ABDOMINETTES : LE STREET GOLF

 
Un jour, je me suis levée avec une envie particulière : jouer au golf ! Il fallait donc que je me mette en branle et réfléchisse à ce qu’il fallait comme tenue et matos pour ne pas ressembler à une grosse quiche sur le green.
 
J’ai pris un papier et y ai noté les idées préconçues sur le golf :
 
1. Le golf, c’est pour les riches.
 
En réfléchissant, et surtout en me connectant sur mon compte en banque qui présente un déficit comparable à celui de la France, mes rêves de jolis greens bien tondus se sont éloignés.
 
2. Le golf, c’est un style vestimentaire très BCBG.
 
Le golf pour moi c’est des pantalons à pinces et des pulls en col V. Je suppose que mes baskets Adidas montantes, corail et bleu, ne sont pas ce qu’on peut qualifier de bon chic bon genre. La seule tenue qui pourrait donc convenir c’est mon pantalon pseudo classe acheté chez Kiabi et un polo blanc caché dans l’armoire et que je ne mets jamais. On n’est pas rendus !
 
Mais, par chance, en faisant des recherches sur internet pour essayer de confirmer mes deux idées reçues, je suis tombée sur un blog parlant d’une discipline qui s’appelle le Streetgolf, allias le golf dans la rue.
 
> Le Street golf, c’est quoi ?
 
Ça se joue n’importe où, n’importe quand, mais pas n’importe comment. Comme au golf, il y’a des règles, plus ou moins similaires.
Seule principale différence : les trous deviennent des cibles constituées par le mobilier urbain (statues, poubelles, bouches d’égouts, canette, bancs…)
  La SECURITÉ des personnes et le RESPECT du mobilier doivent absolument être respectés. Même si les adeptes du streetgolf sont urbains, ils ne sont pas pour autant des vandales en puissance.
 

 
Sur internet, j’apprends qu’on peut pratiquer cette discipline vraiment partout : "Play anywhere play streetgolf". De plus, le matériel requis est minime, un sandwedge (un club assez facile à utiliser au golf et pas cher). Mon compte en banque est sauvé et je peux garder mes Adidas.
 
Seul problème, il faut des balles spéciales qui sont élaborées pour ne pas casser les vitrines, les vitres, les voitures ou encore les dents des petites vieilles. Mais bingo, il se trouve qu’il existe des associations qui organisent des sessions de Street Golf dans bon nombre de villes de France, dont Lille. Ni une ni deux, j’envoie un mail à Urban Green Lille et le responsable, Nicolas (ndlr : champion de France de street golf), m’invite gentiment à les rejoindre pour leur prochaine session.
 
Il faut être honnête, mes débuts n’ont pas été probants. Mais après 6 mois d’entraînements, 2 compétitions nationales et une dévotion complète à la discipline, je peux maintenant faire trembler Tiger Wood !
 
> Si vous aussi, Paulette et Georges, vous souhaitez pratiquer le Street golf, rendez-vous sur http://lilleurbangreen.wordpress.com/about  pour plus d’informations.
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *