes franches, géométriques. 

Elle sera disponible en précommande dès le 22 février sur la plateforme ulule.fr.

Crédit photo : Arthur Degorce

Un article d’Alicia Desrivieres

Le britannique Barbour s’associe au label streetwear Noah le temps d’une collaboration printemps-été 2021 qui fait du bien.

Barbour x Noah

Cette collection rend hommage à la durabilité et à la qualité puisqu’elle se compose de deux vestes issues des archives de la marque Barbour, qui remontent aux années 80, ainsi qu’une série d’accessoires. Deux imprimés sont mis à l’honneur : le zebra et le paisley, venant tout droit du vestiaire et des intérieurs anglais.

Barbour, la marque avant-gardiste

Créée en 1894 en Angleterre par John Barbour, la griffe habillait les pêcheurs et marins pour les protéger de la météo britannique. Aujourd’hui, elle propose une gamme complète de vêtements, d’accessoires, de chaussures pour hommes, femmes et enfants, qui se veut pratique et avant-gardiste.

Noah, le label streetwear

Noah est une marque new-yorkaise de prêt-à-porter pour hommes fondée par Brendon Babenzien. Elle représente la fusion entre les cultures du skate, du surf et de la musique avec la mode masculine classique.

Barbour x Noah

La capsule comprend la traditionnelle veste Bedale, qui à l’origine avait été conçue pour un usage équestre. Pour le motif zebra, le style conserve les caractéristiques traditionnelles de la veste avec le col en velours côtelé, les poches à soufflet et les poches chauffe-mains doublées de moleskine. On retrouve la veste Bedale rafraîchie grâce au motif paisley, qui apporte une touche plus jeune et contemporaine.

Brendon Babenzien explique : « Les imprimés de cette saison ont été inspirés par le style éclectique de l’habillage et des intérieurs anglais. Nous apprécions la façon dont la jeunesse anglaise a toujours adopté des modèles assez traditionnels et les a fait siens. Les motifs véritablement classiques prennent la personnalité de l’habillé et peuvent donc être considérés comme conservateurs ou sauvages selon l’attitude de la personne qui les porte. »

Côté accessoires, on découvre un bucket hat, toujours en rapport avec l’univers des pêcheurs, une casquette ajustable et un sac à dos à la fois pratique et élégant.

La collection Barbour x Noah est disponible dès maintenant sur barbour.com, noahny.com et chez certains revendeurs du monde entier.

Article d’Alicia Desrivieres​

Byredo présente ses ombres à paupières déclinées en cinq couleurs et invite à l’expression personnelle.

Byredo

En septembre dernier, Byredo a lancé sa première ligne de make-up avec des rouges à lèvres, des eye-liners et du mascara. Aujourd’hui, la marque suédoise commercialise un nouveau produit pour rejoindre la gamme : l’Ombre à Paupières 5 couleurs

 L’Ombre à Paupières 5 couleurs

Ces fards à paupières sont disponibles en trois harmonies de chacune cinq coloris : Sciomancer, Syren et Corporate Colours. Incrustés dans des écrins-coquilles dorés, ces fards oscillent entre nostalgie et glamour, résolument modernes. Ils possèdent une texture crémeuse qui permet de jouer avec l’intensité du rendu. Le plus : ils promettent une longue tenue, un toucher doux et peuvent être superposés, fondus ou estompés au doigt ou au pinceau. Bref, une infinité de combinaisons !  

« Ces objets font appel aux sens, dont le toucher : ils sont personnels, presque intimes et sensuels. Le clapet, le son qu’il produit, son aimant… Je voulais que leur qualité et qu’une certaine forme de performance se ressentent au travers de l’architecture et du poids de ceux-ci », explique Ben Gorham, fondateur et directeur créatif de Byredo.

Sciomancer

Sciomancer est la palette la plus audacieuse de la collection. Elle rend hommage au musicien Yves Tumor, qui représente l’individualisme, à travers sa musique glamour et psychédélique. Fabuleux et extravagant, tout comme ces teintes allant du violet vif métallisé au bleu électrique, avec des paillettes biodégradables. 

Sciomancer

Syren

Syren symbolise un féminisme hypnotique. Un rose frais, un bronze lumineux, un vert-or irisé, des teintes qui expriment la vision du beau, selon Byredo. 

Syren

Corporate Colours

Ici, on retrouve un rouge brique mat poudreux, un beige délicat, un expresso intense. Une palette de neutres en référence à la modernité, au minimalisme. 

Corporate Colours

Les palettes sont disponibles au prix de 62 euros l’unité, dès maintenant sur le site Byredo

Article d’Alicia Desrivieres

Dermalogica lance son masque 2-en-1 pour une simplification des routines beauté. 

Dermalogica

Depuis plus de 30 ans, la marque américaine s’impose comme la préférée des professionnel·le·s de beauté. Leur philosophie : La santé de la peau avant tout. « Notre passion pour la santé de la peau est proche de l’obsession, et nous sommes convaincus que chacun doit pouvoir trouver des soins adaptés aux besoins de sa peau », déclare Jane Wurwand, fondatrice Dermalogica. 

L’hydro masque exfoliant

C’est le dernier chouchou en date. Il exfolie et hydrate en un geste pour retrouver une peau pleine d’éclat ! 

Selon Dermalogica, nous disposons de moins d’une minute pour hydrater notre visage après une exfoliation. Autrement, l’épiderme commence à tirailler et à s’assécher. L’hydro masque exfoliant permet de garder une peau propre, exfoliée et hydratée en cinq minutes top chrono ! Il possède une texture unique qui s’active par le toucher, lisse et régénère la peau pour un aspect sain et lumineux. 

Ce masque 2-en-1 contient du bambou, de l’extrait de champignon trémelle, de jojoba et de concombre. Ces ingrédients naturels composent le cocktail idéal pour une peau douce, apaisée et en bonne santé. 

Dermalogica

Rendez-vous sur le site Dermalogica pour retrouver ce produit, disponible dès maintenant. 

Article d’Alicia Desrivieres

BY FAR et Vestiaire Collective s’associent le temps d’une collaboration exclusive avec des pièces recyclées, pour une mode circulaire. 

BY FAR x Vestiaire Collective

BY FAR, c’est la marque incontournable d’accessoires de mode aux inspirations nineties. La griffe bulgare propose des sacs et accessoires ultra-tendance qui nous rappellent ceux de Carrie Bradshaw dans Sex and the City ou ceux de Rachel dans Friends. Aujourd’hui, les pièces mettent d’accord les it-girls, comme Kendall Jenner ou Gigi Hadid. BY FAR s’inscrit dans un style vintage et leurs modèles sont écoresponsables et durables. 

La célèbre plateforme de seconde main, Vestiaire Collective, participe également à des actions responsables vers une mode plus éthique.

BY FAR x Vestiaire Collective 

BY FAR et Vestiaire Collective s’unissent pour une collaboration circulaire et proposent des pièces recyclées et d’archives. L’idée : donner une nouvelle vie à ces accessoires de seconde main. Ainsi, créer quelque chose de nouveau à partir de quelque chose d’ancien, afin de prolonger le cycle de vie des produits du label bulgare.

Cette collection comprend deux parties : une édition upcycling et une vente d’archives. Côté upcycling, la gamme capsule contient six sacs à main fabriqués à partir de chutes de tissus inutilisés et d’invendus. En réutilisant et en recyclant les matériaux déjà existants, la marque a décidé de représenter un patchwork de roses. Des modèles 100 % uniques qui réduisent les déchets ! 

Une vente d’archives

Pour la vente d’archives, les trois fondatrices de BY FAR, Sabina Gyosheva, Valentina Ignatova et Denitsa Bumbarova, ont sélectionné 20 pièces mode, des chaussures et des sacs, des toutes premières collections de la marque. 

À travers cette collaboration, BY FAR et Vestiaire Collective ont décidé de soutenir la cause des femmes, comme le racontent les créatrices : « En achetant dans cette collection, vous ne détenez pas seulement un morceau de l’histoire de BY FAR, vous prolongez également le cycle de vie d’un produit, en participant au bon combat pour un monde de la mode plus circulaire et conscient ! La partie la plus importante est que tous les profits de votre achat iront à Women for Women International, soutenant les femmes survivantes de la guerre pour les aider à reconstruire leur vie ».

Ce joli projet permet de lutter contre la surconsommation et apporte également une aide aux femmes survivantes de la guerre. Une belle initiative en accord avec les valeurs de Paulette. 

La collection est disponible dès maintenant sur le site de Vestiaire Collective.

Article D’Alicia Desrivieres

Melyon est une nouvelle marque de beauté destinée aux peaux foncées et adaptée à toutes les carnations.

Melyon

Melyon est une marque suédoise fondée en 2020 par Roger Dupé. Elle propose des produits de soin qui conviennent à tout le monde, quels que soient le genre et la couleur de peau. Son point fort : elle est inclusive dans une industrie exclusive. Melyon interprète la beauté à travers la diversité et milite pour que les minorités aient une voix dans le monde d’aujourd’hui, en leur apportant confiance en eux. On soutient cette belle initiative, qui s’inscrit totalement dans les valeurs de Paulette. 

Une ligne beauté Less is More

Melyon se concentre sur les problèmes couramment rencontrés par les personnes à la peau foncée, tout en convenant à tous et toutes. Avec des racines en Afrique de l’Ouest, la marque de lifestyle scandinave est un joli cocktail entre nature, éthique et science ! 

La ligne beauté possède quatre produits, qui sont les bases de chaque routine de soin :  un lait nettoyant, un sérum detox, une crème de jour et une crème de nuit. Tous contiennent de l’huile de baobab. C’est une huile connue pour être apaisante, nourrissante, régénérante, et réparatrice. Elle est riche en vitamines C et est antioxydante. Cette gamme beauté est vegan, sans paraben et écologique. Par ailleurs, elle contient d’autres ingrédients naturels, comme le gingembre, la papaye, l’aloe vera, le brocoli… 

Le packaging est entièrement écoresponsable puisqu’il est fabriqué à partir de matériaux recyclables et éco-friendly !

Rendez-vous sur le site Melyon pour plus d’infos sur les produits. 

Article d’Alicia Desrivieres

A.P.C. sort une nouvelle collection en collaboration avec Charlotte Chesnais, pour sa huitième « Interaction ». 

Charlotte Chesnais, créatrice de bijoux de la marque éponyme, contribue depuis quatre ans maintenant en tant que designer prêt-à-porter d’A.P.C. Elle signe aujourd’hui pour la huitième « Interaction » du label. Une série de capsules exclusives dans lesquelles les proches de Jean Touitou, le directeur artistique, donnent leur interpretation de la marque. Catherine Deneuve, Kid Cudi et Gwyneth Paltrow ont déjà participé à ce projet collaboratif. 

A.P.C. x Charlotte CHESNAIS

Pour cette collaboration printemps-été 2021, Charlotte Chesnais imagine des pièces dans deux matières principales : la laine blanche et la maille lurex. On découvre une robe pull à encolure en V dans le dos, un pull à rayures dans un motif chevron bi-matière, un cardigan coupe droite, un blouson en fausse fourrure blanc cassé, deux chapkas en denim et fausse fourrure. Mais aussi un carré de soie, des chaussettes bi-matière et un sac en velours camel à franges.

« Cette proposition, je l’ai voulue assez libre à l’instar de cette maille lurex qui fugue, des pulls jusqu’aux revers des jeans ! Merci de m’avoir octroyée ce pouvoir. Se sentir libre, quel luxe », se réjouit Charlotte Chesnais. 

La campagne a été photographiée par Tom Johnson en Normandie et le modèle n’est autre que Charlotte elle-même. 

Retrouvez la collection dès aujourd’hui sur le site d’A.P.C. !

Article d’Alicia Desrivieres