5 TIPS À SE REMÉMORER TOUTES LES VACANCES POUR UN ÉTÉ ÉCOLO

Vous venez tout juste d’enlever votre dernière paire de mules pour marcher pieds nus dans le sable chaud… mais pas question de s’arrêter sur un mégot ! Voici 5 tips pour profiter d’un été écolo.

Pour profiter des vacances on opte pour un été écolo ! 
Crédit : Toa Heftiba on Unsplash
Cette année, on opte pour un été écolo !
Crédit : Toa Heftiba on Unsplash

1 – Attention aux déchets

Bouteilles d’eau, pique-nique dans la nature ou longue journée à la plage… Plus encore que le reste de l’année, l’été est une saison propice aux déchets. C’est donc aussi la période où il faut faire encore plus attention ! Mais pas de panique, en plus des poubelles qui fleurissent partout dans les lieux touristiques de l’Hexagone, on a quelques tips écolos pour vous.

Pour flâner au marché du bord de plage ou pour les petites courses à la ferme locale, on ne le présente plus, n’oubliez pas votre tote bag. Et si ce que vous voulez, c’est de la nouveauté, vous pouvez aussi opter pour le filet. Même démarche pour la bouteille d’eau. En été, on n’oublie pas de s’hydrater, mais inutile d’acheter des tas et des tas de bouteilles en plastique. On mise sur la gourde en verre ou en inox qui garde le frais ! Et si vous n’êtes pas très motivez pour boire l’eau du robinet sans filtre, équipez vous d’un morceau de charbon.

Enfin, ne jetez pas vos mégots de cigarettes au sol, il n’y a rien de plus désagréable et ils finissent souvent dans les cours d’eau qui nous entourent. Que ce soit la mer, la rivière la plus proche ou à plus long terme dans les nappes phréatiques. De plus, n’oubliez pas que chaque année, les mégots de cigarette sont à l’origine de nombreux incendies. Mais on a la solution toute trouvée : le cendrier de poche !

2 – Attention à la bonne crème solaire

Ce geste paraît anodin sur la plage, celui de s’étaler de la crème solaire. Pourtant, depuis des années les scientifiques tirent la sonnette d’alarme : l’habitude n’est pas très écolo. Ils mettent notamment en avant les filtres utilisés dans ces produits. A l’intérieur, des molécules attaquent les coraux, provoquant leur mort, sans parler de la faune des océans. On sait aussi que l’UFC-Que Choisir a dévalué une partie des crèmes solaires bio, mettant en avant leur faible efficacité contre les UVA. Il n’y a pas de solution miracle, tout est dans le juste milieu. On ne lésine pas sur les protections solaires, cependant on évite avant de faire trempette et on se rince avant la baignade !

3 – Et les insecticides ?

On ne les aime pas beaucoup, ces petites bêbêtes. En effet, l’été rime souvent avec moustiques, tics, ou guêpes… nos grands ennemis. Alors hop, on dégaine notre insecticide le plus coriace. Problème, ces produits ne sont pas très écolos, pas très bons pour la santé et affectent souvent les insectes qui ne nous dérangent pas vraiment. Si vous ne voulez tout de même pas être dérangé.e, rassurez-vous : il n’est pas question de ne plus rien utiliser du tout. Le baume du tigre blanc ou les recettes de bocaux à bougies sont aussi très efficaces, naturels et respectueux. Un peu d’eau dans un bocal, des agrumes, du romarin, des huiles essentielles, une bougie, on allume et le tour est joué !

Bye bye les moustiques par Naturalia.
Crédit : Naturalia
Bye bye les moustiques par Naturalia.
Crédit : Naturalia

4 – Tout doux sur la clim

Vous le savez sûrement déjà mais la clim n’a rien d’écolo… On sait, il fait chaud, très chaud et ce n’est pas très agréable quand il suffit d’appuyer sur un bouton pour que ça aille mieux. Les climatiseurs consomment énormément d’énergie et contiennent des fluides très nocifs pour le climat. Entre nous, il y a des situations où il n’est pas impossible de s’en passer. Quand il fait vraiment trop chaud, le site YouMatter rappelle qu’il ne faut pas excéder les 5 degrés de différence de température.

5 – A pattes ou à vélo, c’est plus écolo

C’est bien connu, les transports sont ce qui pollue le plus en France. Et quel meilleur moment que l’été pour se mettre à la mobilité douce ? Alors à pied, à trottinette, en skate ou à bicyclette : avec Paulette, on ne se prive pas ! En plus de sauver la planète à son échelle, c’est bon pour la santé et on profite du soleil et des paysages. On fonce !

Article de Aurélie Rodrigo

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.