5 EXPOS PEINTURE À VOIR À PARIS EN SEPTEMBRE

Septembre rime avec rentrée. Mais au lieu de regretter la plage et le Sud, si vous vous tourniez vers les événements qui n’attendent que vous à Paris ? Découvrez 5 expos de peinture qui commencent en septembre 2019 dans la capitale française.

Musée d’Orsay par Robin Garnier/Unsplash

Francis Bacon en toutes lettres

Le portraitiste Francis Bacon est mis à l’honneur au Centre Pompidou à partir du 11 septembre 2019, jusqu’au 20 janvier 2020. Pour cette rétrospective, le musée met l’accent sur le rapport entre les créations de Bacon et celles de son immense bibliothèque (un inventaire réalisé par le Trinity College de Dublin recense plus de mille ouvrages). Amoureux de la peinture et de la littérature, vous retrouverez deux décennies du travail de Bacon, de 1971 à 1992, ainsi que Nietsche, Eliot ou Conrad. C’est l’occasion de s’émerveiller devant les œuvres d’un grand peintre britannique, plus de vingt ans après la dernière grande rétrospective qui lui ait été consacrée en France (en 1996 au Centre Pompidou).

Du Douanier Rousseau à Séraphine. Les grands maîtres naïfs

Le musée Maillol s’intéresse pour sa part aux artistes qui rêvaient en couleurs. Les « maîtres naïfs », tels qu’Henri Rousseau et Séraphine Louis, étaient aussi connus sous le nom de « primitifs modernes ». Loin des académismes, ils ont renouvelé la peinture de l’entre-deux guerres. L’exposition au musée Maillol permettra aussi au public de découvrir des peintres souvent oubliés, tels qu’André Bauchant ou Camille Bombois, du 11 septembre 2019 au 19 janvier 2020.

L’âge d’or de la peinture anglaise de Reynolds à Turner

Le musée du Luxembourg est allé chercher des toiles de l’autre côté de la Manche pour cette exposition du 11 septembre 2019 au 16 février 2020. Grâce aux prêts de la Tate Britain, des œuvres réalisées par Joshua Reynolds, Thomas Gainsborough ou encore J.M.W. Turner entre 1760 et 1820, pourront être contemplées lors de l’exposition. Ces peintres britanniques, aux styles bien différents, ont bénéficié de l’intérêt du roi George III pour les arts et de la création de la Royal Academy of Arts, en 1968.

La collection Alana, chefs-d’œuvres de la peinture italienne

Du 13 septembre 2019 au 20 janvier 2020, le musée Jacquemart-André tourne son regard vers l’Italie. Il dévoilera la Collection Alana, une mine d’or de toiles de la Renaissance italienne rassemblées par Alvaro Saieh et Ana Guzmán. Admirée par les historiens de l’art mais peu connue du grand public, cette collection privée n’a encore jamais été exposée. On pourra y découvrir plus de 75 pièces signées des maîtres Fra Angelico, Lippi ou encore Véronèse, certaines n’ayant encore jamais été révélées à une telle audience.

Degas à l’Opéra

Edgar Degas a peint les danseuses de l’Opéra de Paris à tous moments, de la répétition à la représentation en passant par l’attente en coulisses. Si les ballerines sont un élément incontournable de sa peinture, elles ne sont pas les seuls aspects de l’Opéra à avoir fasciné l’artiste. Degas s’est aussi intéressé à des chanteurs, musiciens, spectateurs… Le musée d’Orsay consacre ainsi une exposition à la relation toute particulière de Degas avec l’Opéra de Paris au XIXe siècle. À découvrir du 24 septembre 2019 au 19 janvier 2020.

Article par Juliette Cardinale

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW