VOYAGER FAUCHÉ, C'EST POSSIBLE. LA PREUVE


Votre compte est dans le rouge et vous avez renoncé à partir en vacances ? Ne jetez pas l’éponge tout de suite. Suivez nos conseils pour quand même réussir à vous évader cet été…
 
>Un trajet pas cher
 
Le premier problème qui se pose lorsqu'on veut partir en vacances, c'est le trajet. Entre des billets de train qui ne cessent d'augmenter et les prix des vols qui montent en flèche, comment faire ? 
 
Avec Interrail, voyager en train devient plus économique. Le principe est simple : acheter un pass pour faire un certain nombre de trajets en un certain nombre de jours ! Par exemple : en achetant le Global Pass, vous payez 181 euros seulement (pour les – de 26 ans) pour faire 5 trajets en 10 jours, et ce, dans toute l'Europe ! Ça vaut le coup. Et sachez que sur le même principe il existe aussi des pass pour voyager illimité dans tous les pays d'Europe ! 
 
Si vous avez du temps devant vous, les bus sont bien plus économiques. Le service iDBUS de la SNCF propose des prix extrêmement bas : à partir de 39euros pour un aller Paris-Londres, 35euros pour un Paris-Milan. En plus, le wifi est gratuit, il y a des prises électriques, c’est (plus ou moins) confortable, et les bus proposent des départs du centre de Paris. Checkez aussi les promos Eurolines, le bus européen qui réunit toutes les grandes villes (bon, après, faut pas avoir mal au cœur sur la route et supporter de faire 14 heures de trajet par jour, mais ça, c’est une autre histoire). 
 
Pour ceux qui envisagent le trajet comme un moyen de faire des rencontres, le covoiturage est un moyen simple, sympa et très peu coûteux. Le site Blablacar, ayant le réseau le plus développé en France, propose des tarifs très bas : un aller de Paris vers la Normandie à partir de 12euros, Paris- Barcelone pour 60 euros, Paris-Amsterdam pour 35euros. Rassurez vous, on a testé, et les chauffards sont rares.
 
Enfin, pour celles qui ne jurent que par l’avion, on vous conseille de suivre les précieuses recommandations du site Drungli. Vous entrez la date à laquelle vous voulez partir, l’aéroport de départ, et le site vous dit où allez avec des vols à tout, tout petits prix ! Bologne à 30 euros ça ne se refuse pas ! 
 
>Un logement à prix attractifs 
 
C'est gentil, nous direz-vous, mais une fois sur place, comment faire ? Bien sur, pour se loger à peu près confortablement et pas trop cher, il y a toujours les auberges de jeunesse et le camping (une tente, un terrain, un point d’eau. basta). Mais on a aussi trouvé des solutions plus économiques, et un peu plus conviviales et confort (les douches communes qui puent et les toilettes sans PQ, ça fait pas rêver). 
 
Echanger sa maison ou son appartement avec d'autres Paulette et Georges, de villes ou de pays différents, c'est l'idée de beaucoup de sites : SwitcHome, TrocMaison, Echanger sa maison, Echange de maison... Beaucoup d'offres, et donc pas mal de chance de trouver ce que vous cherchez.
Pour ceux qui voudraient se balader, et passer d'une ville à une autre, ou faire des séjours express, squatter le canapé d'une bonne âme semble tout indiqué. Le couchsurfing, basé sur la gratuité et la convivialité, se répand de plus en plus. Proposez votre canapé à des voyageurs de passage, ou allez simplement passer une nuit et planter votre tente chez un des membres du site. Les avis des couchsurfers laissés sur les accueillants, dont les profils sont visibles sur le site, sont rassurants. 
 
Et pour les néo-fermiers, ou celles qui se rêvent en Marie-Antoinette au Hameau de la Reine, il y a le woofing ! L'acronyme wwoof signifie « world wide opportunities on organic farms ». En échange de 4 à 6h de travail par jour, vous êtes nourris et logés chez un agriculteur biologique. Les fermes varient : maraîchage, verger, apiculture, animaux... Il faut s'inscrire sur le site du pays où vous souhaitez vous rendre, payer une cotisation pour avoir accès aux listes de fermes, et hop ! Il ne vous reste plus qu'à contacter vos futurs hôtes. Vous pouvez partir en France aussi bien qu'au Japon, ou même en Australie.
 
Partir en vacances avec un petit budget, c'est donc complètement possible, à condition d'être flexibles et prêts à faire quelques concessions, mais ça vous garantit de sacrées rencontres !
 
 
>Des activités gratos 
 
En vacances, avec la poche un peu vide, on peut vite trouver le temps long. Alors que faire ?
 
Si vous êtes sportifs ou que vous aimez bouger, l'idéal est de profiter de la nature ! Les randonnées sont nombreuses dans notre belle France, mais aussi à l'étranger. Et profitez-en pour faire du geocaching, une chasse au trésor à travers les villes et campagnes de France pour découvrir des indices cachés dans…on vous le donne en mille  !
 
En goguette dans une capitale ou une grande ville ? Beaucoup de musées sont gratuits ! Le site Louvre pour tous établit une liste de tous les grands musées gratuits du monde, et Holidaypayback effectue le classement des meilleurs musées gratuits au monde. Les galeries d'arts sont aussi quasiment toutes gratuites. Pousser les portes d'églises anciennes, entrer dans la cour d'hôtels particuliers, et ne pas oublier de lever les yeux sur les immeubles autour de vous est le meilleur moyen pour s'émerveiller sans dépenser un sous !
 
Sortir et faire la fête peut coûter les yeux de la tête. Sauf si vous commencez par faire des économies en choisissant un club gratuit ! Il y en a à Paris, à Londres, et pour le reste, Google sera votre homme. N'oubliez pas non plus les concerts gratuits, des événements souvent très fréquentés mais où il y a toujours une bonne ambiance !
 
Pour des soirées de vacances plus tranquilles, si le beau temps est au rendez-vous, les séances de cinéma en plein air vous raviront. Les festivals de cinéma gratuits pullulent à Paris, mais aussi à Londres ! Au drive in de Montjuic à Barcelone, il vous faudra en revanche débourser 6euros mais ça vaut vraiment le détour.
 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.