AU THÉÂTRE : BEN, PRINCE DE L’ABSURDE

Photo, Julien Cauvin

Nouvel ovni de la scène humoristique française, Cédric Ben Abdallah alias Ben est le comique à ne pas manquer en cette fin d’année 2010. Attention, fous rires garantis.
À peine fait-il son entrée sur scène que déjà le ton est donné. Amateur de blague à la Bigard s’abstenir. Au théâtre du Temple, Ben ne donne pas dans le potache, le graveleux ou le scato. Esthète du non sens, amoureux de la contrepèterie, adepte du sans-queue-ni-tête, en quelques années Ben s’est imposé comme l’héritier de Desproges. Déjà surnommé le Prince de l’absurde, ce jeune homme de 31 ans à la voix claire et au regard franc ne laisse personne indifférent. Un tantinet incohérent, magistralement loufoque et délicieusement borderline, dans son spectacle, il multiplie des sketchs à faire pâlir Ionesco.

Entre dissection d’une cuisse de poisson et réflexions philosophiques sur la difficulté de prononcer le mot macarena sans a, Ben crée facilement l’hilarité dans la salle. Pourtant, être comique n’était pas sa vocation première : "Je dis souvent que je fais ce métier parce que j’ai perdu un pari avec un pote mais en réalité c’était juste la meilleure option pour ne pas trop s’ennuyer dans la vie et quand même réussir à payer le loyer", explique-t-il avec un sourire malicieux.

Très jeune, il monte à Paris, enchaîne les petits boulots et prend des cours de comédie au Théâtre Trévise. C’est là qu’il rencontre Tomer Sisley qui l’introduit au Jamel Comédy Club. Il est rapidement remarqué et devient chroniqueur pour l’émission Les Agités du Bocal sur France 4 et pour Le Fou du Roi aux côtés de Stéphane Bern. Depuis la rentrée, Ben remplace Stéphane Guillon tous les matins sur France Inter "C’est une sacrée pression, car se planter devant une salle de 40 personnes ce n’est déjà pas facile mais alors devant la France entière…".

Mais sa vraie passion reste la scène : "C’est le seul endroit où je me sens vraiment moi-même" avoue-t-il sans complexe. Pour l’heure, entre la radio et les représentations quotidiennes, difficile de trouver un moment pour écrire de nouveaux sketchs : "J’écris quand je suis seul et en ce moment j’ai beaucoup de mal à me retrouver seul. Mais j’ai dix mille projets, je veux continuer la radio et essayer de m’améliorer car je ne suis pas très content de moi. Et puis je suis partagé entre l’idée de faire évoluer ce spectacle ou d’en écrire un autre, je ne sais pas encore".

En attendant un prochain spectacle, on court voir celui-ci. Une heure de détente et d’éclats de rire pendant laquelle la logique est mise à rude épreuve.

Questionnaire de Proust
– Trait principal de caractère ? Je suis indécis et je doute beaucoup.
– Défaut principal ? La lâcheté.
– Dernier fou rire ? L’été dernier au Canada avec ma copine, ça commence à dater, c’est inquiétant.
– Film culte ? La Grande Vadrouille.
– Livre de chevet ? La Carte et le Territoire de Houellebecq.
– En boucle dans ton Ipod ? Niagara, je suis dans une période un peu nostalgique.
– Boisson préférée ? La bière.
– Devise ? Vivre pleinement l’instant présent. 
 
 
BEN
Du mardi au samedi à 21h30

Théâtre du Temple – Paris

Réservations – 08 92 35 00 15


Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *