5 TRUCS QU’ON ESPÈRE SECRÈTEMENT DE LA DERNIÈRE SAISON DE GAME OF THRONES

Le 14 avril au soir sera diffusé le premier épisode de la huitième et ultime saison de Game of Thrones. Un jour qui marquera la fin d’une attente interminable de presque deux ans. S’il y a un paquet de choses évidentes auxquelles on attend une réponse, voici 5 trucs secondaires qu’on aimerait secrètement qu’il se passe dans les semaines à venir.

Les retrouvailles d’Arya et Gendry

Jusqu’à la saison dernière, on avait laissé Gendry sur une vieille barque après s’être fait sucer le sang par Mélisandre, aussi à l’origine de la mise à mort crève-cœur de Shireen Baratheon, fille de Stannis, et de la résurrection de Jon Snow. Un personnage aux nombreuses facettes, donc, et à la plastique plutôt canon qui nous a inspirées un bon nombre de rêves torrides. Mais revenons à nos moutons. Gendry, c’est l’apprenti forgeron, bâtard de Robert Baratheon (soi-disant, certains pensent qu’il serait en réalité fils de Rhaegar Targaryen et d’Elia Martell, voire même fils légitime de Cersei), qui s’est enfui de King’s Landing avant de se faire trucider par la garde du roi, et avec qui Arya s’acoquine quand ils sont capturés par les membres de la Brotherhood without Banners.

Crédit : Capture d’écran/HBO

Accessoirement ex Chris de Skins, il est un plus âgé qu’elle (rien d’illégal, pour une fois) et on devine rapidement une attirance bonne enfant mais prometteuse entre les deux. Pendant trois saisons, on s’est donc rongé les sangs en se demandant où diable était l’énergumène, rescapé d’une mort certaine grâce à la fuite organisée par Sir Davos, pirate aux doigts coupés et père spirituel d’un bon nombre d’entre nous. Ce n’est que dans la saison 7 qu’on le retrouve enfin, de nouveau forgeron à King’s Landing (il faut croire qu’il n’aura pas rencontré d’embûches sur son navire de fortune) alors que Sir Davos vient le chercher pour qu’il rejoigne ses rangs et monte à Winterfell régler son compte au Night King.

Qui dit Winterfell, dit Arya, et donc potentielles retrouvailles par -30 °C. Il est l’un des seuls à avoir encore un peu d’humanité dans sa personnalité, et pourrait redonner le sourire à notre héroïne préférée. Surtout, elle mérite bien de le retrouver avant de se faire transformer en White Walker, décapiter par Cersei ou bouffer par un dragon, un sort prévisible étant donnée la passion des scénaristes pour ce qui est de tuer tous les personnages qu’on aime profondément.

Un peu plus de cul entre Grey Worm et Missandei

Le cunnilingus le plus célèbre de l’histoire des séries nous a marquées, et à juste titre. Grey Worm et Missandei ont sûrement la relation la plus saine des Seven Kingdoms : pas d’inceste (connu ou non) et pas de mariage forcé à son origine. Ils sont juste tombés amoureux parce qu’en plus d’être intelligents et touchants malgré leur silence, ils sont aussi extrêmement beaux. Et puis ils ont l’air de passer à travers les mailles du filet de la faucheuse, ce qui n’est clairement pas donné à tout le monde en ces terres fantasmées.

Crédit : Capture d’écran/HBO

Seul souci anatomique : Grey Worm étant un Unsullied, il n’a pas d’organes. Mais il a une langue. Et dieu sait qu’il la manie comme personne. On (enfin moi sans aucun doute) a des frissons rien qu’en repensant à la scène tamisée, qui a pris place juste avant qu’il ne parte au combat, où il a fait jouir sa promise avec sa bouche. Bon certes, l’ambiance sera peut-être moins au sexe maintenant que tout le petit monde est parti direction le mur – ou ce qu’il en reste – quoique ça semble aussi être une bonne façon de se dire au revoir/de garder l’envie de vivre/d’entendre nos prières. Vive le plaisir féminin !

Que Daenerys dégonfle légèrement ses chevilles

Et que ça balance ses 223 titres à chaque fois qu’elle rencontre quelqu’un, et que ça devient orgueilleuse quand on parle du trône de fer et qu’on ose proposer une alliance pour sauver la planète, et que ça condamne à la mort par dragon dès qu’on l’a contrariée. Daenerys a carrément vrillé depuis le jour où des milliers d’esclaves l’ont soulevée et baptisée « mhysa » (mère, en français) quand elle les a libérés, façon Michael Jackson au stade de France en d’autres temps (pré-décès et scandale pédophile). Elle ne passe plus les portes avec son melon, et commence à nous gonfler sévère.

Crédit : Capture d’écran/HBO

Alors oui, elle slay parce qu’elle sait ce qu’elle veut, qu’elle commande une armée et des dragons et qu’elle a les plus beaux cheveux à la ronde. Et effectivement, ça se respecte plutôt deux fois qu’une. Mais elle a failli passer à côté de l’alliance du siècle par fierté, en oubliant de se rendre compte qu’on a changé de combat, et que le trône de fer est devenu légèrement moins prioritaire depuis qu’une équipe de Mister Freeze menace sérieusement le pays. Heureusement qu’elle a fini par dire oui à Jon Snow pour partir combattre avec lui – il faut dire qu’il est plutôt doué en négo.

Dernier point mais pas des moindres : elle ferait mieux de ne pas trop faire la maligne car sa légitimité au trône risque d’être plutôt chamboulée une fois qu’elle se rendra compte que Jon est le fils de Rhaegar Targaryen et de Lyanna Stark, donc son neveu, et que leur gosse s’il en est sera certainement la ou le digne héritier.e de ce monde de dingue – pourtant si passionnant.

Que Brienne of Tarth soit enfin reconnue comme la reine qu’elle est

Petit rappel histoire qu’on soit sur la même page : en plus d’être le personnage le plus loyal de la série, qui brille clairement parmi toute la liste de faux-jetons qui peuplent les environs, Brienne s’est également BATTUE AVEC UN OURS, juste avant que Jaime ne revienne la chercher. Rien que pour ça, elle mérite une énorme couronne. C’est en tout cas ce qu’on pense et on n’est pas les seules : Tormund aussi la verrait bien régner sur son royaume.

Crédit : Capture d’écran/HBO

Ce dernier est cependant plutôt mal en point, le mur a l’air de s’être effondré pile à son niveau, scène quasiment piquée à Titanic au moment où l’affreux majordome de Cal se retrouve à la fissure du bateau. Mais bref. On le sait, personne n’est jamais mort dans Game of Thrones tant qu’on ne l’a pas vu rendre son dernier souffle. Il reste donc de l’espoir.

Pour revenir à Brienne, on doute bien sûr qu’elle s’assoit un jour sur le trône de fer (quoique sa chevelure platine pourrait faire l’objet de suspicions targaryennes), mais ce qu’on espère c’est qu’elle soit enfin récompensée et reconnue à sa juste valeur de personne incroyablement géniale.

Que Samwell Tarly défonce le Night King

Pour l’instant, sa cote doit frôler les 200/1. On parie davantage sur Bran Stark (aussi connu sous le charmant quolibet de Three-Eyed Raven, ou Corneille à trois yeux) ou Jon Snow. Sauf que Sam est celui qui a découvert que le verre de dragon était la seule façon jusqu’ici de décimer un White Walker et que ça ne lui ferait sûrement pas de mal de se taper une action un peu héroïque pour une fois, afin de rabattre le caquet de son père, récemment transformé en barbecue par Daenerys, mais qui l’a descendu en flèche toute sa vie.

Crédit : Capture d’écran/HBO

Sam a passé son temps à s’occuper des autres et à servir Jon, à l’avertir de ses découvertes et du danger pour qu’il devienne le meneur qu’il est aujourd’hui. C’est aussi à lui que Bran confie l’origine royale de Jon. Il mérite son moment de gloire, et de coiffer tous les héros au poteau.

Article de Pauline Machado

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW