YÜYÜ, UN AIR DE VACANCES DANS VOTRE INTÉRIEUR


Prononcé “Youyou”, la marque YÜYÜ propose des accessoires de décoration en provenance de Marrakech : paniers, tapis, tabourets, vous trouverez forcément votre bonheur sur cet e-shop ensoleillé ! Ou comment prolonger l’été !



Paulette : Peux-tu te présenter en quelques mots ?
J’ai 26 ans et je travaille à Paris pour le magazine Glamour en tant que styliste. Forcément je suis une mordue de mode. Je me suis plus récemment penchée sur la déco, sans doute parce qu’avec l’âge je deviens enfin une femme d’intérieur… Et puis c’est une sorte d’échappatoire.

Quand as-tu lancé ta marque ?
J’ai lancé ma marque en septembre 2016.

Pourquoi avoir sauté le pas ? Quel a été le déclic ?
Mes parents vivent depuis plusieurs années à Marrakech. A chaque fois que je m’y rends, mes amies me font des commandes : “Trouve-moi un beau tapis pour mon nouvel appartement”, “Je rêve d’un mix de coussins en kilim sur mon canapé”. Du coup, à force de chiner et marchander pour elles, j’y ai pris goût. L’été dernier j’ai commencé à sérieusement me pencher sur la question. La demande était plus forte que l’offre, il fallait que j’apporte ma pierre à l’édifice. Je connais aussi la frustration de partir en voyage et de ne pas pouvoir rapporter des objets trop volumineux à cause de l’excédent de poids des bagages. J’aime l’idée qu’en un clic on puisse se procurer une pièce unique, sans avoir à marchander ni à payer l’overweight.



Le nom, ça vient d'où ?
J’avais envie de quelque chose de facile à retenir et d’accrocheur. Le youyou c’est un cri de joie poussé par les femmes d’Afrique du Nord. Ça symbolise la joie et la fête. Comme beaucoup de produits sont fait à la main par des femmes berbères, c’était le nom idéal pour leur rendre hommage.

Comment trouves tu toutes ces créations ?
C’est simple, il n’y a que des choses qui plaisent d’abord à moi. A chaque fois que j’expédie un produit, il faut que j’aie une sorte de déchirement “Et si je me le gardais pour chez moi…”. A Marrakech, je vais directement auprès des artisans, que ce soit pour les corbeilles, les couvertures ou les tabourets. Avec eux, je peux échanger et créer en fonction de mes envies et de la demande. Je m’inspire évidemment des tendances déco mais j’essaie aussi de créer un univers propre à ma marque. Des petits objets simples, faits de matières brutes, qui viennent égayer le quotidien.



Quelles sont tes inspirations ? Des destinations ensoleillées j'imagine...
Tout est tellement inspirant au Maroc. Les couleurs, les motifs, les odeurs… Il suffit que je me ballade dans les souks ou dans les montagnes pour trouver de nouvelles idées. Je jette également un œil aux comptes rendus “Maison et Objet”. Et puis la mode m’inspire aussi, je baigne dedans tous les jours.

Quels sont tes projets ?
Comme je stocke tout chez moi, je me suis vite retrouvée un peu à l’étroit dans mon petit appartement. Du coup j’ai du trouver plus grand. Dès la rentrée, j’aimerais collaborer avec une boutique parisienne de décoration ou un concept-store. Le toucher est un important dans l’acte d’achat. Ce serait pour moi l’opportunité de faire découvrir mes produits autrement. Et dans mes rêves les plus fous, j’adorerais une boutique dans Paris, remplie de coups de cœur et de créations bohèmes.

Une dédicace aux Paulette ?
Youyouyouyouyouyouyouyouyouyou

Le site de YÜYÜ
Le compte instagram de YÜYÜ
Justine Pinaud

Justine, Rédactrice en chef web, 28 ans, Paris
Une lubie ? La collection de vernis de couleurs douteuses.
Un plat ? La truffade.
Une chanson ? Le générique d’Extrême limite.
Un endroit ? Mon lit.
Une fringue ? Une jupe patineuse.
Une devise ? Rechercher l’extra dans l’ordinaire.
> https://twitter.com/justinepinaud

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.