AËDLE OUVRE SA PREMIERE BOUTIQUE A PARIS

"Transcender la fonction et donner au casque audio la valeur émotionnelle qu’il mérite." Voilà le pari que se sont lancés il y a de ça maintenant deux ans Raphaël Lebas De Lacour et Baptiste Sancho, fondateurs de la marque Aëdle.

Leur but était simple : faire que design et qualité sonore se rejoignent dans un seul et même casque audio. Mission accomplie, leur casque VK-1 Valkyrie combine performance audio et un design inspiré de l’industrie aéronautique et de l’héritage du luxe français.

Mais pourquoi ce casque plutôt qu’un autre nous direz-vous ? Et bien déjà parce que Aëdle (qui veut dire noble en danois) se différencie grâce à l’usage de matériaux nobles justement et par un savoir faire traditionnel. Assemblés à la main en France (en Bretagne précisément), les VK-1 symbolisent ainsi la french touch en matière d’accessoires audio de qualité.

Aujourd’hui, avec déjà un millier de casques vendus sur internet, la marque séduit et convaint des acheteurs du monde entier. D’ailleurs, l’ouverture aux marchés extérieurs constitue l’une des priorités d’Aëdle pour les prochains mois. On peut d’ores est déjà vous dire que les boutiques Ralf Lauren à NYC, Harrods et Selfridges à Londres ou encore Restir à Tokyo ont prévu de vendre ces petites merveilles hi-tech en octobre. 

En attendant, la marque ouvre sa première boutique à Paris ce mercredi 18 septembre au 18 rue Charlot dans le 3ème arrondissement. Paulette a eu la chance de la découvrir avant tout le monde et croyez-nous, le magasin est un petit écrin qui ravira les esthètes. Les affiches au murs sont imprimées sur de l’aluminium et rappellent la matière des casques, quant aux casques, ils sont espacés pour permettre une prise en main et un test aisés. Branchez votre ipod et savourez. 

>Disponibles en deux versions :noir Carbon et marron. Casque en aluminium et coussinets cousus main en cuir d’agneau. 

Prix : 350 euros. Oui, on sait, ce n’est pas donné. Mais pensez au sourire de votre Georges quand il découvrira ce petit bijoux… Ou pensez au votre quand Georges vous l’offrira, au choix !

Facebook 
Twitter

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *