4 BONNES RAISONS DE SE METTRE AU NESTING


But first, c’est quoi le nesting ? On vous l’explique rapidement avec un petit cours de langue : nesting vient de l’anglais « nest », littéralement « nid ». Vous l’aurez compris, le nesting consiste donc à rester chez soi et à ne rien faire ! Enfin ne rien faire, c’est un grand mot… le nesting, c’est plutôt l’occasion de s’adonner à des activités que l’on néglige habituellement dans le rythme effréné de la vie… fast life, comme on dit ! À la rédac, on adore cette nouvelle pratique ultra-tendance et on vous a recensé 4 bonnes raisons de ralentir vous aussi :

1. On prend soin de soi

 
Rester chez soi c’est avant tout se donner le temps de décompresser et de se retrouver au calme, à l’abri de l’agitation du quotidien. On vit dans une époque où tout va si vite que les moments où l’on se retrouve seule (#posée) sont devenus rares ! C’est pourquoi, plutôt que de constamment vouloir remplir son agenda et sa vie sociale, chérissons ces instants passés en notre propre compagnie…

 

Une publication partagée par @mavi_igne le 18 Juil. 2018 à 11 :57 PDT




Se mettre au nesting, c’est l’occasion de cultiver ses talents : on apprend à coudre ou à broder, on teste de nouvelles recettes de cuisine (si le livreur Deliveroo voyait ça, ça le ferait bien rire) et on invite nos amis ou notre famille à nous rejoindre pour la dégustation (on goûte tout de même avant, faudrait pas les empoisonner). Le soir, on assume sa flemme d’aller en boîte et on troque la douche de bière avec un bain moussant, faites péter les bath bombs !

 
2. On prend soin de son chez soi
 
Rester à la maison tout le week-end (ou toute la semaine, si vous le sentez), c’est l’occasion de prendre soin de son chez soi et de le transformer en son petit nid douillet.

 

There is something about bright and colorful accents that make my home feel happy..yellow and green..sunshine and nature’s palette.. create a fun feel for spring and summer. A few pops of yellows and gold, fresh and faux stems, and spring elements have transformed my living room..and the best part is I was able to use many things I had in my decor stash!???????????? Are you making any changes to your home for spring? Do you love color or prefer a neutral space? ???????????? . . . #springdecorating #decoratingideas #colorpop #yellowandgreen #americanfarmhousestyle #entryway #betterhomesandgardens #cottagesandbungalows #mycottageinstincts #kalanchoe #greenglass #freshandnewdecor #makehomeyourhaven #myfarmhouseswagger #myfarmhousevignette #springinspo #livingroomdecor #bhghome #colorfuldecor #interiorinspo #cottagestyle

Une publication partagée par asimplystylednest (@asimplystylednest) le 10 Avril 2018 à 1 :16 PDT




Ajoutez de la couleur aux murs avec une galerie de photos et apportez chaleur et douceur à l’aide d’un tapis, et en éparpillant de jolis coussins brodés par vos soins un peu partout ! Rester chez soi donne aussi l’occasion de prendre soin de ses plantes, surtout si on a un jardin. Car elles sont vraiment un élément de décoration essentiel, et pour maintenir une esthétique cocooning sur Instagram, il faut les chouchouter !




Pour ça, on leur offre surtout de la lumière. Le temps d’exposition est variable selon les plantes mais il est primordial. Elles nécessitent pour la plupart d’être arrosées 2 à 3 fois par semaine mais encore une fois, c’est à vérifier avant de commettre l’irréparable et de noyer nos précieux compagnons verts !




Les cactus, par exemple, n’ont besoin d’eau qu’une fois par mois. On prend aussi le temps de réparer ce meuble qui vacille dangereusement depuis 3 ans déjà, et on s’adonne à de nouvelles expériences DIY décoration. Laissez libre cours à votre imagination, le principal c’est de se sentir à l’aise à la maison !

 
3. C’est bon pour la santé 
 




Rester chez soi, c’est aussi entamer une détox de ce stress extrêmement nocif pour le moral et le cerveau, et qui malheureusement est toujours présent dans notre routine. Car lorsque l’on est confronté au stress et à l’angoisse, le cerveau secrète une hormone appelée cortisol dont le but est de nous envoyer un coup de fouet pour surmonter le danger. Plutôt cool, non ? Oui mais le couac c’est qu’en cas d’excès, cette hormone est également responsable de problèmes médicaux comme l’hypertension ou le diabète, et qu’elle favorise aussi la prise de poids… pas chouette ! En restant à la maison, on limite les sources de stress et on renoue avec son horloge biologique…




On a beau être des Supers Nanas, faut quand même savoir chiller ! 

 
4. On fait des économies
 
Rester chez soi est aussi synonyme d’économies ! Même s’il ne s’agit pas du but premier du nesting, on ne peut vous cacher qu’on est bien reconnaissant envers cette pratique car elle nous remet sur le droit chemin et nous empêche de faire cramer la carte bleue dans les bars tous les week-ends… Eh oui, les cocktails ça coûte cher ! Ils seront tout aussi bons (on peut essayer) faits maison entre copines, et vous pourrez même les personnaliser… Qui sait, peut-être qu’un vrai bartender sommeille en vous ?

 
Dorénavant, ne culpabilisez plus de préférer le confort de votre intérieur à la folie des boîtes de nuit ! 

> Article de Françoise Lesne

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.