VOYAGE : LES 10 ADRESSES INSOLITES A BARCELONE

Laetitia est française et habite Barcelone depuis 9 ans maintenant. Connaissant la ville comme sa poche, elle nous propose ici un guide des adresses insolites, hors des sentiers battus. 

1/ Les Jardins Mossèn Costa i Llobera

On l’appelle également le jardin de cactus de BarcelLeone, il s’agit d’un grand jardin thématique situé sur la colline de Montjuic. L’entrée est gratuite, on peut y accéder en voiture ou en métro, pour cela il faut descendre au métro Paral-lel et marcher une vingtaine de minutes. On peut y passer deux bonne heures, c’est magnifique, on se croirait un peu dans le désert des Mojaves dans l’ouest des US. Alors en plein été évitez d’y aller à midi, ça tape ! Vous y verrez de nombreuses variétés de cactus provenant de régions désertiques, tropicales et de haute montagne ainsi qu’une belle collection de plantes tropicales originaires d’Australie, d’Arizona, du Mexique, du Maroc etc. Le jardin s’étend sur 3,16 hectares et a été inauguré en 1970. En 1987 le New York Times l’a élu parmi les 10 meilleurs jardins au monde ! Ce beau jardin mérite une petite visite et de là haut on jouit enfin d’une vue magnifique sur le port et la méditerranée.

 

2/ Le Parc de Cervantes

Il est situé dans le quartier de Pedralbes au nord de Barcelone et abrite toute l’année une magnifique collection de roses de toutes les couleurs et sous toutes ses formes : miniatures, rosiers grimpants, rosiers à grandes fleurs… Sur les 9 hectares que compte le Parc, 4 ha sont dédiés aux roses avec plus de 240 variétés de fleurs et 10.000 rosiers! Pendant 2 jours en mai, période où la floraison est à son apogée, le parc accueillele Concours International des roses nouvelles dans un espace aménagé à cet effet. Y sont présentées une centaine de variétés inédites de roses qui participent au concours et qui enrichiront ensuite la collection du parc. C’est la Mairie de Barcelone qui chapeaute tout ça. Les visiteurs sont invités à élire « la plus belle rose citadine » (Rosa Ciudadana). Certaines ont de drôles de noms, il y a la Louis de Funes, la Charles de Gaulle, le rosier Eddy Mitchell…et oui la France est plutôt bien représentée! Mais n’y a pas que les roses dans ce superbe parc, c’est un endroit idéal pour une promenade, une pause lecture sous un arbre ou un pique-nique et ce toute l’année !

 

3/ Palo Alto Market

Ce marché très apprécié des bobos barcelonais a lieu le premier weekend du mois dans le quartier de Poble Nou à Barcelone. Des marchés aux puces avec food trucks, vente de fringues et tout le toutim, il y en a à foison à Barcelone, même la communauté française s’y met c’est vous dire (avec stand de crêpes lol) mais le Palo Alto market, là je vous l’assure, c’est la crème de la crème des marchés hipster. Ce qui le différencie de tous les autres « marchés de rue » c’est déjà le lieu, en effet le Palo Alto prend ses quartiers une fois par mois dans une ancienne tannerie réhabilitée qui possède beaucoup de charme avec cette touche industrielle et vintage qui va bien en ce moment. C’est aussi très vert, avec le jardin du Poblenou juste à côté, des tonnelles ont d’ailleurs été installées et c’est bien agréable pour se poser. Et puis il y a énormément de food trucks, vous ne devriez donc pas poireauter une demi-heure pour manger un morceau ou boire une bonne bière (2€ la caña). À l’intérieur vous trouverez aussi des stands hyper branchés de meubles vintage, de la déco, des designers locaux…J’aime y aller pour y puiser l’inspiration déco, un cornet d’artichauts à la main, une bière ou une part de gâteau au chocolat ! L’ambiance y est festive, il y a de la bonne musique avec des ptits concerts et des dj’s. C’est un marché de plus en plus populaire!  

 

4/ La Torre Bellesguard (ou Casa Figueras)

Il s’agit de l’une des oeuvres les plus confidentielles de Gaudí à Barcelone. On croit naïvement tout connaitre du génial architecte catalan, mais il continue à nous surprendre. La Torre Bellesguard a ouvert au public en 2013 seulement ! Elle est toujours habitée par les propriétaires qui se sont finalement décidés à en faire profiter tout le monde. La Torre Bellesguard (en catalan « beau regard ») a donc été élaborée par Antonio Gaudí de 1900 à 1909, sur les ruines d’un château médiéval du XVième siècle. En 1900 donc, la famille Figueras, propriétaire du terrain, a la bonne idée de faire appel à Gaudí (à la réputation déjà bien établie) pour tout reprendre en main et leur construire une maison « qui dépote » (si, si, ils ont dit comme ça : « Antonio, tu nous fais une maison qui dépote, qui envoie du lourd, fais toi plaiz c’est nous qu’on paie tout »). L’architecte est ravi et décide de laisser aller sa créativité. Il construit un palais à mi-chemin entre art nouveau catalan et gothique. Les jardins aussi sont superbes, ainsi que la salle des écuries, vous pouvez facilement passer 2 heures sur le site, il y a même un bar/resto pour vous sustenter à côté, et des concerts y sont organisés les nuits d’été.

  

5/ Le cimetière de Montjuic

À Barcelone, la vie n’est pas que tapas, plage et mojitos, la ville a aussi son côté sombre. Sachez qu’on en apprend pas mal sur une ville en visitant ses cimetières,  sur l’histoire des grandes familles locales, sur des personnages qui ont eu une influence certaine sur la ville (hommes politiques, peintres..). C’est un régal pour qui aime l’art. Certaines sculptures funéraires sont fascinantes. La promenade vaut aussi le coup d’œil pour qui s’intéresse à la botanique. Et puis c’est gratuit, et silencieux! Le cimetière de Montjuic est définitivement dans ma top liste des choses insolites à faire à Barcelone. Ce cimetière, inauguré en 1883, est juste immense (il s’étend sur 56 hectares), et on peut facilement s’y perdre (dans un cimetière, c’est ballot) et il compte plus de 150.000 sépultures! On peut suivre les 2 principaux circuits de visite, la « ruta histórica »et « la ruta cultural » qui vous emmèneront à la découverte de sépultures dignes d’intérêt, de mausolées crées par des architectes de renom comme Lluis Domenech, des tombes de personnages connus (peintres, hommes politiques, écrivains…) des sculptures magnifiques d’artistes célèbres, des tombeaux plus simples d’illustres inconnus qui attirent l’œil avec leur profusion de fleurs et de déco parfois kitsch! Joan Miró et Ramon Casas y sont enterrés. Tout cela le long de chemins sinueux, souvent agrémentés de plantes tropicales impressionnantes. À certains endroits, de grandes sépultures en pierres rappelleront aux connaisseurs le Parc Guell.

Et puis, certains tombeaux rivalisent de mégalomanie, c’est vraiment un endroit à découvrir! Et puis tout là haut, quel calme, et quelle vue sur la mer et la colline de Montjuic. 

 

6/ Les Bunkers del Carmel 

La vue de là-haut est à couper le souffle! C’est le soir, avant le coucher de soleil, que je vous conseille d’y aller, amenez donc votre pique-nique et profitez du panorama à 360º, c’est gratuit et ouvert 24/24. Pour vous y rendre, prenez le bus V17 depuis la place Urquinaona, et descendez au dernier arrêt « Gran Vista – Pl. de la Mitja Lluna » (comptez 25 mn de trajet). Le belvédère du Túro de la Rovira se trouve à 10 minutes de là en haut sur la colline.  Les bunkers y ont été construits pendant la Guerre Civile Espagnole et étaient utilisés comme batterie anti-aérienne pour défendre la ville des bombardements. L’endroit a été réhabilité et instauré espace historique en 2011.  Le bouche à oreille fait quand même son effet mais il y a encore pas mal de catalans qui n’en ont jamais entendu parler! Alors que peut-on voir depuis le fameux mirador? Vous reconnaîtrez en face de vous la Sagrada Familia, au loin à droite l’Hôtel W en forme de voile qui borde la mer, les deux grandes tours de Mapfre et de l’hôtel Arts, puis tout à gauche la Torre Agbar (en forme de suppositoire!) de Jean Nouvel, mais aussi la colline de Montjuic plus à l’est et la tour de Collserola. En 2015 le clip de la chanson Ain't Nobody (Felix Jaehn ft. Jasmine Thompson) y a été tourné.  C’est aussi un endroit assez romantique..Enjoy the view et n’oubliez pas votre appareil photo. 

 

 

7/ Fantastik Bazar

Âmes sensibles aux couleurs, amoureux des objets épurés et des mobiliers scandinaves, attention aux yeux. Chez Fantastik Bazar (boutique située au 62 de la rue Joaquim Costa, métro Universitat) on aime mélanger les genres et on a le sens de l’humour. Il ne s’agit pas du simple bazar oriental vendant toutes sortes de cochoncetés à 2 francs si sous…le Fantastik c’est le roi du Bazar, le vrai, le paradis des trouvailles internationales, l’authentique caverne d’Ali Baba. Vous y trouverez (sur place ou sur leur boutique en ligne) toutes sortes d’objets qui vous rappelleront forcément un voyage ou un souvenir …de la poupée plastique made in Pologne, à la bougie Frida Kahlo, en passant par l’assiette à l’effigie de Mao, les têtes de mort mexicaines, le thermomètre alpin, les cartes postales bollywoodiennes, le set de gitane espagnole, mais aussi des jouets et de la papeterie rigolote (j’ai acheté un taille-crayon en forme de grenouille^^)…vous trouverez forcément votre bonheur parmi ce joyeux concentré d’objets de tous pays, introuvables ailleurs. Ils possèdent une jolie sélection de nappes de style mexicain, un classique de la déco barcelonaise, on les retrouve dans beaucoup de restos pour donner une touche exotique et festive aux tables.

 

8/ La Chocolaterie de Oriol Balaguer

Oriol Balaguer est un cuisinier-pâtissier catalan originaire de Tarragone qui a révolutionné et dépoussiéré la pâtisserie. Passionné de chocolat depuis l’enfance, architecte culinaire comme il se définit lui-même, c’est l’un des maîtres chocolatiers les plus respectés au monde. À Barcelone il possède 4 boutiques. Celle de la calle Fusina au nº5 dans le Born est consacrée uniquement au chocolat. Elle est superbe, spacieuse et baignée de lumière. Au fond une salle accueille les personnes venues prendre des cours de cuisine et les divers ateliers, toujours sur le thème du chocolat! Au comptoir, devant tant de tentations, il est normal d’hésiter…peut-être un chocolat chaud ? (on peut choisir le pourcentage de cacao) ou bien une crêpe? une glace avec variété de toppings (plus de 60!)? una piruleta? un croissant fourré? Ou bien créer sa propre tablette de chocolat? Pourquoi ne pas se laisser tout simplement tenter par la spécialité catalane vue par Monsieur Oriol, le chocolate con churros ? Celui-ci est bon, divin, delicious, le chocolat épais comme il faut, on se régale ! 

 

9/ Le Paddle surf

Le paddle surf ou SUP (pour Stand Up Paddle) est un sport très tendance à Barcelone. Une révélation pour beaucoup de catalans, et une activité de plus en plus populaire parmi les visiteurs ! Perso, je ne le vois pas comme un sport, mais plutôt comme un moment de détente qui me permet de me ressourcer et de faire le plein d’énergie. Être connecté à la mer et profiter de la vue sur la ville depuis le large, c’est aussi une façon de profiter à fond de Barcelone, une ville tournée vers ses nombreuses plages. Et puis mine de rien on travaille son équilibre, on se muscle, on galbe sa silhouette, tout en passant un excellent moment. À Barcelone on peut en faire toute l’année. De juin à novembre le maillot de bain suffit (l’eau est bonne jusqu’en novembre) puis à partir de janvier jusqu’en avril une combinaison intégrale en néoprène est indispensable, ou une combi semi intégrale pour l’entre-deux saisons. Il existe plusieurs centres proposant du paddle surf à Barcelone, tous sont bien entendu situés dans la Barceloneta, au bord de mer. Comptez 15€ pour une heure de location. 

10/ El Nacional

C’est l’un des lieux les plus emblématiques de Barcelone. Il s’agit d’un grand espace gastronomique situé sur l’avenue du Paseo de Gracia, au cœur de la ville. À l’intérieur vous trouverez plusieurs restos et des bars. Il y a même un bar à huitres tout au fond.  On y trouve 4 restaurants : la Braseria (spécialisé en viandes), la Llotja (poissons), la Taperia(tapas froides, chaudes, paella..) et la Paradeta (sandwiches, salades, jus). Il y a aussi 4 bars  : bar à bières, bar à cocktails, bar à huitres et enfin un dernier espace dédié aux vins et à la charcuterie. El Nacional c’est 2.600 m2 et une capacité totale de 700 convives. Le bâtiment date de 1889, juste après l’Exposition Universelle de Barcelone et a déjà abrité un café théâtre, un concessionnaire durant la guerre civile, un garage. Il est intéressant d’y faire un tour pour la beauté du lieu et la déco. C’est un espace magnifique, ne vous laissez pas impressionner par la majestueuse entrée, rentrez et faites quelques photos. Oubliez 2016 et faites un bond dans le temps, au début de la grande époque industrielle de la ville.  Avec ses grandes baies vitrées, ses larges piliers en métal, la présence de fer forgé et la petite jardinerie à l’entrée, el Nacional rappelle un autre bâtiment emblématique de Barcelone datant de la même époque, el Mercat de la Concepció situé à quelques rues de là. C’est un endroit qui a une âme et qui reflète la vie culturelle de Barcelone!

 

> Par Laetitia Tisserand, du blog www.letiziabarcelona.com

 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Utilisation des cookies

Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.