ACTUELLEMENT : WE ARE 4 LIONS


Dans son film sorti le 8 décembre sur les périples d’apprentis djihadistes, Chris Morris réussit le pari risqué de faire rire avec un des sujets tabous de notre société : le terrorisme.

We are four lions est une comédie, jusque là tout va bien, une comédie qui s’attache à retracer la trajectoire de cinq puis quatre jeunes islamistes engagés dans le djihad et déterminés à tout faire exploser, c’est ici que les choses se corsent. Chris Morris est déjà un animateur polémique à la télévision britannique en 2007 quand il commence à vouloir faire des recherches sur les islamistes. À la sortie du film en Grande-Bretagne, Chris Morris devient "The Most Hated Man in Britain". En attendant la sortie US qui s’annonce tout aussi polémique, le film débarque sur nos écrans français et propose "une démystification du terrorisme par l’absurde" comme le titrent les Inrocks. Au-delà de ces polémiques qui servent, plus qu’elles ne desservent le film, entre satire et enquête journalistique, We are four lions reste un film à voir pour rire et réfléchir non pas seulement au terrorisme mais à la façon dont nos sociétés le stigmatisent.

Ça commence par une vidéo, une vidéo amateur mettant en scène un jeune djihadiste exposant ces revendications. Images vues et revues d’un homme en arme et en colère qui justifie l’utilisation de l’une par et pour l’autre. Mais cette image annonce déjà une faille, l’arme redoutée est ridiculement petite, elle est fausse évidemment, mais surtout destinée aux enfants.

Le film ne sera ainsi qu’une suite de ce type de scène à la fois empruntes d’une réalité médiatique et profondément décalées. Nous suivons le périple de cinq, puis quatre, puis trois, puis deux, puis un lion(s) résolument drôles, bêtes et dangereux parce qu’assurément paumés entre l’image que les médias mais aussi leur communauté leur collent et celle à laquelle ils répondent. Cette dérive canalisée par le flux médiatique se finit en costumes comme pour un carnaval des animaux (si on admet que les Tortues Ninja en font partie).

Ça se termine ainsi, comme cela avait commencé, par des séries de vidéos, celles des apprentis djihadistes mais aussi celles des caméras de surveillances qui nous rendent tous plus ou moins coupables de ce qui pourrait arriver, qui arrivera peut-être et qui sera filmé.

 

WE ARE FOUR LIONS :: Chris Morris

Actuellement en salles

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW