AGITATION AUTOUR DE LA PETITE CULOTTE

La culotte a le vent en poupe, la preuve avec toutes ces nouveautés culottées !

> La Bobette

Quand elles se rencontrent à Montreal, Pauline Guyau et Julia Jais décident de se lancer dans un projet commun : Bobette, qui signifie culotte en québécois, une marque de culottes françaises et artistiques née en 2015 ! La Bobette se construit autour d’un concept mêlant l’art et la mode : la culotte chef-d’oeuvre (un unique modèle de culotte en coton élastane) qui devient un réel support artistique puisque cinq artistes viennent y apposer leur motif pour la première collection (Vanessa Grunbaum, Sarah Vieille, Flore Kunst, Cécile Fleuriet, Noémie Cédille). Bonus : 12% du prix de fabrication est reversé directement à l’artiste.

Site : http://www.labobette.com/

> Body & Clyde

C’est l’histoire d’un couple qui s’est longtemps côtoyé, qui s’est souvent détesté, et qui se retrouve enfin marié. L’histoire d’une rencontre inédite entre 2 basiques du dressing féminin, le T-shirt blanc et la petite culotte noire, qui se lient pour ne former plus qu’un : le Body T-Shirt. Alors oui, c’est un concept un peu #WTF mais au final, pas plus que le jean ultra troué ou les sourcils colorés hein !

Site : https://body-and-clyde.com

> Culotte pour les règles

Quels sont les deux plus gros problèmes que rencontrent les femmes lors de leur règles ? Le premier, c’est certainement de prévoir à quel moment les règles vont débarquer et donc éviter de se retrouver avec un pantalon tâché ou une chaise pleine de sang. Et le deuxième, essayer par tous les moyens de garder sa serviette en place la nuit, quand on dort, ou quand on fait du sport, qu’on bouge trop etc.

Du coup, pour parer à ces soucis, Crystal Etienne a créé des culottes qui permettent aux serviettes hygiéniques de rester en place. Il s’agit de PantyProp.

> Dim moi que je te plais !

Écrite et réalisée par la comédienne Baya Rehaz, Dim présente sa première websérie et c’est… culotté ! Baya Rehaz, vous la connaissez peut-être à travers sa série « Paris un jour de… ». Ici, elle campe le rôle d’Inès, jeune citadine de 30 ans qui n’a pas froid aux yeux et qui ose draguer les hommes. Divisée en trois épisodes (« Dim moi que je te plais », « Dim moi que tu veux me revoir » et « Dim moi que tu vas me rappeler »), cette première web-série de Dim illustre à la perfection la femme d’aujourd’hui, fraîche, authentique, drôle et avec de l’esprit.

Retrouvez les nouveautés Dim du Printemps-Été 2016 dans les 3 vidéos.

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *