5 DESTINATIONS À BOOKER POUR UN BREAK EN SEPTEMBRE

La plupart des gens prennent des vacances pendant les mois d’étés dits conventionnels – on entend par là juin, juillet ou août. Cependant, partir un peu plus tard présente d’énormes avantages : moins de foule, plus de sérénité, des petits prix, des températures en baisse et potentiellement des bons plans de la part des compagnies aériennes ! Si vous avez la chance de partir en septembre, ou si vous hésitez encore, voici 5 destinations à booker pour un break à la rentrée.

En Europe

Lisbonne est l’une des destinations les plus populaires d’Europe ces derniers temps. Et pour cause ! Les prix minis de la capitale portugaise, l’ambiance festive et colorée qui y règnent en font un séjour forcément réussi. Quoi de mieux que de partir quand les températures s’adoucissent, que les touristes sont rentrés chez eux, et que les journées sont encore longues ?

Transavia propose des tarifs particulièrement intéressants pour cette destination.  

Ibiza est connue pour ses grosses fiestas, et semble de prime abord ne pas rimer avec le repos et la détente que l’on recherche pendant nos vacances. Or, l’île des Baléares dispose de nombreuses petites criques paisibles, de sentiers de randonnées, ainsi que de villages mignons et préservés. Lorsque les fêtards ne seront plus sur place, à vous le paradis et ses trésors culturels et historiques insoupçonnés.

Billets d’avion dès 34 euros avec Transavia pour aller à Ibiza.

La Sicile est une autre destination qui allie richesse historique et culturelle avec cadre de rêve. Située au carrefour entre l’Italie et la Tunisie, la région a connu de nombreuses civilisations et présente énormément de monuments historiques à admirer, sans parler de ses paysages naturels. Découvrez le volcan de l’Etna, des sites archéologiques et des palais sous le beau temps quasi permanent de cette île italienne.

Aux Etats-Unis

New York connait une forte période de chaleur en ce moment avec des températures pouvant dépasser facilement les 40 degrés. On a nullement envie de s’exposer au cagnard, ni de tomber malade en alternant chaleur caniculaire et musée climatisé à l’américaine (comprendre glacial). Les choses devraient se calmer dans un mois ou deux, ce qui tomberait à point pour un petit séjour. The Big Apple nous éblouit par son énergie, et toute son offre artistique, gastronomique et culturelle. Chaque quartier, de Soho, à Brooklyn en passant par Harlem est unique et vaut le détour. Sans parler du MoMa, MET, Guggenheim et on en passe : vous l’aurez compris, ici, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer.

Voyagez à prix réduits avec Air France ou Delta Airlines.

Si vous êtes plutôt côte ouest que côte est, cap vers San Francisco. Connue pour sa tolérance, son ouverture d’esprit, tant sur les questions de société que d’environnement, San Francisco fait figure d’exception dans le paysage américain. La ville californienne à l’ambiance bobo ne manquera pas de vous séduire par ses grands musées, ses restaurants, ses cable cars et sa nature. Là-bas, pas de risque de surchauffe, puisque San Francisco présente aussi un climat atypique qui lui a valu le nom de fog city. Prenez le temps de déambuler dans les rues, vous allez goûter au farniente.

Paris Orly – San Francisco à partir de 169 euros avec French Bee.

Bon voyage !

Article de Inès Huet

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW